Bilan de mes lectures du mois d’octobre 2015

Hello tout le monde !

Voici enfin le bilan sur mes lectures du mois d’octobre 2015 !

Les résumés ainsi que les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

La mère parfaite est une mytho – Virginie Duplessy

la mère parfaite est une mytho

Nombre de pages: 234 pages

Editeur: de l’opportun

Date de parution: 21 mai 2015

Résumé:

La vérité va enfin éclater : la mère parfaite n’existe pas, c’est The mytho ! Voilà de quoi déculpabiliser toutes les mamans et les rassurer avec humour. Entre trucs et astuces pour femme débordée, dénonciations jubilatoires des mères-modèles exaspérantes, questions taboues et clins d’oeil de nanas – qui parleront à plus d’une -, Virginie Duplessy nous offre à toutes (et à tous !) un manuel salvateur qui donne le sourire. Biberons, belle-mère, petits pots, accouchement, crèche, mari, anniversaires, jouets, sexe, épilation, poussette… tout y passe ! La mère normale contre-attaque sans langue de bois, mais toujours avec beaucoup d’humour et de tendresse. La mère parfaite n’existe pas et… c’est tant mieux

Mon avis:

Un petit livre rigolo à lire sans se prendre la tête. Je ne me suis pas retrouvée dans la plupart des situations mais j’ai quand même souri pas mal de fois en lisant certains passages. Je le recommande si vous aimez les livres genre « la femme parfaite est une connasse » etc.

Ma note: ♥♥

 

L’architecte du sultan – Elif Shafak

l'architecte du sultan

Nombre de pages: 452 pages

Editeur: Flammarion

Date de parution: 22 avril 2015

Résumé:

Istanbul, XVIe siècle. Le jeune Jahan débarque dans cette ville inconnue avec pour seul compagnon un magnifique éléphant blanc qu’il est chargé d’offrir au sultan Soliman le Magnifique. En chemin, il rencontrera des courtisans trompeurs et des faux amis, des gitans, des dompteurs d’animaux ainsi que la belle et espiègle Mihrimah. Il attirera bientôt l’attention de l’architecte royal, Sinan : une rencontre fortuite qui va changer le cours de son existence. Au coeur de l’Empire ottoman, quand Istanbul était le centre grouillant de la civilisation, L’architecte du sultan est un conte magique où l’on découvre le destin extraordinaire d’un garçon aux origines modestes qui se verra élevé au plus haut rang de la cour. «C’est le roman le plus ambitieux qu’ait écrit Elif Shafak jusqu’à présent, et le meilleur.» The Independent «Elif Shafak peint le merveilleux tableau d’une ville grouillant de secrets, d’intrigues politiques et de liaisons amoureuses.» The Daily Times

Mon avis:

Une plongée dans un univers que je ne connaissais que très peu et qui m’a passionnée ! Intrigues à la cour, amours impossibles, trahisons, amitiés, tout est là pour faire de ce roman un super page-turner. Le personnage de Jahan est très attachant, j’ai aimé son caractère et son amour pour « son » éléphant. Les personnages secondaires sont très sympathiques également (les gitans, etc.) et les décors très bien décrits. Bref, j’ai beaucoup aimé ce livre !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Pamphlet contre un vampire – Sophie Jomain

pamphlet contre un vampire

Nombre de pages: 431 pages

Editeur: France Loisirs

Date de parution: 20 décembre 2012

Résumé:

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire un garçon aussi mignon qu’effrayant décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Mon avis:

Grande fan du travail de Sophie Jomain (j’avais adoré la saga les étoiles de Noss Head), quand ma maman m’a pris ce livre à la bibliothèque j’étais super heureuse. Cependant, je l’ai vraiment trouvé en-dessous de ce qu’elle a pu écrire ensuite (je crois d’ailleurs qu’il s’agit là de son premier roman). Certains dialogues sonnent creux, les personnages n’ont aucune profondeur, je n’ai vraiment pas réussi à m’identifier à l’héroïne… bref, un petit roman sympa mais dont (c’est dire) je ne me souviens déjà presque plus.

Ma note: ♥♥

 

Puzzle – Franck Thilliez

puzzle

Nombre de pages: 430 pages

Editeur: Fleuve Noir

Date de parution: 3 octobre 2013

Résumé:

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa. Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros. Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu – un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. » Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire… Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Mon avis:

J’ai aimé l’ambiance à la « shutter island » qui émane de ce roman. Cependant, j’ai très vite compris de quoi il retournait et d’ailleurs si vous avez lu le livre dont j’ai cité le nom juste avant (ou vu le film), je pense que vous n’aurez comme moi pas besoin d’aller jusqu’à la fin du livre pour comprendre la vérité. J’ai quand même passé un bon moment de lecture, Franck Thilliez sait instiller un sentiment d’urgence dans ses romans ce qui fait qu’on ne peut pas la lâcher avant la fin 🙂 D’ailleurs, si vous vous posez la question, les pièces de puzzle en début de chaque chapitre forment une image si on les assemble toutes et cela nous « spoile » sur le dénouement …

Ma note: ♥♥♥

 

L’ombre de Gray Mountain – Josh Grisham

l'ombre de gray mountain

Nombre de pages: 477 pages

Editeur: JC Lattès

Date de parution: 25 mars 2015

Résumé:

Nous sommes en 2008. La carrière de Samantha Kofer dans un grand cabinet d’avocats de Wall Street est sur des rails dorés… Mais la récession frappe soudain. La jeune femme se retrouve du jour au lendemain au bas de l’échelle, limogée, raccompagnée vers la sortie, quasiment jetée dehors par une escorte de vigiles. Samantha a toutefois de la « chance » dans son malheur ; un cadeau de ses supérieurs : si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d’aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place au cabinet.
En quelques jours, Samantha quitte donc Manhattan pour s’installer à Brady, en Virginie, une bourgade de deux mille deux cents âmes au coeur des Appalaches, un recoin du monde où elle n’aurait jamais pensé mettre les pieds. Mattie Wyatt, une figure éminente de Brady et directrice du centre juridique va lui montrer comment aider « les vrais gens ayant de vrais problèmes ». Pour la première fois dans sa carrière d’avocate, Samantha va préparer un procès, connaître la violence des salles d’audience, se faire réprimander par un juge, recevoir des menaces de la part de gens qui n’apprécient guère qu’une avocate de New York mette son nez dans leurs affaires. Elle va apprendre également que Brady, comme nombre de petites villes, cache de lourds secrets.
Ce nouveau travail va entraîner Samantha dans les eaux troubles et dangereuses de l’exploitation minière, une terra incognita où il n’y a ni lois, ni code du travail, ni respect des biens et des personnes. Deux camps s’opposent. La population s’entre-déchire. La montagne elle-même est en danger, attaquée de toutes parts par les sociétés de charbonnage. La violence est partout. Et, en quelques semaines, Samantha va se retrouver emportée dans un combat judiciaire dont l’issue sera fatale.

Mon avis:

De prime abord, le sujet n’avait pas vraiment l’air de m’intéresser (l’exploitation du charbon aux USA) mais je me suis vite prise au jeu et j’ai vraiment adoré en apprendre plus sur les techniques qu’ils utilisent pour « détruire » les montagnes. Je dois dire que ça m’a assez révoltée ! Comme à son habitude, John Grisham arrive à nous intéresser à n’importe quoi tant il connait bien son sujet sans pour autant nous noyer dans le flot d’informations. J’ai aimé les personnages qui sont tous très attachants. Je n’ai vraiment pas vu passer les 477 pages de ce roman !

