Haul livres à la FNAC de Strasbourg – mars 2015 [vidéo]

Hello tout le monde !

Mille ans après, me voici enfin avec mon article haul livresque (lol) que j’ai effectué au mois de mars 2015 à la FNAC de Strasbourg !

Comme promis dans la vidéo, je vous ai détaillé les livres achetés, les résumés et les photos des couvertures proviennent du site Amazon. J’ai également ajouté une note du pourquoi de mon achat 😉

IMG_7549

Tresses et Torsades de Marion Blush

marion blush

Succombez à la tendance des tresses et torsades. Réalisez de véritables coiffures de gala : tresse coquillage, lace braid, tresse cascade, chignon noeud, couronne tressée…

24 projets pour cheveux longs ou mi-longs à faire soi-même pour se faire plaisir et changer de look.

  • 8 tutos techniques pour apprendre les bases, des plus simples au plus compliquées
  • 16 coiffures inventives à se faire selon son humeur: romantique, rock ou décontractée.
  • Des conseils de soins pour embellir sa chevelure.

80 pages, éditions Hachette Pratique

Pourquoi cet achat ? car je suis une quiche en coiffure et qu’ainsi cela m’aidera à réaliser des coiffures sympas 🙂 de plus, cela pourra me servir pour ma fille plus tard 😉

Ravermoon – le feu dévorant de Cordurié – Pilipovic et Jacquemoire

ravermoon

En tentant de protéger Gillian des meurtriers des Manieurs du Temps, le capitaine Ornelas et ses hommes ont été tués. Et après l’assassinat du prédicateur Agmon, les fidèles de l’Église du Miracle qui jouissait de la Bénédiction périssent dans d’atroces souffrances. Pendant qu’Ylgaard plonge dans la paranoïa et le chaos, la créature végétale passe à l’acte final de son complot centenaire et contraint Gillian à lassister. Mais elle devra affronter Ravermoon et Boroham qui ont découvert son identité, et surtout la colère de Rhomdal dont l’épouse compte parmi les victimes de la Bénédiction.

48 pages, éditions Soleil 

Pourquoi cet achat ? car j’avais beaucoup aimé les 2 premiers tomes (il s’agit là du 3ème et dernier tome) et que j’avais tout simplement envie de savoir la fin 😉 si vous aimez les bandes dessinées Fantastique, je vous recommande vivement cette trilogie ! Personnellement j’aime beaucoup les dessins.

Les piliers de la terre de Ken Follett

les piliers de la terre

Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

1056 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? car mon mari a lu ce roman et l’a adoré. Comme nous ne l’avions qu’en Italien (et qu’il s’agit tout de même d’un gros pavé) j’ai préféré opter pour la version francophone  😉 Comme j’adore les sagas sur fond d’histoire, je pense que je vais être servie avec ces histoires de bâtisseurs de cathédrales 🙂 

L’instant d’après de Sarah Rayner

l'instant d'après

7 h 44 : départ du train de Brighton pour Londres. Une femme passe son temps à observer les personnes qui l’entourent. En face d’elle, une jeune fille se maquille. De l’autre côté du couloir, un mari caresse la main de son épouse. Plus loin, une autre passagère feuillette un magazine. Soudain, dans le wagon, tout bascule : un homme s’effondre, le train s’arrête, une ambulance arrive. Ce matin-là, trois existences seront bouleversées et liées pour toujours.

413 pages, éditions J’ai Lu

Pourquoi cet achat ? car la couverture m’a attirée et en lisant la 4ème de couverture je me suis dit que cela pourrait être sympa 😉

L’excessive d’Alexandra Lapierre

l'excessive

Libertine, adultère et bigame, l’histoire vraie d’une grande séductrice. Libre et déterminée, intelligente et spirituelle, Elizabeth Chudleigh traversa le XVIII e siècle en laissant derrière elle un parfum de scandale. Issue de la petite noblesse, elle devint la protégée du roi d’Angleterre, l’amie de Casanova et de l’impératrice Catherine II de Russie, avant d’essuyer des défaites dont aucune femme n’aurait pu se relever. Mais elle sut transformer ses naufrages en triomphes. Elle aima la vie, le pouvoir et les hommes avec passion. Ils l’aimèrent à la folie.

