Bilan de mes lectures du mois d’août 2019

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois d’août 2019.

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 7

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

Fais-moi taire si tu peux ! – Sophie Jomain

Nombre de pages: 337 pages

Editeur: Harlequin

Date de parution (dans cette édition): 7 mars 2018

Résumé: 

Quel être humain normalement constitué oserait ruiner un mariage ? Quelle personne impitoyable faut-il être pour détruire le plus beau jour de la vie d’un couple ? Eh bien, il faut être prêtre, sexy en diable et révéler en pleine cérémonie les petites incartades de la future mariée… Lorsque Louise Adrielle, fleuriste, assiste à la scène, elle comprend mieux pourquoi on lui a demandé de décorer l’église en jaune cocu ! Traumatisée, elle se fait la promesse d’être désormais sur le qui-vive à chaque cérémonie. Car sa responsable l’a mise en garde : La dame au cabanon ne pourra être associé à une autre débâcle nuptiale. Si Louise assiste à un nouvel esclandre, les alliances ne seront pas les seules à finir au placard.

Mon avis: 

Un roman plutôt léger qui se lit très vite. L’héroïne, fleuriste (métier qui lui va bien car elle est plutôt fleur bleue haha) est plutôt attachante et les discours assez savoureux (même si pas vraiment réalistes à des moments). Comme dans toutes les comédiers romantiques, on sait plus ou moins déjà comment cela va se terminer à partir de la page 50 mais j’ai passé néanmoins un chouette moment de lecture. Cependant,  je préfère nettement Sophie Jomain dans le registre Fantasy, je trouve que cet univers lui correspond mieux !

Ma note: ♥♥♥

 

Les 7 morts d’Evelyn Hardcastle – Stuart Turton

Nombre de pages: 537 pages

Editeur: Sonatine

Date de parution (dans cette édition): 16 mai 2019

Résumé: 

Lauréat du prestigieux Costa Award, le premier roman de Stuart Turton est à la fois un formidable jeu de l’esprit et un régal de lecture.

Ce soir à 11 heures, Evelyn Hardcastle va être assassinée.
Qui, dans cette luxueuse demeure anglaise, a intérêt à la tuer ?
Aiden Bishop a quelques heures pour trouver l’identité de l’assassin et empêcher le meurtre.
Tant qu’il n’est pas parvenu à ses fins, il est condamné à revivre sans cesse la même journée.
Celle de la mort d’Evelyn Hardcastle.

Mon avis: 

Un roman à tiroirs incroyable, où on revit encore et encore la même journée mais dans le corps d’un différent protagoniste car le narrateur change de « réceptacle » à chacun de ses réveils ! Son but pour pouvoir s’en sortir, trouver le meurtrier de la belle Evelyn Hardcastle. S’il ne le trouve pas, il sera condamné à revivre encore et toujours cette dramatique journée …Un premier roman époustouflant, qui mérite vraiment qu’on se penche sur son cas !!

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Nymphéas Noirs – Michel Bussi

Nombre de pages: 493 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 5 septembre 2013

Résumé: 

Le jour paraît sur Giverny.
Du haut de son moulin, une vieille dame veille, surveille. Le quotidien du village, les cars de touristes… Des silhouettes et des vies. Deux femmes, en particulier, se détachent : l’une, les yeux couleur nymphéa, rêve d’amour et d’évasion ; l’autre, onze ans, ne vit déjà que pour la peinture. Deux femmes qui vont se trouver au cœur d’un tourbillon orageux. Car dans le village de Monet, où chacun est une énigme, où chaque âme a son secret, des drames vont venir diluer les illusions et raviver les blessures du passé…

Mon avis: 

Un roman mêlant (et emmêlant) passé-présent qui m’a vraiment tenue en haleine jusqu’à la dernière page ! Je dois dire que ce roman m’a réconciliée avec l’auteur car jusqu’à présent je n’avais pas encore eu de gros coup de coeur pour l’un de ses livres, c’est maintenant chose faite !! Un roman très bien écrit, bien pensé et qui ne laissera personne indifférent ! (on l’adore ou on le déteste je pense!)

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Mémé dans les orties – Aurélie Valognes

Nombre de pages: 252 pages

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution (dans cette édition): 9 mars 2016

Résumé: 

Ferdinand Brun, 83 ans, solitaire, bougon, acariâtre – certains diraient : seul, aigri, méchant –, s’ennuie à ne pas mourir. Son unique passe-temps ? Éviter une armada de voisines aux cheveux couleur pêche, lavande ou abricot. Son plus grand plaisir ? Rendre chèvre la concierge, Mme Suarez, qui joue les petits chefs dans la résidence. Mais lorsque sa chienne prend la poudre d’escampette, le vieil homme perd définitivement goût à la vie… jusqu’au jour où une fillette précoce et une mamie geek de 93 ans forcent littéralement sa porte, et son cœur.
Un livre drôle et rafraîchissant, bon pour le moral, et une véritable cure de bonne humeur  !

Mon avis: 

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre quand ma maman m’a prêté ce roman car j’avais peur que ce soit un peu trop léger pour moi (pas que je n’aime pas le feel good mais parfois je trouve que ça sonne un peu creux 😦 ) Et bien, j’ai été agréablement surprise par ce roman qui se lit super vite et dont les personnages sont (malgré eux) attachants. Le final m’a même arraché quelques larmes… je pense lire quelques autres livres de l’auteure prochainement !