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

Amelia – Kimberly McCreight

amelia

Nombre de pages: 523 pages

Editeur: Cherche-Midi

Date de parution: 26 août 2015

Résumé:

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d’un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l’écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. C est en tout cas ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de l’école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement.
Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. »
Obsédée par cette révélation, Kate s’immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas si bien qu’elle le pensait. À travers les SMS, les mails d Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l’attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu elle avait pu imaginer.

Une vision singulière du malaise de l adolescence. Des personnages inoubliables. Un sens du suspense unique. Une critique dithyrambique. Ce premier roman de Kimberly McCreight est un chef-d uvre. Nicole Kidman en a acquis les droits d adaptation cinématographique pour un film produit par HBO.

Mon avis:

Un seul mot : wahoooo !! mon Dieu, ce livre a été vraiment un ascenseur émotionnel pour moi !! J’ai souri, pleuré, je me suis fâchée enfin bref, toute la palette émotionnelle y est passée ! Etant maman également, je ne peux qu’imaginer la douleur de cette mère (Kate) qui se bat pour connaitre et comprendre la vérité sur la mort de sa fille car à l’instar du sms qu’elle reçoit, elle est également persuadée que sa fille n’a pas sauté du toit de son école … mauvaises fréquentations, communautés secrètes, la vérité ira bien plus loin que ce qu’elle pouvait imaginer… J’ai aimé les personnages de ce roman et le fait que le roman soit entrecoupé de conversations SMS, profils Facebook, etc, pour remonter le fil du temps et assembler les pièces du puzzle. Cela m’a fait mal au coeur de voir la « descente aux enfers » d’Amelia, jeune fille pour qui tout allait bien avant de faire de mauvaises rencontres.

Ma note: ♥♥♥♥♥

Et voilà c’est tout pour mes lectures du mois d’octobre 2015 🙂

Mes lectures du mois de novembre suivront dans peu de temps…

Et vous, vous avez lu quoi le mois passé ?

bisous

Bilan de mes lectures du mois d’août 2015

Hello tout le monde !

Voici enfin le bilan sur mes lectures du mois d’août 2015 ! Comme vous pourrez le remarquer, j’ai lu pas mal de livres récents le mois passé !

Les résumés ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 7

 

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Mr Mercedes – Stephen King

mr mercedes

Nombre de pages: 474 pages

Editeur: Albin Michel

Date de parution: 28 janvier 2015

Résumé:

« Je crois qu’il y a plein de gens qui rêvent de faire ce que j ai fait…
La seule différence, c est que moi, je l’ai vraiment fait ! »

Midwest 2009. Un salon de l’emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa voiture, sans laisser de traces.
Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.

Avec ce polar très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe qui ferait passer Norman Bates pour un enfant de choeur, Stephen King démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.

Mon avis:

Ce roman est assez malsain dans le sens que l’on sait dès le début qui est l’assassin et on suit alternativement le policier à la retraite Bill Hodges et l’assassin ! Une partie du chat et de la souris commence alors entre les deux protagonistes du roman, l’assassin essayant de décourager et de pousser au suicide le vieux flic. J’ai adoré ce roman bien que certains passages soient franchement borderline (la relation qu’entretient l’assassin avec sa mère, etc.) mais dans l’ensemble j’ai trouvé que ce roman était vraiment un très bon king, il ne fait pas peur mais il est profondément dérangeant, montrant que les gens dont on se méfie le moins sont souvent ceux qui ont le plus à cacher. Un vendeur de glace sympathique peut en cacher un autre….

Ma note: ♥♥♥♥

 

Entre mes mains le bonheur se faufile – Agnès Martin-Lugand

entre mes mains le bonheur se faufile

Nombre de pages: 281 pages

Editeur: Pocket

Date de parution: 7 mai 2015

Résumé:

Iris étouffe dans sa petite vie étriquée de la bourgeoisie de province. Un mariage qui se délite, un métier frustrant, elle s’échappe dans des drapés vaporeux et de sages petites robes sur mesure. La couture est son refuge, la machine suivant la cadence de son cœur apaisé. Jusqu’au jour de l’explosion, lorsque Iris découvre que ses parents lui ont volé ses aspirations de jeunesse. Alors elle déchire le carcan et s’envole pour suivre la formation dont elle rêvait. Et, de fil en aiguille, sous l’égide autoritaire de l’élégante Marthe, Iris se confectionne une nouvelle vie, dans l’exubérance du Paris mondain

Mon avis:

Au début, on apprend donc qu’Iris, la petite trentaine, rêve depuis toujours de faire de sa passion (le stylisme) son métier. Mais comme sa famille lui a caché qu’elle avait été accepté dans une école de couture, elle a fait carrière dans les banques même si cela ne l’intéresse pas. Du coup, le jour où la vérité éclate, Iris quitte son boulot et part à Paris pour rejoindre l’Atelier, une prestigieuse « école » dont Marthe, une ancienne mannequin et femme magnifique est la propriétaire. Iris va tomber sous l’influence de cette femme et connaître Gabriel, le protégé de Marthe …. vous raconter la suite serait vous spoiler mais j’ai adoré le personnage d’Iris même si je l’ai trouvée un peu naïve à certains moments, j’ai aimé le fait qu’elle se tienne droite dans ses bottes ! Un petit roman (et romance) qui se laisse lire rapidement 🙂

Ma note: ♥♥♥

 

Book of Ivy – Amy Engel

book of ivy

Nombre de pages: 342 pages

Editeur: Lumen

Date de parution: 5 mars 2015

Résumé:

Au nom de quoi seriez-vous prêt à tuer ? À la suite d’une guerre nucléaire dévastatrice, la population des États-Unis s’est retrouvée décimée. Un groupe de survivants a fini par se former, mais en son sein s’est joué une lutte de pouvoir entre deux familles pour la présidence de la petite nation. Les Westfall ont perdu. Cinquante ans plus tard, les fils et les filles des adversaires d’autrefois sont contraints de s’épouser, chaque année, dans une cérémonie censée assurer l’unité du peuple. Cette année, mon tour est venu. Je m’appelle Ivy Westfall, et je n’ai qu’une seule et unique mission dans la vie : tuer le fils du président que je suis destinée à épouser. L’objectif, c’est la révolution, et le retour au pouvoir des miens. Peu importe qu’un cœur de chair et de sang batte dans sa poitrine, peu importe qu’un innocent soit sacrifié pour des raisons politiques. Peu importe qu’en apprenant à le connaître, je fasse une rencontre qui change ma vie. Mon destin est scellé depuis l’enfance. Bishop doit mourir. Et je serai celle qui le tuera. Née pour trahir et faite pour tuer… Sera-t-elle à la hauteur ? Book of Ivy est le premier roman d’Amy Engel, à la fois suspense insoutenable, dystopie cruelle et histoire d’amour torturée.

Mon avis:

Je crois que mon avis se résume à ça : « oh mon Dieu!!!!!donnez-moi la suiiiiiiiiiiiiiiiite »  et c’est encore peu de le dire !! J’ai adoré cette dystopie, même si je pensais que ce serait un peu une copie de l’élite de Kiera Cass. Et bien, comme je me trompais ! On suit donc Ivy, qui est promise au fils du président (et ennemi de la famille), Bishop, dont finalement elle pourrait bien tomber amoureuse … car les choses ne sont pas toutes noires comme le décrivent sa famille depuis qu’elle est toute petite et Ivy se rendra vite compte qu’elle a été utilisée par sa propre famille pour arriver à leurs fins et récupérer le pouvoir. J’ai vraiment vraiment hâte de lire la suite qui devrait sortir en fin d’année il me semble !!