280 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ? car j’adore les livres sur fond d’histoire (vous l’aurez compris). J’ai hâte de me plonger dans ces intrigues à la cour du roi d’Angleterre !

L’héritage de Katherine Webb

l'héritage

Quand elles étaient enfants, Erica Calcott et sa sœur Beth passaient toutes leurs vacances à Storton, le manoir de leur grand-mère Meredith. Jusqu’au jour où leur cousin Henry disparaît, brisant d’un coup la famille et plongeant Beth dans une intense dépression. Vingt-cinq ans plus tard, Meredith vient de mourir et les sœurs Calcott reprennent le chemin de leur enfance. Tandis que Beth s’enfonce davantage dans la souffrance, Erica entreprend de trier les affaires de leur aïeule et tombe sur une photo de leur arrière-grand-mère Caroline avec un petit garçon dans les bras. Qui est-il ? Et, surtout, qu’est-il devenu ? Erica décide de fouiller l’histoire de ses ancêtres, et notamment celle de Caroline. Elle est loin d’imaginer qu’elle s’apprête à mettre au jour leur véritable héritage, un secret si douloureux que quatre générations plus tard, les sœurs Calcott en portent encore le fardeau…

523 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ? car j’aime les sagas familiales et les secrets de famille, cela me passionne ! 

Nos étoiles ont filé d’Anne-Marie Revol

nos étoiles ont filé

« Mes étoiles filantes, C’est étrange… Dans le vocabulaire courant, quand on perd son père, sa mère ou ses deux parents, on dit qu’on est « orphelin » Quand on perd sa femme, on dit qu’on est « veuf » Ou « veuve », quand c’est son époux. En revanche, quand on perd ses enfants, on ne dit rien. Il n’y a pas de mot pour désigner cet état. »

343 pages, éditions J’ai Lu

Pourquoi cet achat ? car le résumé m’a touchée et m’a donné envie de lire ce livre. Je sais d’ores et déjà qu’il va me bouleverser mais j’ai hâte tout de même de le lire.

La vengeance en Prada de Lauren Weisberger

la vengeance en prada

Andy et Emily ont quitté l’enfer de Runwayet sa tyrannique Miranda il y a près de dix ans. Un steak-courgettes et trois margaritas les ont rapprochées, et les voilà à la tête de la revue la plus prestigieuse sur le mariage : The Plunge,  » Le Grand Saut « . Celui justement que s’apprête à accomplir Andy avec le merveilleux Max, l’un des plus beaux partis de New York. Mais entre une belle-mère qui rêve de la pousser vers la sortie et son ancien cauchemar, Miranda, qui veut la reprendre dans ses filets, Andy vacille sur ses talons aiguilles. Le diable est de retour et la vengeance est un met qui se déguste… en Prada

506 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ?  car j’avais adoré le diable s’habille en Prada et le film qui en avait découlé. J’ai hâte de retrouver Andy et Emily pour de nouvelles aventures 🙂

Le sourire des femmes de Nicolas Barreau

le sourire des femmes

À Paris, un triste vendredi de novembre. Aurélie, en plein chagrin d’amour, remarque dans une librairie un roman intitulé Le Sourire des femmes. En le feuilletant, stupeur ! : non seulement elle y découvre le nom du restaurant dont elle est propriétaire, mais, de plus, l’héroïne lui ressemble comme deux gouttes d’eau. La lecture passionnée de ce roman lui redonne goût à la vie. Intriguée par tant de coïncidences, elle décide d’entrer en contact avec son auteur. Mais rencontrer le mystérieux Robert Miller par l’intermédiaire de son éditeur s’avère étrangement difficile… Comédie romantique qui peint avec saveur un Paris pittoresque et gourmet, Le Sourire des femmes revisite le nouveau désordre amoureux non sans un soupçon de magie et un zeste d’enchantement.

336 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? car cela semble être un livre « qui fait du bien », dont on ressort heureux, un peu comme « le plus bel endroit du monde est ici » dont je vous avais parlé dans mes lectures de début d’année.

