J’ai lu: Le manuscrit inachevé, Il était deux fois et Labyrinthes de Franck Thilliez

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler d’une « trilogie » de l’auteur français Franck Thilliez, Le manuscrit inachevé, Il était deux fois et Labyrinthes, le petit dernier. 

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

Les images proviennent de mon instagram.

Nombre de pages: 528 pages (le manuscrit inachevé); 528 pages (il était deux fois); 374 pages (labyrinthes)

Maison d’édition: Fleuve

Date de parution (dans cette édition): 3 mai 2018 (le manuscrit inachevé); 4 juin 2020 (il était deux fois); 5 mai 2022 (labyrinthes)

4ème de couverture:

Le manuscrit inachevé:

Une enquête sans corps.
Une défunte sans visage.
Un thriller sans fin.

Aux alentours de Grenoble, une voiture finit sa trajectoire dans un ravin. Dans le coffre, le corps d’une femme. À la station-service où a été vu le conducteur, la vidéosurveillance est claire : l’homme n’est pas le propriétaire du véhicule.

Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L’institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète : un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu,  » L’Inspirante « , villa posée au bord des dunes de la Côte d’Opale, et le traumatisme de l’enlèvement de sa fille Sarah. L’agression soudaine de son mari va faire resurgir le pire.

Dans le vent, le sable et le brouillard, une question parmi d’autres se pose : vers qui et vers quoi se tourner quand l’unique vérité est que tout vous devient étranger ?

Il était deux fois:

En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au cœur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu’effrénée.
Jusqu’à ce jour où ses pas le mènent à l’hôtel de la Falaise… Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s’endormir avant d’être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre…
Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d’autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu’on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu…

Labyrinthes:

Suivez le fil infernal

Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière…

Mon avis:

Globalement j’ai bien aimé cette trilogie et j’ai trouvé que le travail de Franck Thilliez afin de rendre le tout le plus cohérent possible assez phénoménal. 

Cependant, même si j’ai trouvé l’histoire du livre dans le livre (dans le manuscrit inachevé) super bien vu, j’ai trouvé ensuite que l’histoire se répétait un peu trop dans il était deux fois (bon d’où le titre bien entendu). 

Ensuite, Labyrinthes m’a complètement perdue au début car j’ignorais qu’il s’agissait d’une suite du manuscrit inachevé et d’il était deux fois. J’ai du donc vite lu les deux tomes précédents pour comprendre un peu mieux de quoi on parlait. Mais même là, j’ai trouvé le roman un peu trouble, même si à la fin  on comprend tout. L’auteur nous balade comme jamais pour nous faire douter du vrai et du faux. 

Bref, Franck Thilliez est passé maître pour créer des univers complets et foisonnants et des ambiances angoissantes à souhait.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Gabriel Moscato, ce père qui remue ciel et terre pour retrouver sa fille disparue. C’est le seul personnage auquel je me suis vraiment attachée.

Les romans se lisent vraiment rapidement car il n’y a aucun temps mort même si comme dit plus haut, j’ai eu une petite lassitude dans labyrinthes car les mêmes ficelles sont utilisées dans les trois tomes. Mon tome préféré est sans aucun doute il était deux fois car je pense qu’il s’agit des trois du plus abouti.

Si vous aimez les romans un peu tordus qui vont vous faire cogiter jusque tard dans la nuit, cette trilogie vraiment bien pensée est faite pour vous 🙂

Mes notes:

le manuscrit inachevé ♥♥♥(♥)

Il était deux fois ♥♥♥♥

Labyrinthes ♥♥♥(♥)