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

La Fille du train – Paula Hawkins

la fille du train

Nombre de pages: 378 pages

Editeur: Sonatine

Date de parution: 7 mai 2015

Résumé:

Vous ne voyagerez plus jamais comme avant… Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller et revenir de Londres. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe une jolie maison. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle aperçoit derrière la vitre : Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Mais un matin, elle découvre un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu… Ce thriller exceptionnel connaît un succès incroyable depuis sa sortie. 1er des ventes aux Etats-Unis, en Angleterre et au Canada, traduit en plus de 26 langues, il est en cours d’adaptation cinématographique. Il vous suffit d’ouvrir ce livre et de vous laisser entraîner dans le piège paranoiaque et jubilatoire qu’il vous tend pour comprendre à quel point cette publication fait figure d’évènement.

Mon avis:

J’ai aimé le fait que le récit soit parfois mené du point de vue de Rachel et parfois des autres protagonistes de l’histoire, ainsi on arrive à reconstituer un peu le puzzle des événements. Cependant, j’ai trouvé un peu dommage qu’il faille toujours faire un peu attention aux dates des récits car ils ne se suivent pas forcément et on peut vite s’embrouiller dans les faits ! La trame de l’histoire est sympa mais j’avais très vite découvert le responsable de la disparation de Jess … donc je pense que ce roman fait passer un bon moment mais sans plus, je n’ai pas été transcendée par ce thriller !

Ma note: ♥♥♥

 

La vie est facile, ne t’inquiète pas – Agnès Martin-Lugand

la vie est facile ne t'inquiète pas

Nombre de pages: 317 pages

Editeur: Michel Lafon

Date de parution: 23 avril 2015

Résumé:

 » Alors que j’étais inconsolable, il m’avait mise sur le chemin du deuil de mon mari. J’avais fini par me sentir libérée de lui aussi. J’étais prête à m’ouvrir aux autres.  » Depuis son retour d’Irlande, Diane a tourné la page sur son histoire tumultueuse avec Edward, bien décidée à reconstruire sa vie à Paris. Avec l’aide de son ami Félix, elle s’est lancée à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire. C’est là, aux Gens…, son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier. Il est gentil, attentionné et surtout il comprend son refus d’être mère à nouveau. Car Diane sait qu’elle ne se remettra jamais de la perte de sa fille. Pourtant, un événement inattendu va venir tout bouleverser : les certitudes de Diane quant à ses choix, pour lesquels elle a tant bataillé, vont s’effondrer les unes après les autres. Aura-t-elle le courage d’accepter un autre chemin ?

Mon avis:

Ce livre est la suite du roman  » Les gens heureux lisent et boivent du café »et je dois dire que je l’ai préféré au premier tome. On y retrouve Diane, quelques mois après son voyage en Irlande où elle avait rencontré Edward et sa famille qui l’avait adoptée. J’ai eu du plaisir à retrouver les personnages du livre précédent et de voir que Diane avait évolué, elle n’est plus en dépression et se donne le droit d’être heureuse et de refaire sa vie malgré le deuil de son mari et sa fille. Un livre qui se lit facilement, qui fait du bien et qu’on repose de bonne humeur !

Ma note: ♥♥♥

 

L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes – Karine Lambert

l'immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes

Nombre de pages: 216 pages

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution: 10 juin 2015

Résumé:

Cinq femmes d’âges et d’univers différents cohabitent dans un immeuble parisien. Elles ne veulent plus entendre parler d’amour et ont inventé une autre manière de vivre. L’arrivée d’une nouvelle locataire va bousculer leur équilibre. Juliette est séduite par l’atmosphère chaleureuse de cette ruche, à un détail près : l’entrée est interdite aux hommes. Va-t-elle faire vaciller les certitudes de ses voisines ou renoncer, elle aussi ? Ce roman vif et tendre oscille entre humour et gravité pour nous parler de la difficulté d’aimer, des choix existentiels, des fêlures des êtres humains et de leur soif de bonheur. On s’y sent bien.

Mon avis:

Ce petit livre narre l’histoire de 5 femmes vivant dans le même immeuble et qui ont décidé de ne plus laisser entrer d’hommes dans leur vie (même pas un plombier, il faut que ce soit une femme!). Jusqu’au jour où la jeune Juliette s’installe dans ledit immeuble… elle, elle n’a pas renoncé aux hommes, ni au bonheur qu’un homme peut lui apporter ! J’ai bien aimé ce livre mais j’ai trouvé la fin un peu baclée, je ne vous la raconte évidemment pas pour ne pas vous spoiler, mais j’ai trouvé que l’histoire était longue à se développer et paf d’un coup la conclusion était là ! dommage …

Ma note:  ♥♥♥

 

L’éveil de Mademoiselle Prim – Natalia Sanmartin – Fenollera

l'éveil de Mlle prim

Nombre de pages: 344 pages

Editeur: Pocket

Date de parution: 18 juin 2015

Résumé:

Cherche esprit féminin détaché du monde. Capable d’exercer fonction de bibliothécaire. Pouvant cohabiter avec chiens et enfants. De préférence sans expérience professionnelle. Titulaires de diplômes s’abstenir. Mademoiselle Prim, bardée de diplômes et sans expérience d’enfants et de chiens, ne répondait qu’en partie à ce profil… Engagée par un étrange gentleman, aussi cultivé que peu délicat, elle va découvrir la singularité et les secrets du petit village de Saint-Irénée d’Arnois. Loin du monde moderne, les habitants semblent s’être mis d’accord pour faire de leur vie un bonheur permanent. Prudence Prim tombe vite sous le charme de ce paradis perdu et de sa devise : profitez de la splendeur des choses simples de la vie !

Mon avis:

Il s’agit à mon sens d’un OVNI littéraire ! Mademoiselle Prim débarque dans une petite ville où les gens vivent comme au siècle dernier, des personnes qui ont quitté le monde « réel » pour venir s’installer dans cette ville et exercer un métier à l’opposé de leur formation initiale. Leur façon de s’exprimer est très courtoise ce qui rend le roman complètement irréaliste, les dialogues ne sonnent pas justes. J’ai eu beaucoup de peine à me plonger dans cette histoire que j’ai trouvé un peu trop invraisemblable pour être vraie ! Le personnage de Mlle Prim est sympa mais sans plus, on a souvent envie de la secouer ! En plus, je n’ai pas aimé la fin qui n’était pas vraiment claire.  Un récit sympathique à lire mais sans plus pour ma part. J’ai toujours un peu de peine avec les livres d’où je ressors dubitative car il y a trop de portes ouvertes…

Ma note: ♥♥

 

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois passé, j’ai eu le temps de lire pas mal et surtout des nouveautés ! le mois de septembre sera je pense un peu plus pauvre mais regorgera de belles surprises !

 

Avez-vous déjà lu ces livres, quel est votre avis ?

Belles lectures à vous,

 

bisous 🙂

Bilan de mes lectures du mois de juillet 2015

Salut !

Comme pour les mois précédents, je vais vous donner mon avis sur chacun des livres lus 🙂

Les résumés ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Elle & Lui – Marc Levy

elle & lui

Nombre de pages: 385 pages

Editeur: Robert Laffont – Versilio

Date de parution: 5 février 2015

Résumé:

Un site de rencontres les a réunis.
Ils ne sont pas devenus amants, mais amis.
Et ils comptent bien en rester là…

Elle est actrice. Lui écrivain.

Elle s’appelle Mia. Lui Paul.

Elle est anglaise. Lui américain.

Elle se cache à Montmartre. Lui vit dans le Marais.

Elle a beaucoup de succès. Lui pas vraiment.

Elle est même une star. Mais lui ne le sait pas.

Elle se sent seule. Lui aussi.

Il la fait rire. Elle enchaîne les maladresses.

Elle ne doit pas tomber amoureuse. Lui non plus.