Les complaisances du coeur de Belva Plain

les complaisances du coeur

À 20 ans, Laura McAllister a épousé Robby, un étudiant en archéologie prometteur dont elle a eu une petite fille, Katie. Aujourd’hui, Laura a 30 ans et ne sait plus où elle en est. Elle sent que c’est le bon moment pour réaliser son rêve : créer un service de traiteur près de New York. Robby, dont les échecs s’accumulent, accepte de dépendre de sa femme, même s’il supporte difficilement son succès. Le jour où Laura rencontre Nick, elle ne le sait pas encore, mais sa vie va basculer…

348 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ? le résumé m’a donné envie, j’aime ces histoires de vies qui basculent suite à une rencontre, etc. on verra ce que ça donne 😉

L’intégrale Z de Max Brooks

l'intégrale Z

La guerre des zombies a eu lieu, manquant d’éradiquer l’humanité. Le narrateur, en mission pour l’ONU, a parcouru le monde pour rencontrer les survivants de ces années apocalyptiques, dans des cités en ruine et dans les territoires les plus inhospitaliers de la planète. Closure, Limited et autres histoires de zombie

Quatre nouvelles inédites en France, précédées d’une introduction de Max Brooks. « Closure, Limited », « Steve et Fred », « Le Carnaval de l’extinction », « La Grande Muraille : une histoire de la guerre des zombies ».

Le Guide de survie en territoire zombie Ne prenez pas à la légère votre bien le plus précieux : la vie. Proposant des exemples précis et des astuces reconnues par des experts de renommée internationale, ce guide contient toutes les clés pour survivre aux hordes de morts vivants.

1032 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? j’avais beaucoup aimé le film World War Z (avec Brad Pitt) bien qu’il m’ait aussi pas mal effrayée. J’ai eu envie (ainsi que mon mari) de continuer « l’aventure » avec cette intégrale !

Manderley forever de Tatiana de Rosnay

manderley forever

«La nuit dernière, j’ai rêvé que je retournais à Manderley…» : la phrase qui ouvre le roman Rébecca a fait rêver des générations de lecteurs. Tout le monde connait L’Auberge de la Jamaïque, Rebecca ou Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock, mais l’auteur des oeuvres qui l’ont inspiré, Daphné du Maurier (vendue pourtant à des millions d’exemplaires et traduite en une quarantaine de langues), est aujourd’hui tombé dans l’oubli. Pourquoi Daphné du Maurier est-elle considérée comme un auteur de romans féminins, alors que ses histoires sont souvent noires et dérangeantes ? Que sait-on vraiment de son lien étroit avec la France, de ses liaisons longtemps tenues secrètes, des correspondances ténues que son oeuvre entretient avec sa vie, et dans laquelle elle parle beaucoup de son histoire familiale ? Portrait d’un écrivain par un autre écrivain, Manderley décrit minutieusement une vie aussi mystérieuse que l’oeuvre qu’elle sous-tend – toute de suspense psychologique –, et met en lumière l’amour fou de cette femme pour son manoir de Cornouailles. Un portrait tout en nuances de la plus énigmatique des romancières britanniques, mais davantage encore : un voyage littéraire sur les traces d’un des plus grands auteurs de best-sellers de son époque, méprisé par la critique mais adulé du public.

457 pages, éditions Albin Michel

Pourquoi cet achat ? Il s’agit là du seul livre qui était sur ma wishlist en partant en vacances 😉 j’adore les livres de Tatiana de Rosnay, j’avais adoré le roman Rebecca de Daphné du Maurier que j’avais lu quand j’étais ado. J’ai donc naturellement été attirée par cette biographie, appréciant particulièrement ce genre.

Le roman de l’été de Nicolas Fargues

le roman de l'été

« Pas facile, à 55 ans, de se mettre à la littérature. Surtout par un si beau soleil dehors. Et votre
fille qui annonce qu’elle amène une copine italienne pour les vacances. Sans compter les voisins
d’en face qui, dès que vous vous décidez enfin à prendre la plume face à l’océan, voudraient
vous faire comprendre que, tout ce qu’ils demandent, c’est une vue sur la mer eux aussi ».

