J’ai lu: Le sanatorium de Sarah Pearse

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Le sanatorium de l’autrice anglaise Sarah Pearse.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

sanatorium

Nombre de pages:  464 pages

Maison d’édition: Michel Lafon

Date de parution (dans cette édition): 21 octobre 2021

4ème de couverture:

Un ancien sanatorium transformé en hôtel de luxe.

Une femme qui disparaît lors de ses fiançailles.

Une tempête de neige qui coupe l’hôtel du monde.

Un corps mutilé. Un huis-clos terrifiant. 

Mon avis:

Jamais (ou presque) je n’ai trouvé un roman aussi long et ennuyeux que celui-ci. Honnêtement, si je n’avais pas dépensé autant d’argent pour ce grand format, je pense que je ne l’aurais même pas terminé. 

La couverture et le résumé donnaient envie pourtant. En plus, ce roman se passe en Suisse, ce qui a doublement attiré mon attention. 

J’ai trouvé que l’intrigue était plate, les personnages fades et agaçants au possible. Par bien des aspects, cela m’a fait penser à une parodie tant l’héroïne est nunuche et gauche.

Les raisons qui ont poussé le coupable sont vraiment ridicules et l’exécution des meurtres ne faisaient pas vraiment sens non plus. Rien à voir donc avec Shining, à part le fait que cela se passe dans un hôtel perdu en montagne.

L’écriture de l’autrice est cependant agréable et les dialogues sont plausibles, chose que j’ai appréciée.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai été très déçue par ce roman pourtant prometteur aux premiers abords. Un hôtel isolé par une tempête, des crimes, une vieille histoire déterrée. Si vous aimez ce genre de roman qui se passe à huis-clos, lisez plutôt Hors-Piste d’Allie Reynolds que j’avais adoré l’année passée et qui était pour le coup vraiment réussi ou L’Illusion de Maxime Chattam. 

Ma note: ♥(♥)