Dans ce roman, où l’on retrouve les personnages de
Et si c’était vrai, Marc Levy nous entraîne dans une histoire d’amour irrésistible et totalement imprévisible.

Elle & lui marque le grand retour de Marc Levy à la comédie.

Mon avis:

Moi qui lis toujours les romans de Marc Levy comme on mange un gateau (donc avec beaucoup de plaisir) j’ai été très déçue par celui-ci ! Les dialogues sonnent faux, on se croirait dans une mauvaise série ! J’ai eu en plus un peu de peine à me plonger dans l’histoire … bref, des personnages peu ou pas attachants et une intrigue assez plate, ce livre se lit facilement mais s’oublie surtout très rapidement.

Ma note: ♥♥

 

La fille de sa mère – Jennifer Weiner

la fille de sa mère

Nombre de pages: 502 pages

Editeur: Pocket

Date de parution: 10 février 2011

Résumé:

13 ans… Pas encore ado et déjà capricieuse, colérique, mal dans sa peau : Joy est une perle, dans son genre – on voudrait la même chez soi ! C’est tout un poème pour organiser sa bat-mitsvah… Ou la dissuader de rencontrer son monstrueux grand-père. Bref, Candace Shapiro, auteur à succès et mère dépassée, a fort à faire. Ça et les kilos en trop, le bébé qu’on lui réclame, les petits tracas, les gros problèmes. On n’est jamais sans peine la mère de sa fille…

Mon avis:

J’ai trouvé ce roman très sympa, on suit donc Candace Shapiro, auteure d’un livre à succès – son premier –  (car ensuite elle écrit sous un pseudonyme), la petite quarantaine, mariée à un homme adorable (qui n’est pas le père de sa fille) qui aimerait bien un bébé…. c’est sans compter Joy, la fille de Candace, qui aimerait connaître les circonstances de sa naissance et faire la connaissance de son grand-père maternel…un joli roman sur l’adolescence et les histoires de famille. La narration est partagée entre Candace et Joy ce qui fait qu’on se glisse facilement dans les pensées de l’une et l’autre. J’ai passé un bon moment de lecture et l’auteure a même réussi à me tirer quelques larmes…

Ma note: ♥♥♥

 

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables – Annie Barrows

le secret de la manufacture de chaussettes inusables

Nombre de pages: 617 pages

Editeur: NIL

Date de parution: 11  juin 2015

Résumé:

Ce n’était pas le projet estival dont Layla avait rêvé. Rédiger l’histoire d’une petite ville de Virginie-Occidentale et de sa manufacture de chaussettes, Les Inusables Américaines. Et pourtant… Eté 1938. Layla Beck, jeune citadine fortunée, refuse le riche parti que son père lui a choisi et se voit contrainte, pour la première fois de sa vie, de travailler. Recrutée au sein d’une agence gouvernementale, elle se rend à Macedonia pour y écrire un livre de commande sur cette petite ville. L’été s’annonce mortellement ennuyeux. Mais elle va tomber sous le charme des excentriques désargentés chez lesquels elle prend pension. Dans la famille Romeyn, il y a… La fille, Willa, douze ans, qui a décidé de tourner le dos à l’enfance… La tante, Jottie, qui ne peut oublier la tragédie qui a coûté la vie à celui qu’elle aimait… Et le père, le troublant Félix, dont les activités semblent peu orthodoxes. Autrefois propriétaire de la manufacture, cette famille a une histoire intimement liée à celle de la ville. De soupçons en révélations, Layla va changer à jamais l’existence des membres de cette communauté, et mettre au jour vérités enfouies et blessures mal cicatrisées.

Mon avis:

Moi qui adore les histoires de famille et les grandes « épopées » historiques, j’ai été servie ! J’ai dévoré cette petite brique et l’ai vraiment adorée. Les personnages sont attachants (Jottie ♥) et même s’il y a beaucoup de noms on s’y retrouve facilement (c’est finalement toujours les mêmes noms qui reviennent, un peu comme dans « la bibliothèque des coeurs cabossés »). Au fil de l’histoire on en apprend toujours plus sur le passé de certains personnages et certaines vérités sont dévoilées… des vérités qui font mal! Bref un magnifique roman qui m’a fait rire et pleurer… je le recommande à tous.

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

De sang et de glace – 1ère enquête – Stéphane André

de sang et de glace

Nombre de pages: 66 pages

Editeur: L’Olivier

Date de parution: 30 mars 2015

Résumé:

Tout paraît si paisible dans ce petit village du nord de la Suisse situé à 900 mètres d’altitude, jusqu’au jour où les vengeances et les meurtres commencent…

Mon avis:

Ce roman d’un auteur suisse m’a un peu déçue car j’avais deviné tout de suite qui était l’assassin. De plus, certains dialogues sonnent faux et je n’ai pas aimé le fait qu’il y a beaucoup de points d’exclamation dans le texte. L’enquête se termine très vite, le roman aurait mérité un meilleur final et peut-être quelques pages de plus …

Ma note: ♥♥

 

L’histoire épatante de M. Fikry & autres trésors – Gabrielle Zevin

l'histoire épatante de Mr Fikry et autres trésors

Nombre de pages: 243 pages

Editeur: Fleuve

Date de parution: 9 avril 2015

Résumé:

La vie est plus belle lorsqu’elle s’écrit à plusieurs. A.J. Fikry a l’un des plus beaux métiers du monde : il est libraire. Un libraire misanthrophe et bourru qui file un mauvais coton depuis le décès de Nic, son épouse. Peu importe, livre ou être humain, il est devenu bien difficile de trouver grâce à ses yeux. L’irrésistible petite Maya va pourtant fendre son armure. Sa maman souhaitait qu’elle grandisse au milieu des livres et l’a donc laissée dans les rayons de l’unique librairie d’Alice Island. C’est ainsi qu’ A.J., faussement récalcitrant, se retrouve à pouponner ce chérubin aussi malicieux que despotique. Et dans le sillage de ce duo improbable, tout leur entourage va découvrir que les aventures étonnantes, épatantes et émouvantes n’arrivent pas que dans les livres.

Mon avis:

J’ai eu un peu de peine à entrer dans ce roman de prime abord et ensuite je me suis vraiment laissée emporter par l’histoire. Le personnage d’A.J. évolue beaucoup tout au long du récit, au tout début il est exécrable pour finalement devenir quelqu’un de vraiment bien, transformé par l’amour et par Maya, la petite fille qu’il a adopté. Un joli roman qui se lit assez rapidement, nous laissant l’envie d’aimer et de vivre à fond chaque moment qui nous est offert.

Ma note: ♥♥♥

Et voilà pour mes lectures du mois de juillet !

Et vous, quelles ont été vos lectures du mois de juillet ?

bisous 🙂

Bilan de mes lectures du mois de juin 2015

Hello tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de juin 2015 !

Comme pour les mois précédents, je vais vous donner mon avis sur chacun des livres lus 🙂

Les résumés ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 9

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Le faussaire, l’espionne et le faiseur de bombes – Alex Capus

le faussaire l'espionne et le faiseur de bombes

Nombre de pages: 285 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution: 4 mars 2015

Résumé:

Novembre 1924, gare de Zurich, trois jeunes gens se croisent sous la plume d’Alex Capus. La vie les attend, les voies à emprunter semblent innombrables. A chaque intersection, une décision s’impose pour engager leur destin et choisir leur camp. En biographe passionné et passionnant, Alex Capus raconte le cheminement de deux hommes et d’une femme ayant vécu intensément le XXe siècle. Emile Gilliéron, génial dessinateur, émigrera en Grèce où il immortalisera des oeuvres d’art de l’Antiquité. Laura d’Oriano, chanteuse de cabaret, risquera sa vie pendant la Seconde Guerre mondiale. Felix Bloch, grand physicien pacifiste, participera au programme américain de conception de la bombe atomique, mais ne se laissera pas enrôler. Comme dans Léon et Louise (Actes Sud, 2012), roman ayant connu un succès international, l’auteur allie fiction et réalité, enrichissant son travail d’écriture par des recherches historiques approfondies. Un magnifique roman d’aventures, un voyage au-delà des frontières en compagnie de trois personnes qu’on aurait tant aimé rencontrer.