336 pages, éditions Folio 

Pourquoi cet achat ? j’avais déjà lu il me semble des livres de cet auteur et comme je pouvais choisir un livre gratuit dans les folio mon choix s’est porté sur celui-ci, le thème ayant l’air assez sympa !

Complètement cramé de Gilles Legardinier

complètement cramé

Lassé d’un monde dans lequel il ne trouve plus sa place, privé de ceux qu’il aime et qui disparaissent un à un, Andrew Blake décide de quitter la direction de sa petite entreprise pour se faire engager comme majordome en France, le pays où il avait rencontré sa femme. En débarquant au domaine de Beauvillier, là où personne ne sait qui il est réellement, il espère marcher sur les traces de son passé. Pourtant, rencontres et situations hors de contrôle vont en décider autrement… Entre Nathalie, sa patronne veuve aux étranges emplois du temps, Odile, la cuisinière et ses problèmes explosifs, Manon, jeune femme de ménage perdue et Philippe, le régisseur bien frappé qui vit au fond du parc, Andrew ne va plus avoir le choix. Lui qui cherchait un moyen d’en finir va être obligé de tout recommencer…

425 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ? J’avais adoré « Demain j’arrête! » du même auteur qu’une collègue m’avait prêté. Du coup quand j’ai vu ce roman je n’ai pas pu résister 🙂

Et soudain tout change de Gilles Legardinier

et soudain tout change

Pour sa dernière année de lycée, Camille a enfin la chance d’avoir ses meilleurs amis dans sa classe. Avec sa complice de toujours, Léa, avec Axel, Léo, Marie et leur joyeuse bande, la jeune fille découvre ce qui fait la vie. À quelques mois du bac, tous se demandent encore quel chemin ils vont prendre. Ils ignorent qu’avant l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie… Du meilleur au pire, avec l’énergie délirante et l’intensité de leur âge, entre espoirs démesurés, convictions et doutes, ils vont expérimenter, partager et se battre. Il faut souvent traverser le pire pour vivre le meilleur Avec cette nouvelle aventure, Gilles signe un roman comme il en a le secret et qui, entre éclats de rire et émotions, nous ramène là où tout commence vraiment. Cette histoire est aussi la nôtre. Bienvenue dans ce que nous partageons de plus beau et qui ne meurt jamais.

416 pages, éditions Pocket

Pourquoi cet achat ? mêmes raisons qu’invoquées plus haut pour « complètement cramé! »

Feed III, Red Flag de Mira Grant

feed 3

Plus que jamais hanté par sa soeur, Georgia, Shaun Mason doit aussi faire face au poids de la culpabilité : n’est-ce pas son entêtement à faire éclater la vérité qui a poussé ses ennemis à utiliser le virus à grande échelle et à transformer la Floride en un no man’s land infesté de zombies ? Mais à présent qu’il est immunisé, il compte bien aller jusqu’au bout de son enquête et révéler au grand jour le complot qui semble toucher les plus hautes sphères de l’Etat.

768 pages, éditions Folio SF

Pourquoi cet achat ? tout simplement car je possède déjà les tomes 1 et 2 de cette saga (trilogie??) et que j’attendais le 3ème tome pour pouvoir les commencer 🙂 (vous savez que j’aime lire les sagas à la suite, sinon j’ai tendance à oublier un peu les histoires.. mais il m’arrive aussi de laisser passer du temps entre différents tomes, cela dépend aussi de mon humeur du moment 😉 )

Plan de table de Maggie Shipstead

plan de table

C’est l’événement de la saison sur la très select île de Waskeke en Nouvelle-Angleterre : Daphnée, l’aînée des Van Meter, se marie ! Mais alors que famille et amis sont en effervescence, son père Winn arbore une mine maussade. Pour ce banquier désabusé, passe encore de voir sa fille très enceinte s’afficher en robe virginale, de supporter les commentaires gras des cousins de province. Passe encore qu’une baleine choisisse précisément ce week-end pour venir s’échouer sur la plage. Passe enfin que son éducation toute protestante l’empêche de goûter aux appas de la jeune Agatha, demoiselle d’honneur particulièrement accorte. Non. Le vrai scandale pour Winn se résume à une seule question : pourquoi les portes du Pequod, le club le plus huppé de l’île, ce sanctuaire des âmes bien nées, lui restent-elles désespérément closes ? Une comédie de mœurs aussi grinçante qu’émouvante sur l’upper class américaine !

