J’ai lu: Le journal intime de Cléopâtre Wellington, tomes 2 & 3 de Diglee (Maureen Wingrove)

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de la trilogie Le journal intime de Clépâtre Wellington de l’autrice Maureen Wingrove alias Diglee. J’ai en effet lu les tomes 2 (autant en emporte la musaraigne) et 3 (vol au-dessus d’un nid de couscous) de cette trilogie « jeunesse » au mois de décembre 2022. J’avais lu le tome 1 (mémoires d’une jeune guenon dérangée) il y a quelques années et je ne sais vraiment pas pourquoi je n’avais pas enchaîné avec la suite!!

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

le journal intime de Cléopâtre Wellington

 

Nombre de pages: tome 1: 235 pages –  tome 2: 221 pages – tome 3: 215 pages

Maison d’édition: Michel Lafon

Date de parution (dans cette édition): tome 1: 12 octobre 2017 – tome 2: 11 octobre 2018 – tome 3: 21 novembre 2019

4ème de couverture:

La première série de Diglee !

Cléopâtre a 13 ans, trois chats, des parents divorcés, une petite sœur givrée fan de phoques, une pilosité plus proche de celle du singe que de l’être humain, et doit supporter quotidiennement maintes humiliations et insultes assénées par Clément, le plus sadique mais néanmoins plus beau mec du collège.
Heureusement, elle peut compter sur sa BFF Chloé pour lui faire oublier ses drames existentiels à grand renfort de missions d’espionnage nocturnes et de tournage de film d’horreur amateur.
Mais cette année, deux nouveaux font leur apparition en classe de quatrième… Et il se peut qu’ils changent considérablement le quotidien de Cléo.

Mon avis:

Comment vous dire que j’ai adoré cette saga écrite par la géniale Diglee? Si vous recherchez – à tout âge – une série qui vous fera rire et voir la vie du bon côté, ces romans sont faits pour vous!

Je me suis vraiment reconnue dans les élucubrations de Cléopâtre, je pense que j’aurais adoré lire cette série étant adolescente, car elle m’aurait aidée à passer ce cap délicat avec plus d’aisance et d’auto-dérision! La pilosité, les moqueries, les premières règles, les déceptions d’amour ou d’amitié, l’appareil dentaire… j’aurais pu écrire toutes ces lignes! Mention spéciale au passage du moulage des dents en vue de poser un appareil dentaire, tellement criant de vérité que j’ai presque retrouvé le goût infâme de cette espèce de pâte chelou dans la bouche!!

Sa relation conflictuelle mais néanmoins très affectueuse avec sa petite sœur a fait résonner mon petit cœur de maman car elle m’a fait penser à la relation que mes filles auront peut-être dans quelques années.

On sent que Diglee a mis beaucoup d’elle-même dans le personnage de Cléopâtre, elle lui a surtout transmis son humour et sa façon cash de parler et de raconter sa vie.

Ces trois livres sont écrits sous la forme d’un journal intime donc on suit jour par jour les histoires d’amitié et d’amour de Cléopâtre, elle nous raconte sa vie au lycée, ses pensées parfois un peu loufoques. J’ai adoré aussi le regard qu’elle porte à sa famille, on sent que malgré ses critiques, elle adore ses parents et sa famille recomposée car ils sont au moins tout autant « farfelus » qu’elle.

Bref, le journal intime de Cléopâtre Wellington est une série délirante, touchante et délicieusement bien écrite. Je la garderai précieusement dans ma bibliothèque pour la faire lire à mes filles dès qu’elles seront en âge!!

Ma note: ♥♥♥♥♥