Mon avis:

J’ai trouvé très intéressant de suivre les vies de ces trois personnages. Cependant, j’ai trouvé dommage que leurs destins ne s’entrecroisent pas du tout. A aucun moment les personnages ne se rencontrent donc en fait on ne fait que passer de l’un à l’autre. De ce fait, même si le sujet est très bien maîtrisé, j’ai trouvé dommage cet aspect-là du livre.

Ma note: ♥♥♥

 

Ma vie de pingouin – Katarina Mazetti

ma vie de pingouin

Nombre de pages: 269 pages

Editeur: Gaïa

Date de parution: 19 mars 2015

Résumé:

En croisière sur l’Orlovsky, Tomas et Wilma filent vers l’Antarctique. Lui, a élu les icebergs comme lieu idéal pour mettre fin à ses jours. Elle, reste d’un inébranlable optimisme malgré le secret qui assombrit sa vie. Sur le paquebot, la globe-trotteuse Alba répertorie les similitudes entre humains et animaux. Et elle dispose d’un beau panel face à un épaulard tueur, une poignée d’éléphants de mer plutôt mal élevés, et environ quatre cent mille manchots royaux. Un roman frissonnant sur l’amour et l’amitié, et l’avenir de la planète.

Mon avis:

Ce livre est drôle et dramatique à la fois. Entre Tomas le dépressif et Wilma l’éternelle optimiste (alors qu’elle aurait vraiment de quoi déprimer) démarre une histoire d’amitié sur fond de croisière (donc de huis-clos) dans l’Antarctique. J’ai adoré le personnage d’Alba la vieille dame qui craque pour le médecin de bord. J’ai vraiment passé un bon moment de lecture! Je me réjouis de lire les autres livres de cette auteure que j’ai dans ma pàl depuis bien trop longtemps….

Ma note: ♥♥♥♥

 

Le coeur entre les pages –  Shelly King

le coeur entre les pages

Nombre de pages: 384 pages

Editeur: Préludes

Date de parution: 6 mai 2015

Résumé:

Maggie, 34 ans, vient d’être licenciée de la start-up branchée de la Silicon Valley où elle travaillait. Que faire sinon traîner au Dragonfly, la pittoresque librairie de livres d’occasion ? Lassé de la voir végéter, Dizzy, son meilleur ami, lui propose de participer à un club de lecture. Au programme : L’Amant de Lady Chatterley. Dans l’édition ancienne qu’elle déniche, Maggie découvre une mystérieuse correspondance amoureuse… Cette découverte va bouleverser la vie de la jeune femme et celle de la petite librairie menacée de fermeture par la concurrence. Le tout sous les yeux espiègles de Grendel, le chat qui a élu domicile parmi les rayonnages.

Spirituel, mordant, généreux, Le Coeur entre les pages est un premier roman au charme fou, une histoire à la fois drôle et sensible qui chante la mélodie joyeuse des livres que nous avons aimés.

Une histoire qui ravira les amoureux des livres. Booklist

Mon avis:

Quand j’ai vu ce livre dans la librairie de ma ville je n’ai pas pu résister… des livres, un chat, que demander de plus ? Même si le début ne m’a pas super emballée (à vrai dire j’ai du relire plusieurs fois les premières pages car je n’avais rien compris lol) j’ai vite été prise dans l’histoire et je me suis vite attachée aux personnages de ce roman. Résultat : je l’ai dévoré en un après-midi ! Un joli conte moderne 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

 

Les Outrepasseurs – tome 1 : Les Héritiers – Cindy Van Wilder

outrepasseurs tome 1

Nombre de pages: 350 pages

Editeur: Gulf Stream

Date de parution: 6 février 2014

Résumé:

«- Jure-moi fidélité et je te protégerai. Nous le ferons tous.
– Nous ?
– Les Outrepasseurs. Tous ceux qui portent la Marque. Regarde ces jeunes gens. Voilà ta seule famille, à présent. Vous combattrez ensemble. (Il baissa le ton de sa voix.) Nos adversaires ne s’arrêteront jamais. Les fés nous pourchassent depuis huit siècles. Une éternité pour nous. Un instant pour eux.»

Peter, un adolescent sans histoires, échappe de justesse à un attentat et découvre que l’attaque le visait personnellement. Emmené à Lion House, la résidence d’un mystérieux Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète, les Outrepasseurs. Les révélations de ces derniers vont changer le cours de sa vie…

Premier tome d’une trilogie envoûtante.

Mon avis:

J’avais beaucoup entendu parler de cette trilogie sur les chaînes des booktubeuses et du coup ma curiosité a été piquée au vif ! En fait, dans ce roman, on découvre les ancêtres de Peter et la « naissance » des Outrepasseurs. De ce fait, on ne suit que très peu Peter qui je pense sera le héros des tomes 2 et 3. Il s’agit donc d’un tome de mise en place et même s’il y a beaucoup de personnages (on peut vite s’emmêler les pinceaux!) j’ai trouvé que ce roman avait un bon rythme et j’ai aimé ces voyages dans le temps. Je me réjouis de lire les tomes 2 et 3 !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Fille des cauchemars – tome 1 : Anna – Kendare Blake

fille des cauchemars

Nombre de pages: 336 pages

Editeur: Hachette Black Moon

Date de parution: 13 novembre 2014

Résumé:

Cas Lowood a hérité de son père une charge bien étrange : il tue les morts. Armé d’un poignard que lui seul peut maîtriser, Cas parcourt le monde accompagné de sa sorcière de mère et de son chat, véritable radar à fantômes. Sa prochaine mission : anéantir Anna Korlov, dite « Anna vêtue de sang ». Encore vêtue de la robe qu’elle portait le soir de sa mort, l’esprit de la jeune fille hante la maison où elle a été assassinée. Malheur à quiconque ose s’aventurer dans sa demeure : on n’en sort pas vivant. Ce qui devait être un travail de routine se solde par un désastre. De chasseur, il devient la proie. Anna, la fascinante Anna, est bien plus puissante qu’il ne le pensait. Pourtant, elle a choisi de l’épargner… Pourquoi ? Qu’est-ce qui la rend si différente des autres fantômes ? Et qu’est-ce qui le pousse à remettre sa vie en jeu pour tenter de la tuer – ou de lui parler à nouveau ?

Mon avis:

Cela faisait plusieurs fois que je voyais ce livre dans les recommandations Amazon (selon les livres que j’avais consultés auparavant) et un jour hop! je l’ai ajouté à mon panier ! J’ai vraiment bien fait car ce roman (dont je n’avais jamais entendu parler d’ailleurs) est vraiment une petite perle. J’ai adoré l’ambiance de ce livre et le fait que cela ne fasse pas trop « jeunesse ». Au début, le héros, Cas, m’a un peu agacée car je trouvais qu’il était plein de lui-même mais plus on avance dans l’histoire et plus on voit qu’il est plein de doutes et de peurs lui aussi. Je l’ai finalement trouvé très attachant tout comme le personnage d’Anna qui m’a bouleversée. J’ai hâte de voir ce que l’auteur nous réserve pour le tome 2 !