453 pages, éditions 10/18

Pourquoi cet achat ? car j’adore les romans à l’humour anglais à la « vacances anglaises » de Joseph Connolly etc. cela me fait toujours mourir de rire 🙂

Les derniers jours de nos pères de Joël Dicker

les derniers jours de nos pères

Londres, 1940. Soucieux de pallier l’anéantissement de l’armée britannique à Dunkerque, Winston Churchill a une idée qui va changer le cours de la guerre : créer une branche particulière des services secrets, le Special Operations Executive (SOE). Elle lui sera directement rattachée, et chargée de mener des actions de sabotage et de renseignement à l’intérieur des lignes ennemies. Tous ses membres seront issus des populations locales pour être insoupçonnables. Du jamais vu jusqu’alors. L’existence même du SOE a été longtemps tenue secrète. Soixante-dix ans après les faits. Les Derniers Jours de nos pères est un des premiers romans à en évoquer la création et à revenir sur les véritables relations entre la Résistance et l’Angleterre de Churchill.

456 pages, éditions de Fallois

Pourquoi cet achat ? j’avais beaucoup aimé « la vérité sur l’affaire Harry Québert » du même auteur. Du coup, quand ils ont réédité en poche son premier roman, je n’ai même pas réfléchi, j’ai foncé 🙂 en plus, il s’agit d’un auteur suisse donc raison de plus 😉

Avoir un corps de Brigitte Giraud

avoir un corps

« Ca commence avec une parole de ma mère. Désignant le sandwich que je viens de me confectionner avec une épaisse couche de beurre, elle espère que je ne vais pas « manger tout ça ». Comme je la toise du haut de mes treize ans, elle ajoute que je vais prendre des formes (encore cette histoire de formes). […] Je comprends et puis je doute, et, pour la première fois, je regarde mon corps comme un objet sur lequel je peux agir. Etre une enfant, une adolescente, puis une femme et prendre conscience, petit à petit, de son corps. Une traversée de l’existence où il est question d’éducation, de pudeur, de séduction, de sensualité, de travail, de maternité, d’ivresse et de métamorphoses.

222 pages, éditions J’ai Lu 

Pourquoi cet achat ? j’en avais lu une bonne critique dans un magazine féminin (biba ou marie-claire) et cela m’avait donné envie de lire ce roman sur l’adolescence et le rapport conflictuel que l’on peut avoir avec notre corps.

L’embellie d’Audur Ava Olafsdottir

l'embellie

Son mari l’a quittée avec le matelas et le sommier. Pour ne rien arranger, sa meilleure amie lui confie son fils de quatre ans, étrange petit bonhomme presque sourd. Cette semaine-là, elle gagne également deux fois à la loterie ! Que faire ? Partir ! Prendre des vacances d’été en hiver avec le petit Tumi, à la découverte des landes sauvages de l’Islande.

395 pages, éditions Points

Pourquoi cet achat ? j’avais déjà hésité à me l’acheter l’année dernière en grand format. maintenant qu’il est sorti en poche, je me suis littéralement jetée dessus 😉 cette histoire un peu dramatique dans le fond a l’air tout de même assez drôle et touchante. 

Le dernier homme bon d’A.J. Kazinski

le dernier homme bon

Un tueur sévit à travers le monde, avec des cibles pour le moins singulières : médecins, militants des droits de l’homme, avocats, qui, tous, œuvrent pour le bien. Sur le dos de ces « hommes bons », d’étranges brûlures… Deux policiers, l’un danois, l’autre italien enquêtent sur ces meurtres, épaulés par une astrophysicienne, Hannah. Niels Bentzon et Tommaso di Barbara vont tout tenter pour retrouver les prochaines victimes et les protéger. Venise ou Copenhague, où aura lieu le prochain drame ? Personne ne prend au sérieux ces personnages un brin fêlés, dont la quête semble perdue d’avance… Une intrigue éblouissante qui mêle religion, ésotérisme et science, et un dénouement à couper le souffle !

