Bilan de mes lectures du mois de septembre 2016

Hello tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de septembre 2016!

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Durant ce mois de septembre j’ai lu pas mal de livres récents 😉

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

American Girl – Jessica Knoll

american-girl

Nombre de pages: 365 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 1er juin 2016

Résumé:

Sa vie parfaite est un parfait mensonge. Adolescente, TifAni FaNelli a connu, à la prestigieuse Bradley School, une terrible humiliation publique qui l’a contrainte à se réinventer totalement. Aujourd’hui, elle a un boulot glamour, une garde-robe hors de prix et un fiancé beau et riche. Elle est à deux doigts de cette vie parfaite qu’elle a tant travaillé à obtenir. Mais TifAni a un secret. Son passé, qui n’a cessé de la hanter, menace de resurgir et de tout détruire sur son passage. Premier roman de Jessica Knoll, American Girl est un page-turner implacable et sexy.

Mon avis:

J’avais lu la première page de ce livre dans le magazine « Marie-Claire » et je dois dire qu’il a tout de suite retenu mon attention! L’histoire de cette fille qui lutte toute sa vie pour atteindre l’idéal de la parfaite Américaine sophistiquée est très touchante. Au fur et à mesure du récit, on commence à ressentir un malaise, un mal-être. Puis, en toile de fond, se dessine un drame encore plus grave que ce que l’héroïne du roman a subit (et que je ne vous spoilerai pas ici bien entendu). A lire absolument.

Ma note: ♥♥♥♥

 

Le Grand Marin – Catherine Poulain

le-grand-marin

Nombre de pages: 368 pages

Editeur: Editions de l’Olivier

Date de parution (dans cette édition): 4 février 2016

Résumé:

Quand Lili Colt arrive à Kodiak, un port de l’Alaska, elle sait qu’elle va enfin réaliser son rêve : s’embarquer sur un de ces bateaux qui partent pêcher au loin. Pour la jeune femme, une runaway qui a fui jadis le confort d’une famille française pour  » faire la route « , la véritable aventure commence. Le choc est brutal. Il lui faut dormir à même le pont dans le froid insupportable, l’humidité permanente et le sel qui ronge la peau, la fatigue, les blessures…Seule femme au milieu de ces hommes rudes, au verbe rare et au geste précis qui finiront par l’adopter. A terre, Lili partage la vie des marins -les bars, les clubs de strip-tease, les motels miteux. Quand elle tombe amoureuse du  » Grand marin « , elle sait qu’il lui faudra choisir entre sa propre liberté et son attirance pour cet homme dont la fragilité la bouleverse. Entre Jack London et Marguerite Duras, Catherine Poulain fait entendre une voix unique dans le paysage littéraire français, avec ce magnifique premier roman qu’on devine très autobiographique.

Mon avis:

Ce roman m’a permis d’en apprendre plus sur le dur métier de marin. Les descriptions sont tellement précises que parfois on aimerait que l’auteure raccourcisse un peu. J’ai eu un peu de peine à m’y retrouver parmi les personnages car ils ont tous des surnoms et l’auteure ne les appellent pas forcément toujours pareil. J’ai aimé le caractère de l’héroïne du roman même si parfois je la trouve un peu bornée quand il s’agit de continuer à travailler alors qu’elle est malade ou blessée. La partie romance est bien menée et m’a bien plu, même si j’aurais préféré qu’elle soit encore plus étoffée. J’ai passé tout de même un bon moment de lecture car ce livre m’a vraiment fait voyager 🙂

Ma note: ♥♥♥

 

Méthode 15-33 – Shannon Kirk

methode-15-33

Nombre de pages: 289 pages

Editeur: Denoël

Date de parution (dans cette édition): 11 février 2016

Résumé:

Imaginez une jeune fille de 16 ans, enceinte et vulnérable, que l’on vient d’arracher de force à la douceur de son foyer pour la jeter dans une camionnette crasseuse. Elle est seule, terrifiée… Maintenant, imaginez une jeune fille de 16 ans, enceinte et manipulatrice de génie, que l’on vient de jeter à l’arrière d’une camionnette crasseuse. Dès les premières minutes de son enlèvement, elle se focalise avec calme et détermination sur deux choses : sauver l’enfant qu’elle porte et se venger. Méthodique et calculatrice, elle met au point un plan à l’organisation quasi scientifique où rien n’est laissé au hasard. Sa volonté de fer et son ingéniosité seront ses meilleures armes contre la brutalité de ses oppresseurs et il ne lui restera alors plus qu’à attendre le moment idéal pour lancer son attaque.