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Avoir un corps – Brigitte Giraud

avoir un corps

Nombre de pages: 222 pages

Editeur: J’ai lu

Date de parution: 7 janvier 2015

Résumé:

« Ca commence avec une parole de ma mère. Désignant le sandwich que je viens de me confectionner avec une épaisse couche de beurre, elle espère que je ne vais pas « manger tout ça ». Comme je la toise du haut de mes treize ans, elle ajoute que je vais prendre des formes (encore cette histoire de formes). […] Je comprends et puis je doute, et, pour la première fois, je regarde mon corps comme un objet sur lequel je peux agir. Etre une enfant, une adolescente, puis une femme et prendre conscience, petit à petit, de son corps. Une traversée de l’existence où il est question d’éducation, de pudeur, de séduction, de sensualité, de travail, de maternité, d’ivresse et de métamorphoses.

Mon avis:

J’ai trouvé ce roman assez ennuyant car il s’agit en fait d’une sorte de monologue qui dure 222 pages et qui retrace la vie d’une femme de l’enfance à l’âge adulte. De ce fait, j’ai été assez déçue car pour ma part je pensais que ce roman se concentrerait plus spécialement sur l’adolescence ce qui n’était pas le cas.

Ma note: ♥♥

 

Incurables – Lars Kepler

incurables

Nombre de pages: 512 pages

Editeur: Actes Sud – actes noirs

Date de parution: 3 avril 2013

Résumé:

Une jeune fille est assassinée dans la chambre d’isolement d’un centre de réhabilitation psychiatrique. Elle porte les traces de violents coups à la tête. Dans la grange voisine, on découvre le cadavre de l’infirmière de garde cette nuit-là, tuée à coups de marteau. Dépêché sur les lieux, l’inspecteur Joona Linna s’aperçoit rapidement que l’une des pensionnaires, Vicky Bennet, manque à l’appel. Sous son lit on retrouve des draps ensanglantés, et sous l’oreiller un marteau maculé de sang. Peu après, on signale le vol d’une voiture à bord de laquelle se trouvait un enfant de quatre ans. Les descriptions confuses fournies par la mère désemparée correspondent au signalement de Vicky… Mais qui est cette Vicky Bennet ? De quoi est-elle capable ? C’est le début d’une terrible course contre la montre, qui va mettre à mal les intuitions de Joona Linna. Avec Incurables, Lars Kepler continue de sonder le tréfonds du psychisme humain et signe une nouvelle fois un polar effréné aussi imprévisible que son héros.

Mon avis:

Encore une fois le couple opérant sous le pseudonyme de Lars Kepler a fait fort ! Ce thriller au rythme haletant nous permet de retrouver l’inspecteur Joona Linna qui doit lui aussi faire face à ses démons. Le fait que les chapitres soient assez courts donne une impression d’urgence et nous donne toujours envie de lire un chapitre de plus !! Le dénouement final m’a vraiment surprise (je ne m’y attendais pas) comme pour tous les romans de cette « saga ». Si vous aimez les thrillers bien noirs, je ne peux que vous conseiller les Lars Kepler !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Felicity Atcock – tome 2 : Les anges ont la dent dure – Sophie Jomain

les anges ont la dent dure

Nombre de pages: 304 pages

Editeur: Rebelle Editions

Date de parution: 10 septembre 2012

Résumé:

« Je crois que cette fois, c’est sûr, je suis née sous une mauvaise étoile. J’ai d’abord découvert les vampires, puis les anges, ensuite les entre-deux, les démons, et maintenant, voilà qu’on me jette des sorts et qu’on accroche des poulets égorgés à ma porte. Il ne manquait plus que ça ! Daphnée, ma colocataire, affirme que c’est parce que j’ai un mauvais karma, tu parles !

Quoi qu’il en soit, j’allais devoir me sortir au plus vite de ce pétrin, mais c’était sans compter que j’avais une deuxième préoccupation : Greg le Bulldozer. Cet idiot s’était amouraché d’une griffeuse psychopathe que je ne voyais pas d’un bon œil. Il avait l’air d’avoir de sérieux problèmes.

C’était plus fort que moi, il fallait que je m’en mêle, même si à coup sûr, j’allais au-devant de sacrés ennuis. »

Mon avis:

J’ai été heureuse de retrouver Felicity dans ce 2ème tome 🙂 je l’ai trouvée un peu moins nunuche que dans le tome 1. Dans ce tome j’ai appris à apprécier certains personnages que je n’aimais pas tellement dans le tome 1 et à descendre de leur piedéstal d’autres personnages que j’aimais bien. Une très chouette série pour les amoureux des vampires, anges, sorcières et autres créatures fantastiques !

Ma note: ♥♥♥

 

Check-Point – Jean Christophe Rufin

check point

Nombre de pages: 400 pages

Editeur: Gallimard

Date de parution: 10 avril 2015

Résumé:

Maud, vingt et un ans, cache sa beauté et ses idéaux derrière de vilaines lunettes. Elle s’engage dans une ONG et se retrouve au volant d’un quinze tonnes sur les routes de la Bosnie en guerre. Les quatre hommes qui l’accompagnent dans ce convoi sont bien différents de l’image habituelle des volontaires humanitaires. Dans ce quotidien de machisme, Maud réussira malgré tout à se placer au centre du jeu. Un à un, ses compagnons vont lui révéler les blessures secrètes de leur existence. Et la véritable nature de leur chargement. A travers des personnages d’une force exceptionnelle, Jean-Christophe Rufin nous offre un puissant thriller psychologique. Et l’aventure de Maud éclaire un des dilemmes les plus fondamentaux de notre époque. A l’heure où la violence s’invite jusqu’au coeur de l’Europe, y a-t-il encore une place pour la neutralité bienveillante de l’action humanitaire ? Face à la souffrance, n’est il pas temps, désormais, de prendre les armes ?

Mon avis:

J’ai aimé ce roman à l’atmosphère oppressante ! Chacun des 5 protagonistes a des choses à cacher aux autres et aucun d’entre eux n’est venu pour les bonnes raisons faire ce voyage humanitaire. J’ai aimé le personnage de Maud qui est une femme forte mais sensible. J’adorerais lire d’autres romans dont elle serait l’héroïne ! J’ai juste trouvé le dénouement un peu rapide … mais sinon les 400 pages de ce livre se dévorent hyper rapidement.

Ma note: ♥♥♥♥

Je peux d’ores et déjà vous dire que le mois de juillet sera un peu plus pauvre en lectures, étant donné que ma puce me prend pas mal de temps du coup je lis un peu moins mais j’aurai tout de même quelques livres à vous présenter, ne vous en faites pas 😉

N’hésitez pas à me dire si vous avez lu les livres mentionnés ci-dessus et de me donner votre avis 🙂

bisous !

Bilan de mes lectures du mois d’avril 2015

Hello tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois d’avril 2015 !

Comme pour les mois précédents, je vais vous donner mon avis sur chacun des livres lus 🙂

Les résumés ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Requiem pour Sacha – tome 1 : Lacrimosa – tome 2 : Dies Irae – tome 3 : Agnus Dei – Alice Scarling

Nombre de pages: 307 pages – 406 pages –  379 pages 

Editeur: Milady

Dates de parution: 22 mai 2014 – 21 août 2014 – 23 janvier 2015

Résumé du tome 1:

Sous ses apparences de jeune femme bien dans sa peau, Sascha dissimule de lourds secrets. Orpheline, elle ignore tout de ses origines et surtout d’où lui vient son pouvoir étrange : elle peut posséder les gens d’un simple contact, qui lui suffit à échanger de corps. Elle s’en sert pour voler et traquer les vampires qui ont massacré sa famille adoptive. Jusqu au jour où elle rencontre Raphaël. Immunisé à son pouvoir (et à ses charmes), le mystérieux jeune homme va lui donner les moyens de sa vengeance… au risque de la conduire à sa perte.