720 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? vous n’êtes pas sans savoir que j’adore les thrillers bien noirs ! pour le coup ce roman a l’air de correspondre au genre que j’affectionne 🙂 

La scribe d’Antonio Garrido

la scribe

Franconie, an 799, à la veille du sacre de Charlemagne. Fille d’un célèbre scribe byzantin, Theresa est apprentie parcheminière. Un drame l’oblige à quitter sa ville et à se réfugier dans la cité abbatiale de Fulda. Là, elle devient la scribe du moine Alcuin d’York, véritable Sherlock Holmes en robe de bure, qu’elle assiste dans ses enquêtes. Mais elle découvre que, dans sa fuite, elle a emporté à son insu un précieux parchemin qui pourrait bien sceller l’avenir de la chrétienté… À travers les aventures de Theresa, La Scribe évoque une page décisive du christianisme au Moyen Âge. Coups de théâtre et rebondissements se succèdent dans ce passionnant roman historique, qui mêle personnages fictifs et personnages ayant réellement existé.

640 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? comme toujours, car il s’agit d’un roman sur fond historique et que j’adore ça ! lire une histoire romancée mais qui a un fond de vérité cela m’apprend toujours quelque chose que j’ignore sur une époque en particulier et ça c’est super intéressant !

Le Pensionnat des jeunes filles sages d’Anton Disclafani

le pensionnat des jeunes filles sages

Années 1930, Caroline du Nord. À la suite d’une tragédie familiale, Thea est admise dans un internat pour jeunes filles de la haute société sudiste. Là-bas, on inculque une éducation très stricte aux futures épouses et on remet dans le droit chemin les âmes égarées. Thea, qui a jusqu’alors vécu en toute liberté, va devoir se plier à ces nouvelles règles. Le pensionnat est tenu par un couple sévère qui connaît les véritables raisons de sa venue. Si Mme Holmes juge et condamne, son mari se montre bien plus compréhensif avec la ravissante jeune fille. Rebelle, brave jusqu’à l’inconscience, et surtout, avide de croquer la vie, Thea prend tous les risques, balaie les conventions, bouscule les préjugés. Or depuis la nuit des temps, une telle arrogance se paie au prix fort…

Un premier roman bouleversant qui mêle secrets de famille et quotidien d’un pensionnat de jeunes filles durant la Grande Dépression.

528 pages, éditions Le Livre de Poche

Pourquoi cet achat ? comme dit plus haut, j’adore les histoires de famille ! en plus l’ambiance bien étouffante de ce roman m’a donné envie de le découvrir !

Avez-vous lu ces livres ? si oui, qu’en avez-vous pensé ? pour ma part, je n’en ai encore lu aucun depuis 😉

bisous !

4 réflexions sur “Haul livres à la FNAC de Strasbourg – mars 2015 [vidéo]

  1. J’adore toujours autant tes vidéos, tu es très agréable à écouter ! Alors le K. Webb a l’air super d’après ma libraire donc il est aussi dans ma pal, complètement cramé est romanesque à souhait, je l’ai préféré à demain j’arrête qui était moins original et plus cliché. Une collègue m’a prêté le jaune justement, à suivre…
    Plan de table j’ai souvent hésité après de mauvais échos, tu m’as redonné envie…
    Et la couverture des jeunes filles sages me tente trop !!
    A bientôt !

    • merci pour ton gentil commentaire 🙂 oui l’héritage m’a tout de suite fait de l’oeil par contre je n’ai jamais lu d’avis à son sujet 🙂 on verra ! je me réjouis de lire complètement cramé si tu l’as préféré à demain j’arrête, que j’avais vraiment bien apprécié (léger mais super plaisant à lire). Plan de table a l’air vraiment drôle en tout cas moi j’aime bien ce genre 🙂 héhé je suis contente de voir que je ne suis pas la seule qui craque pour les couvertures 🙂 bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s