J’ai lu: L’Assassin de la Rue Voltaire d’Henri Loevenbruck

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman L’Assassin de la Rue Voltaire de l’auteur Henri Loevenbruck. Il s’agit du troisième tome des aventures du journaliste Gabriel Joly.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

l'assassin de la rue voltaire

Nombre de pages:  470 pages

Maison d’édition: XO Editions

Date de parution (dans cette édition): 21 octobre 2021

4ème de couverture:

Meurtres à la Comédie-Française

 

Août 1789. La Révolution continue d’embraser le pays. Alors qu’à Versailles, les députés rédigent la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, le jeune journaliste Gabriel Joly, endeuillé, peine à retrouver le goût de vivre. Mais une étrange affaire de meurtres va peu à peu le tirer de sa torpeur…

Dans le cercle très secret de la Comédie-Française, une série d’assassinats ébranle la troupe. Les uns après les autres, des comédiens et des employés sont tués en plein théâtre.

Alors que Danton lui-même est soupçonné, Gabriel, aidé du pirate Récif, son fidèle ami, mène une véritable enquête policière dans les coulisses de la célèbre institution.

Vrais et faux témoignages, poursuites… Dans un huis clos infernal, réussira-t-il, cette fois, à démasquer l’auteur de ces crimes odieux ?

Mon avis:

L’intrigue de ce roman prend directement place après le deuxième tome des aventures de Gabriel Joly, « le mystère de la main rouge ». Cependant, si vous n’avez pas lu les deux tomes précédents, un résumé en début de roman pourra vous mettre au courant des événements passés. D’ailleurs, comme cela faisait tout de même plusieurs mois que j’avais lu les premiers tomes, j’étais contente d’avoir un petit rappel des événements 🙂 

J’ai été au début un peu surprise en me rendant compte que dans ce roman, les événements politiques se passant pendant la Révolution Française passent au second plan. Cet opus se passe peu ou prou à huis-clos dans un Théâtre, me faisant un peu penser à une partie de Cluedo. 

Passé ce premier moment de surprise, j’avoue avoir vraiment apprécié l’intrigue et puis le personnage de Gabriel Joly est si attachant, toujours aussi malin et intelligent. J’ai aimé l’enquête et l’ingéniosité de l’auteur à nous lancer sans cesse sur de fausses pistes. De plus, j’ai adoré en apprendre plus sur les coulisses du théâtre et les termes spécifiques à ce milieu.

Dans cet opus, Gabriel est un homme détruit, confronté à ses démons. Il doit apprendre à accepter la réalité, tourner la page sur certains éléments de son passé. Je l’ai trouvé bien plus mature dans ce roman-ci que dans les précédents.

J’avoue dans un premier temps avoir un peu regretté que Mlle Anne-Josèphe Terwagne et le pirate Récif aient été plus en retrait dans ce roman. J’apprécie beaucoup leurs interactions avec le héros donc j’espère qu’ils seront de retour dans le tome 4 (si tome 4 il y a bien sûr). Cependant, cela n’a en rien gâché mon plaisir!

Bref, un excellent roman que j’ai dévoré en 2-3 jours malgré ses 470 pages. Vivement le prochain!

 

Ma note: ♥♥♥♥♥