Résumé du tome 2:

Je croyais que découvrir enfin mes origines m’apporterait la paix… je n’imaginais pas que ce serait un aller simple pour l’enfer. Littéralement. Destinée à déclencher l’Apocalypse, j’ai fui Lucifer. Mais le sulfureux et insupportable général démon envoyé pour me ramener m’a mise face à un choix impossible: sacrifier l’homme que j’aime ou condamner l’humanité toute entière. Devinez ce que j’ai choisi ?

Résumé du tome 3:

Convaincue que le salut de l’humanité repose entre les mains de Lucifer, Sascha a ouvert cinq Bouches de l’enfer sur six. Pourtant, alors que l’affrontement final commence, et qu’elle vient de regarder Zekiel et Raphaël s’entretuer, la jeune femme doit reconsidérer ses allégeances. D’autant qu’une personne de son passé qu’elle n’imaginait plus rencontrer va tout remettre en question. Face à la fin des temps, Sascha doit choisir entre enfer et paradis, anges et démons, Raphaël et Zekiel…

Mon avis:

J’ai vraiment adoré cette trilogie qui a vraiment été crescendo le long des tomes ! Impossible de rester de marbre face à cette héroïne très attachante dont le coeur balance entre l’ange déchu Raphaël et le général démon Zekiel .. Du fantastique, de l’amour, du sexe (et les scènes de sexe sont vraiment bien décrites et plutôt émoustillantes, à faire rougir Mr Grey!) et une intrigue qui tient la route, bref vous l’aurez compris j’ai vraiment apprécié cette saga ! Je suis très contente du choix amoureux qu’elle fait à la fin, mais je ne vous en dirai pas plus 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

Les fantômes d’Eden – Patrick Bauwer

les fantomes d'eden

Nombre de pages: 631 pages

Editeur : Albin Michel

Date de parution: 29 octobre 2014

Résumé: 

Paul Becker (le héros de Monster) est au fond du gouffre. Obèse, divorcé, dépressif, ruiné… Il échappe miraculeusement à une tentative de meurtre alors qu il s est réfugié dans le parc de Yellowstone pour tenter de se refaire une santé. Mais il laisse croire à sa mort et se lance dans une enquête méticuleuse qui l oblige à exhumer ses souvenirs d enfances et les énigmes de son passé en Floride dans les années 70 pour découvrir qui a commandité son meurtre et pourquoi.

Alternant le récit de l adolescence de son héros, des frasques de sa petite bande d amis en mal d aventures, et celui de la traque de son « meurtrier », Bauwen nous embarque dans une aventure pleine de rebondissements.

Mon avis:

J’ai vraiment adoré ce roman qui alterne entre les scènes du passé (l’adolescence du narrateur) et le présent, le tout afin de reconstituer l’histoire et comprendre qui a essayé de tuer Paul. J’ai retrouvé un peu l’ambiance de « ça » de Stephen King avec ces gamins qui partent à l’aventure, l’horreur en moins (quoi que..). Un roman qui vous tient en haleine jusqu’à la fin et qui saura vous surprendre 🙂

Ma note:  ♥♥♥♥

L’instant présent – Guillaume Musso

l'instant présent

Nombre de pages: 363 pages

Editeur : XO Editions

Date de parution: 26 mars 2015

Résumé : 

Lisa et Arthur n’ont rendez-vous qu’une fois par an.
Il passe sa vie à la chercher…
…  elle passe la sienne à l’attendre.

Lisa rêve de devenir comédienne. Pour payer ses études d’art dramatique, elle travaille dans un bar de Manhattan. Un soir, elle fait la connaissance d’Arthur Costello, un jeune médecin urgentiste. Leur complicité est immédiate. Pour le séduire, Lisa est prête à tout. Dans une ville-labyrinthe qui n’offre aucun répit, elle prend tous les risques. Mais Arthur n’est pas un homme comme les autres. Bientôt, il révèle à Lisa la terrible vérité qui lui interdit de l’aimer :

 » Ce qui m’arrive est inimaginable, et pourtant bien réel…  »

Dans un New York plus imprévisible que jamais, Arthur et Lisa vont lier leur destin pour déjouer les pièges que leur impose le plus impitoyable des ennemis : le temps.

Mon avis:

J’ai trouvé ce roman un poil décevant par rapport aux autres livres de l’auteur. J’ai trouvé la fin un peu bâclée, comme si l’auteur s’était dit « bon j’ai écrit 350 pages maintenant il va falloir terminer ce roman ». La fin est un peu vite balancée et m’a laissée sur ma faim ! Dommage car ce roman avait un bon potentiel au début et j’ai tout de même eu du plaisir à le lire mais je pense que dans quelques semaines je ne me rappelerai même plus de l’histoire 😉

Ma note: ♥♥

Le confident – Hélène Grémillon

le confident

Nombre de pages: 311 pages

Editeur: Folio

Date de parution: 22 mars 2012

Résumé:

Un jour, j’ai reçu une lettre, une longue lettre pas signée. C’était un événement, car dans ma vie je n’ai jamais reçu beaucoup de courrier. Ma boîte aux lettres se bornant à m’annoncer que la-mer-est-chaude ou que la-neige-est-bonne, je ne l’ouvrais pas souvent. Une fois par semaine, deux fois les semaines sombres, où j’attendais d’elles, comme du téléphone, comme de mes trajets dans le métro, comme de fermer les yeux jusqu’à dix puis de les rouvrir, qu’elles bouleversent ma vie.
Et puis ma mère est morte. Alors là, j’ai été comblée, pour bouleverser une vie, la mort d’une mère, on peut difficilement mieux faire.

Je n’avais jamais lu de lettres de condoléances. A la mort de mon père, ma mère m’avait épargné cette funèbre lecture. Elle m’avait seulement montré la convocation à la remise de médaille. Je me souviens encore de cette foutue cérémonie, j’avais treize ans depuis trois jours : un grand type me serre la main, il me sourit mais c’est un rictus que je reçois à la place, il a la gueule de travers et quand il parle, c’est pire.
– Il est infiniment déplorable que la mort ait été l’issue d’un tel acte de bravoure. Votre père, mademoiselle, était un homme courageux.

Mon avis:

Ce roman m’a un peu dérangée par le thème un peu spécial (une jeune femme de modeste condition va porter l’enfant d’une femme riche qui ne peut pas avoir d’enfant – sur fond de seconde guerre mondiale). Je trouve dommage que le personnage de Louis n’ait pas été plus exploité étant donné que c’est lui qui fait éclater la vérité par le biais de ses lettres. La fin est assez brouillon et on n’est pas sûr d’avoir tout compris. Bref, un livre sympa mais sans plus, je ne comprend pas toutes les louanges que j’ai peu lire et entendre à son sujet !

Ma note: ♥♥

Voilà c’est tout pour mes lectures du mois passé ! j’espère que cet article vous aura plu, n’hésitez pas à commenter !

Bisous 🙂

Bilan de mes lectures du mois de mars 2015

Coucou les filles !

Je vous retrouve aujourd’hui avec le bilan de mes lectures du mois de mars 2015 !

Livres lus : 6

♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Le royaume – Emmanuel Carrère

le royaume

Nombre de pages : 640 

Editeur : P.O.L.