Mon avis:

Il y a eu un tel battage médiatique autour de ce livre que je dois dire que j’en attendais beaucoup. Trop, peut-être ? L’héroïne, une ado de 16 ans enceinte et surdouée, est un peu trop sûre d’elle-même à mon goût et sait déjà qu’elle va s’en sortir car ses tortionnaires sont « trop benêts ». Bref elle se sent toujours supérieure ce qui  m’a un peu gonflée (même si c’est vrai que c’est une surdouée) j’ai trouvé que l’intrigue était un peu bâclée car pas assez développée et un peu rapide. Certaines scènes sont un peu tirées par les cheveux! Un livre tout de même agréable à lire – le style est entraînant, on n’a plus envie de le lâcher! –  mais pas autant que je l’aurais voulu!

Ma note: ♥♥♥

 

Nos âmes jumelles – Samantha Bailly

nos-ames-jumelles

Nombre de pages: 311 pages

Editeur: Rageot

Date de parution (dans cette édition): 27 mai 2015

Résumé:

L’une est blonde, l’autre brune. L’une solaire et populaire, l’autre timide et solitaire. Sonia dite Yuna écrit pour une association, Trames, qui publie un fanzine. Elle y rencontre Lou-Tiamat, qui s’affirme dans l’art du dessin suite au divorce brutal de ses parents. Leur amitié virtuelle se double d’échanges sur leurs créations et leur vie affective. Jusqu’au jour où les deux jeunes filles se rencontrent un week-end autour d’un projet…

Mon avis:

Là encore nous avons un livre dont j’avais entendu le plus grand bien. J’ai été pour le moins déçue car il s’agit d’une histoire « classique » d’amitié 2.0 entre deux adolescentes que tout séparent aux premiers abords et qui en fait se ressemblent bien plus qu’on ne pourrait le penser. Le style est très moderne – pas mal de paragraphes sont sous format discussion Messenger ou e-mail – et le roman se lit très très vite. J’ai aimé le thème du livre (l’amitié, l’écriture et le dessin) par contre l’histoire en elle-même est trop simple, certains « mystères » sont trop vite et trop facilement résolus (les mails du mystérieux garçon) et je trouve que ça tombe un peu à plat. Je ne lirai pas la suite même si j’ai passé un moment sympa de lecture car la cible de lecteurs de cette duologie est vraiment les adolescents et cela fait un moment que je ne fais plus partie de ce groupe d’âge 😉

Ma note: ♥♥♥

 

Tout n’est pas perdu – Wendy Walker

tout-nest-pas-perdu

Nombre de pages: 341 pages

Editeur: Editions de Noyelles

Date de parution (dans cette édition): 12 mai 2016

Résumé:

Alan Forrester est thérapeute dans la petite ville cossue de Fairview, Connecticut. Il reçoit en consultation une jeune fille, Jenny Kramer, quinze ans, qui présente des troubles inquiétants.
Celle-ci a reçu un traitement post-traumatique afin d’effacer le souvenir d’une abominable agression dont elle a été victime quelques mois plus tôt. Mais si son esprit l’a oubliée, sa mémoire émotionnelle est bel et bien marquée.
Bientôt tous les acteurs de ce drame se succèdent dans le cabinet d’Alan, et lui confient leurs pensées les plus intimes, laissant tomber leur masque pour faire apparaître les fissures et les secrets de cette petite ville aux apparences si tranquilles.

Ce thriller, d’une puissance rare, plonge sans ménagement dans les méandres de la psyché humaine et laisse son lecteur pantelant. Entre une jeune fille qui n’a plus pour seul recours que ses émotions et une famille qui se déchire, tiraillée entre obsession de la justice et besoin de se reconstruire, cette intrigue à tiroirs qui fascine par sa profondeur explore le poids de la mémoire et les mécanismes de la manipulation psychologique.

Mon avis:

Une adolescente est victime d’un viol lors d’une fête entre amis et ses parents prennent la décision de lui faire prendre un traitement qui lui permettra d’effacer de sa mémoire tout ce qui a trait à ce drame afin qu’elle puisse se reconstruire. On suit donc la jeune femme mais également son psychologue, sa mère et son père (qui consultent ce même psychologue) et plus on avance dans le récit, entre les mensonges des uns et des autres et les faux-semblants et plus on touche du doigt ce qui s’est réellement passé .. il ne manque plus que des bribes de ce qui lui est arrivé reviennent à la jeune femme pour que le vernis craque et que certaines vérités remontent à la surface… Un roman qui m’a tenue en haleine du début à la fin, sans temps mort, avec une fin qui n’était vraiment pas téléphonée ! Je le recommande vraiment 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de septembre !!

Je dois encore vous écrire mon bilan du mois d’octobre, mais j’ai lu 7 livres durant ce mois-ci du coup cela me prendra peut-être un peu plus de temps …

Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement ? Quels sont vos derniers coups de coeur ?

Bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s