J’ai lu: La neuvième maison de Leigh Bardugo

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman La neuvième maison de l’autrice Leigh Bardugo.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

la neuvième maison

Nombre de pages:  524 pages

Maison d’édition: De Saxus

Date de parution (dans cette édition): 27 août 2020

4ème de couverture:

L’incursion envoûtante de Leigh Bardugo dans le fantastique adulte. Une histoire de pouvoir, de privilèges, de magie noire et de meurtre au coeur des sociétés secrètes de l’université Yale.

Alex  » Galaxy  » Stern a vécu une adolescence chaotique. Élevée à Los Angeles par une mère hippie, elle a abandonné l’école très jeune pour se retrouver dans un monde sombre, violent et sans avenir.

À 20 ans, elle est la seule survivante d’un horrible massacre inexpliqué, et c’est sur son lit d’hôpital qu’elle se voit offrir une seconde chance : rejoindre la prestigieuse université Yale en intégrant la maison Léthé. Cette entité, appelée La Neuvième Maison, surveille les huit sociétés secrètes de Yale ; ces dernières forment les futurs décideurs ainsi que les personnes influentes et pratiquent la magie sous différentes formes, bien souvent sinistres et dangereuses.

Alex a été choisie, car elle possède un pouvoir rare et mystérieux : elle peut voir les fantômes. Alors que son mentor a disparu, elle va devoir enquêter sur le meurtre d’une jeune fille. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de l’horreur…

Mon avis:

J’avais je l’avoue un peu peur d’entamer ce livre car même si j’avais déjà beaucoup entendu parler de cette autrice, je n’avais jamais sauté le pas et lu quelque chose d’elle. J’ai d’ailleurs également dans ma pile à lire la trilogie Grisha que j’ai hâte de commencer du coup 😉

J’ai enfin sorti ce gros roman de ma pile à lire le mois passé et j’ai eu raison car je me suis fait complètement emporter par l’univers original de Leigh Bardugo. 

Dans une université de Yale un peu différente de celle qu’on connait, où la magie est utilisée par les grandes sociétés secrètes qui régissent les lieux, une neuvième maison est là pour chapeauter le tout et vérifier qu’aucun abus n’est perpétré et que les esprits maléfiques restent bien à leur place. Cette neuvième maison, c’est Le Léthé.

Alex est une jeune femme marginale issue d’un milieu plutôt pauvre et qui n’aurait jamais eu aucune chance d’accéder à cette prestigieuse université si elle n’avait pas été douée d’un pouvoir hors du commun : Elle peut voir les fantômes. Immédiatement affiliée au Léthé, elle est en formation avec le brillant Darlington, jeune Dandy séduisant, cultivé et horripilant par bien des aspects. 

Lorsque qu’une jeune femme est retrouvée morte et que Darlington disparaît mystérieusement, c’est à Alex de résoudre l’enquête, aidée par un flic aux manières peu conventionnelles, Turner, et l’assistante du Léthé, Dawes, une jeune femme geek et taciturne aux ressources infinies. 

J’ai adoré ce roman car il amène la juste dose d’horreur, de mystère et de magie pour qu’on ait toujours envie d’en savoir plus. Je me suis attachée énormément à Alex, jeune femme qu’on sent ravagée de l’intérieur par tout ce qu’elle a vécu plus jeune, une jeune femme dévorée de l’intérieur par ce don maudit qu’elle préférerait n’avoir jamais eu. En effet, comment vivre normalement quand on voit sans cesse des fantômes autour de nous?

On suit des pistes pour finalement les abandonner, on alterne les passages relatant le passé et le présent pour mieux nous aider à appréhender toute l’histoire et comprendre le passé et le passif d’Alex. 

Et puis, Darlington… Darlington quoi ! Mon Dieu que j’ai aimé ce jeune homme passionné par la magie, fasciné par les pouvoirs naturels d’Alex alors que lui a tout appris dans les livres. Bien entendu, j’aurais adoré une histoire d’amour entre Alex et lui .. mais l’autrice a évité cette évidence et j’avoue que je lui en ai été reconnaissante finalement car cela n’aurait rien apporté au roman (mais ça aurait été chouette quand même si ça avait été le cas tant j’aime ces deux personnages). Darlington a un charme naturel et séduit les autres sans même y penser, je ne suis même pas sûre qu’il soit au courant de l’attrait qu’il peut avoir aux yeux des autres.

Dawes, quant à elle, m’a beaucoup amusée car au début elle voit d’un mauvais oeil l’arrivée d’Alex, on ne sait pas si elle est jalouse (veut-elle lui piquer son Darlington chéri?) mais quand Alex a besoin d’elle, elle répond présente et met toutes ses connaissances à sa disposition. 

Je pense que j’en ai déjà beaucoup trop dit mais je suis super enthousiaste car j’ai vraiment adoré toute l’ambiance sombre et brumeuse de ce livre, la magie qui est assez effrayante, les sociétés secrètes mystérieuses où la corruption fait loi. 

Un roman atypique, avec une héroïne qui en est une bien malgré elle, hantée par ses actes passés.  

Du fantastique, du suspense, de l’amitié et beaucoup d’action … j’ai dévoré cette brique de plus de 500 pages en moins d’une semaine, c’est dire!

Bref, lisez la neuvième maison, c’est un bijou !

Ma note: ♥♥♥♥♥