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

La cage dorée – Camilla Läckberg

Nombre de pages: 343 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 11 avril 2019

Résumé: 

Un mari parfait, une fille adorable et un appartement de luxe dans l’un des quartiers les plus chics de Stockholm, Faye semble tout avoir. Mais de sombres souvenirs de son enfance à Fjällbacka la hantent et elle se sent chaque jour un peu plus prisonnière d’une cage dorée. La femme forte et ambitieuse qu’elle était autrefois a tout abandonné pour Jack. Lorsqu’il la trahit, son univers s’effondre. Du jour au lendemain, elle se retrouve sans rien. D’abord complètement anéantie, elle décide de rendre coup pour coup et se met à échafauder une vengeance impitoyable. Retraçant le destin poignant d’une femme trompée et exploitée qui prend sa vie en main, La Cage dorée est un cocktail palpitant de trahison, de rédemption et de vengeance.

Mon avis: 

Wahou. C’est le mot ou plutôt l’interjection qui décrit le mieux ce roman. Un roman, cru, trash, qui vous prend aux tripes et qui ne vous laisse pas un instant de répit. On y suit une femme trompée qui n’aura de cesse de vouloir se venger de son mari qui la laisse sans le sous alors qu’elle lui avait tout consacré… Un roman poignant, bien en phase avec les mouvements « me too » et « Women’s empowerment » qui va loin, certes, mais qui fait réfléchir tout de même à la place des femmes dans la société. Un roman à lire d’urgence. (apparemment il s’agit du premier tome d’un triptyque, j’ai hâte de lire les 2 suivants)

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Les jours infinis – Claire Fuller

Nombre de pages: 379 pages

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution (dans cette édition): 25 avril 2018

Résumé: 

«  Il n’a pas l’air d’un menteur  », pense Peggy Hillcoat en regardant la photo de son père. Elle a été prise l’été de ses huit ans. Il avait transformé la cave en abri antiatomique et discutait de fin du monde avec ses amis survivalistes. Sa mère retenue au loin, ils s’étaient amusés à camper dans le jardin, avant qu’il ne l’emmène en voyage dans une forêt lointaine. Les vacances s’étaient muées en perpétuité quand il lui avait annoncé que le reste du monde avait disparu. La vie de Peggy à ce moment-là  ? Un piano bricolé qui joue de la musique dans sa tête, la forêt immense et une hutte en bois.
En 1985, Peggy est de retour à la maison, après neuf ans d’absence. Comment a-t-elle survécu mais surtout comment est-elle revenue ?

Mon avis: 

D’abord attirée par la jolie couverture de ce roman lors d’un salon littéraire (Morges sur les Quais si vous voulez tout savoir), j’ai ensuite été tout de suite fascinée par le synopsis de ce roman. Un homme part avec sa fille de 9 ans dans la forêt (très loin de tout village) et lui fait croire que le reste du monde a été détruit et qu’ils sont les seuls survivants… A 16 ans, elle finit par s’enfuir et à rejoindre le monde civilisé et on déroule lentement le fil de son histoire … jusqu’au drame final. Un beau roman, assez angoissant car depuis le début on sent poindre un malaise avec cet homme obsédé par le mouvement survivaliste… En temps que maman je ne peux qu’imaginer la peur et la douleur qu’éprouve la mère de Peggy (la petite fille donc) quand elle se rend compte que sa fille a disparu avec son mari…un roman dur mais vraiment bien écrit et qui vaut vraiment le détour!

Ma note: ♥♥♥♥(♥)

 

Dompteur d’anges – Claire Favan

Nombre de pages: 437 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 22 février 2018

Résumé: 

Personne n’aime les tueurs d’enfants. En prison encore moins qu’ailleurs. Harcelé, battu, agressé quotidiennement sous le regard aveugle des matons, Max Ender vivra cinq ans d’enfer. Le crime qui l’a jeté là, Max ne l’a pourtant pas commis. Finalement innocenté, c’est un autre homme qui retrouve la liberté. L’homme à tout faire s’est mué en prédateur. Ses tortionnaires, il les châtiera un par un, par l’intermédiaire de leurs enfants, préalablement enlevés, dressés, domptés : les anges de sa vengeance, au glaive ensanglanté…

Mon avis: 

J’en attendais tellement de ce roman car j’en avais lu beaucoup de bien et bien malgré le fait que j’ai passé un très bon moment de lecture (les chapitres s’enchaînement à une allure folle), j’ai trouvé la fin facile et un peu grand-guignolesque. Bref, un roman qui aurait gagné à avoir quelques pages en plus et un dénouement plus travaillé. Dommage car l’idée d’une vengeance obtenue à travers les enfants des bourreaux du principal protagoniste (vite oublié au profit des gamins après quelques pages…) était vraiment bonne mais aurait pu être mieux exploitée. Je suis curieuse de lire les autres livres de l’auteure tout de même !

Ma note: ♥♥♥( ♥)

 

Et voilà pour mes lectures du mois d’août 2019!

Et vous, qu’avez-vous lu cet été ?