Bilan de mes lectures du mois de mars 2015

Coucou les filles !

Je vous retrouve aujourd’hui avec le bilan de mes lectures du mois de mars 2015 !

Livres lus : 6

♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Le royaume – Emmanuel Carrère

le royaume

Nombre de pages : 640 

Editeur : P.O.L.

Date de parution : 28 août 2014

Résumé : 

Le Royaume raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ. Il raconte comment deux hommes, essentiellement, Paul et Luc, ont transformé une petite secte juive refermée autour de son prédicateur crucifié sous l’empereur Tibère et qu’elle affirmait être le messie, en une religion qui en trois siècles a miné l’Empire romain puis conquis le monde et concerne aujourd hui encore le quart de l’humanité.
Cette histoire, portée par Emmanuel Carrère, devient une fresque où se recrée le monde méditerranéen d’alors, agité de soubresauts politiques et religieux intenses sous le couvercle trompeur de la pax romana. C’est une évocation tumultueuse, pleine de rebondissements et de péripéties, de personnages hauts en couleur.
Mais Le Royaume c’est aussi, habilement tissée dans la trame historique, une méditation sur ce que c est que le christianisme, en quoi il nous interroge encore aujourd hui, en quoi il nous concerne, croyants ou incroyants, comment l’invraisemblable renversement des valeurs qu il propose (les premiers seront les derniers, etc.) a pu connaître ce succès puis cette postérité. Ce qu il faut savoir aussi, c est que cette réflexion est constamment menée dans le respect et une certaine forme d amitié pour les acteurs de cette étonnante histoire, acteurs passés, acteurs présents, et que cela lui donne une dimension profondément humaine.
Respect, amitié qu Emmanuel Carrère dit aussi éprouver pour celui qu il a été, lui, il y a quelque temps. Car, comme toujours dans chacun de ses livres, depuis l’Adversaire, l’engagement de l’auteur dans ce qu il raconte est entier. Pendant trois ans, il y a 25 ans, Emmanuel Carrère a été un chrétien fervent, catholique pratiquant, on pourrait presque dire : avec excès. Il raconte aussi, en arrière-plan de la grande Histoire, son histoire à lui, les tourments qu’il traversait alors et comment la religion fut un temps un havre, ou une fuite. Et si, aujourd hui, il n’est plus croyant, il garde la volonté d’interroger cette croyance, d’enquêter sur ce qu’il fut, ne s’épargnant pas, ne cachant rien de qui il est, avec cette brutale franchise, cette totale absence d’autocensure qu’on lui connaît.
Il faut aussi évoquer la manière si particulière qu’a Emmanuel Carrère d’écrire cette histoire. D abord l’abondance et la qualité de la documentation qui en font un livre où on apprend des choses, beaucoup de choses. Ensuite, cette tonalité si particulière qui, s’appuyant sur la fluidité d’une écriture certaine, passe dans un même mouvement de la familiarité à la gravité, ne se prive d’aucun ressort ni d’aucun registre, pouvant ainsi mêler la réflexion sur le point de vue de Luc au souvenir d’une vidéo porno, l’évocation de la crise mystique qu’a connu l’auteur et les problèmes de gardes de ses enfants (avec, il faut dire, une baby-sitter américaine familière de Philip K. Dick…).
Le Royaume est un livre ample, drôle et grave, mouvementé et intérieur, érudit et trivial, total.

Mon avis : 

J’étais intriguée par ce roman car ayant bien apprécié le roman précédent de cet auteur, Limonov, j’étais curieuse de découvrir celui-ci. Effectivement, j’ai appris des choses sur le christianisme dans ce roman (car il s’agit bien d’un roman) même si le sujet ne me passionne pas particulièrement. J’ai cependant trouvé ce livre un peu longuet et ardu (impossible de lire ce roman dans un milieu bruyant au risque de devoir lire et relire chaque page plusieurs fois pour comprendre quelque chose). Ce livre est cependant très intéressant et fait réfléchir sur nos connaissances bibliques 🙂

Ma note : ♥♥♥

La Sélection tomes 1-2-3 – Kiera Cass

Nombre de pages : 343 – 360 – 360

Editeur : R-Jeunes adultes

Dates de parution : 12 avril 2012 – 18 avril 2013 – 15 mai 2014

Résumé du tome 1 (la sélection) : 

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Résumé du tome 2 (l’élite) : 

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Résumé du tome 3 (l’élue) : 

Une seule candidate sera couronnée…
L’ultime volet très attendu de la trilogie de Kiera Cass, best-seller en France et à l’étranger !

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu’elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu’elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l’heure est désormais venue de désigner l’heureuse élue…
America n’a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du coeur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu’elle risque de perdre et de l’âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment.

Mon avis :

J’avais entendu parler de cette trilogie sur pas mal de chaînes de booktubeuses et je dois dire avoir tout d’abord craqué pour les couvertures qui sont vraiment magnifiques. Par contre, j’ai été un peu déçue car je pensais lire une saga à la Hunger Games et je me suis retrouvée avec une bluette pour adolescentes qui était plaisante à lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Le personnage d’America m’a énervée au possible avec ses hésitations (elle veut garder les 2 garçons pour elle sans réussir à choisir pour autant) et je l’ai trouvée assez vide et sans relief. Bref, une trilogie sympa à lire mais sans plus. L’auteure a d’ailleurs écrit plusieurs spin-off de cette saga mais je me garderai bien de les lire, je trouve qu’elle abuse un peu de la poule aux oeufs d’or et ferait mieux de s’atteler à écrire un nouveau roman original.

Ma note : ♥♥

Gatti’s variétés – Anne Cunéo

gattis variétés

Nombre de pages : 300

Editeur : Bernard Campiche

Date de parution : 9 septembre 2014

Résumé : 

L’histoire de Carlo Gatti, qui fait fortune à Londres dans le commerce de glaces à la fin du XIXe siècle.

Mon avis : 

Un roman qui raconte la vie (plus ou moins imaginée par l’auteure étant donné que très peu de choses ont été retrouvées sur lui) de Carlo Gatti, tessinois ayant fait fortune à Londres grâce à ses glaces et plus tard avec ses restaurants ! J’ignorais que tant de tessinois étaient partis ouvir des restaurants en France et en Grande-Bretagne ! J’ai donc eu beaucoup de plaisir à lire ce roman, d’autant plus que mon mari étant tessinois, j’ai retrouvé des mots de dialecte que j’ai déjà entendu dans ma belle-famille 😉 Ce roman m’a également fait encore plus regretter la mort de son auteure (en début d’année) qui était pour moi la plus grande écrivaine suisse.

Ma note : ♥♥♥♥

L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

l'homme qui voulait être heureux

Nombre de pages : 167

Editeur : Pocket

Date de parution : 1er avril 2010

Résumé : 

Imaginez… Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où… Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux. Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Mon avis :

Un petit livre qui fait réfléchir sur le sens de notre vie ! On ne peut que se retrouver dans ce prof d’école n’aspirant qu’à tout quitter pour devenir photographe mais qui n’ose faire le premier pas de peur d’échouer ce qu’il entreprendra. Il a également peur du regard des autres. Ce roman nous met face à nos propres doutes face à cette existence où nous sommes parfois mis sur des rails sans pouvoir/vouloir en sortir, par peur de prendre des risques.  Je me réjouis de découvrir les autres livres de cet auteur (j’ai dans ma Pàl les dieux voyagent incognito)

Ma note : ♥♥♥♥

Voilà pour mes lectures du mois passé ! et vous, vous avez lu quoi ?

bisous !

Source : les résumés ont été pris sur le site Amazon.fr

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s