Date de parution : 28 août 2014

Résumé : 

Le Royaume raconte l’histoire des débuts de la chrétienté, vers la fin du Ier siècle après Jésus Christ. Il raconte comment deux hommes, essentiellement, Paul et Luc, ont transformé une petite secte juive refermée autour de son prédicateur crucifié sous l’empereur Tibère et qu’elle affirmait être le messie, en une religion qui en trois siècles a miné l’Empire romain puis conquis le monde et concerne aujourd hui encore le quart de l’humanité.
Cette histoire, portée par Emmanuel Carrère, devient une fresque où se recrée le monde méditerranéen d’alors, agité de soubresauts politiques et religieux intenses sous le couvercle trompeur de la pax romana. C’est une évocation tumultueuse, pleine de rebondissements et de péripéties, de personnages hauts en couleur.
Mais Le Royaume c’est aussi, habilement tissée dans la trame historique, une méditation sur ce que c est que le christianisme, en quoi il nous interroge encore aujourd hui, en quoi il nous concerne, croyants ou incroyants, comment l’invraisemblable renversement des valeurs qu il propose (les premiers seront les derniers, etc.) a pu connaître ce succès puis cette postérité. Ce qu il faut savoir aussi, c est que cette réflexion est constamment menée dans le respect et une certaine forme d amitié pour les acteurs de cette étonnante histoire, acteurs passés, acteurs présents, et que cela lui donne une dimension profondément humaine.
Respect, amitié qu Emmanuel Carrère dit aussi éprouver pour celui qu il a été, lui, il y a quelque temps. Car, comme toujours dans chacun de ses livres, depuis l’Adversaire, l’engagement de l’auteur dans ce qu il raconte est entier. Pendant trois ans, il y a 25 ans, Emmanuel Carrère a été un chrétien fervent, catholique pratiquant, on pourrait presque dire : avec excès. Il raconte aussi, en arrière-plan de la grande Histoire, son histoire à lui, les tourments qu’il traversait alors et comment la religion fut un temps un havre, ou une fuite. Et si, aujourd hui, il n’est plus croyant, il garde la volonté d’interroger cette croyance, d’enquêter sur ce qu’il fut, ne s’épargnant pas, ne cachant rien de qui il est, avec cette brutale franchise, cette totale absence d’autocensure qu’on lui connaît.
Il faut aussi évoquer la manière si particulière qu’a Emmanuel Carrère d’écrire cette histoire. D abord l’abondance et la qualité de la documentation qui en font un livre où on apprend des choses, beaucoup de choses. Ensuite, cette tonalité si particulière qui, s’appuyant sur la fluidité d’une écriture certaine, passe dans un même mouvement de la familiarité à la gravité, ne se prive d’aucun ressort ni d’aucun registre, pouvant ainsi mêler la réflexion sur le point de vue de Luc au souvenir d’une vidéo porno, l’évocation de la crise mystique qu’a connu l’auteur et les problèmes de gardes de ses enfants (avec, il faut dire, une baby-sitter américaine familière de Philip K. Dick…).
Le Royaume est un livre ample, drôle et grave, mouvementé et intérieur, érudit et trivial, total.

Mon avis : 

J’étais intriguée par ce roman car ayant bien apprécié le roman précédent de cet auteur, Limonov, j’étais curieuse de découvrir celui-ci. Effectivement, j’ai appris des choses sur le christianisme dans ce roman (car il s’agit bien d’un roman) même si le sujet ne me passionne pas particulièrement. J’ai cependant trouvé ce livre un peu longuet et ardu (impossible de lire ce roman dans un milieu bruyant au risque de devoir lire et relire chaque page plusieurs fois pour comprendre quelque chose). Ce livre est cependant très intéressant et fait réfléchir sur nos connaissances bibliques 🙂

Ma note : ♥♥♥

La Sélection tomes 1-2-3 – Kiera Cass

Nombre de pages : 343 – 360 – 360

Editeur : R-Jeunes adultes

Dates de parution : 12 avril 2012 – 18 avril 2013 – 15 mai 2014

Résumé du tome 1 (la sélection) : 

Elles sont trente-cinq jeunes filles : la Sélection s’annonce comme l’opportunité de leur vie. L’unique chance pour elles de troquer un destin misérable contre un monde de paillettes. L’unique occasion d’habiter dans un palais et de conquérir le coeur du prince Maxon, l’héritier du trône. Mais pour America Singer, cette sélection relève plutôt du cauchemar. Cela signifie renoncer à son amour interdit avec Aspen, un soldat de la caste inférieure. Quitter sa famille. Entrer dans une compétition sans merci. Vivre jour et nuit sous l’oeil des caméras… Puis America rencontre le Prince. Et tous les plans qu’elle avait échafaudés s’en trouvent bouleversés…

Résumé du tome 2 (l’élite) : 

La Sélection de 35 candidates s’est réduite comme peau de chagrin, et désormais l’Élite restante n’est plus composée que de 6 prétendantes. L’enjeu pour ces jeunes filles ? Convaincre le Prince Maxon, le Roi et la Reine ses parents, qu’elles sont les mieux à même de monter sur le trône d’Illéa, cette petite monarchie régie par un strict système de castes et déchirée par deux factions de rebelles qui veulent la faire tomber.
Pour America Singer, la donne est encore plus compliquée : ses sentiments pour Maxon viennent se heurter à son amour d’enfance pour Aspen, garde royal qui hante les couloirs du palais, et à son sens aigu de la justice trop souvent déçu par les décisions royales… Entre intrigues de cour, dilemmes tragiques et loyautés divisées, America navigue à vue dans la tourmente, en quête de la décision qui changera à jamais sa vie…

Résumé du tome 3 (l’élue) : 

Une seule candidate sera couronnée…
L’ultime volet très attendu de la trilogie de Kiera Cass, best-seller en France et à l’étranger !

La Sélection a bouleversé la vie de trente-cinq jeunes filles à tout jamais. Pour les quatre encore en lice au Palais, les amitiés qu’elles ont nouées, les rivalités qui les opposent et les dangers qu’elles ont dû affronter vont les lier pour le restant de leurs jours. Car l’heure est désormais venue de désigner l’heureuse élue…
America n’a jamais osé rêver être si près de la couronne, ni du coeur du prince Maxon. Mais, à mesure que la compétition approche de son issue inexorable et que les menaces qui visent le Palais se font plus pressantes, elle se rend compte de ce qu’elle risque de perdre et de l’âpreté de la lutte à mener pour obtenir ce qu’elle désire si ardemment.

Mon avis :

J’avais entendu parler de cette trilogie sur pas mal de chaînes de booktubeuses et je dois dire avoir tout d’abord craqué pour les couvertures qui sont vraiment magnifiques. Par contre, j’ai été un peu déçue car je pensais lire une saga à la Hunger Games et je me suis retrouvée avec une bluette pour adolescentes qui était plaisante à lire mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable. Le personnage d’America m’a énervée au possible avec ses hésitations (elle veut garder les 2 garçons pour elle sans réussir à choisir pour autant) et je l’ai trouvée assez vide et sans relief. Bref, une trilogie sympa à lire mais sans plus. L’auteure a d’ailleurs écrit plusieurs spin-off de cette saga mais je me garderai bien de les lire, je trouve qu’elle abuse un peu de la poule aux oeufs d’or et ferait mieux de s’atteler à écrire un nouveau roman original.

Ma note : ♥♥

Gatti’s variétés – Anne Cunéo

gattis variétés

Nombre de pages : 300

Editeur : Bernard Campiche

Date de parution : 9 septembre 2014

Résumé : 

L’histoire de Carlo Gatti, qui fait fortune à Londres dans le commerce de glaces à la fin du XIXe siècle.

Mon avis : 

Un roman qui raconte la vie (plus ou moins imaginée par l’auteure étant donné que très peu de choses ont été retrouvées sur lui) de Carlo Gatti, tessinois ayant fait fortune à Londres grâce à ses glaces et plus tard avec ses restaurants ! J’ignorais que tant de tessinois étaient partis ouvir des restaurants en France et en Grande-Bretagne ! J’ai donc eu beaucoup de plaisir à lire ce roman, d’autant plus que mon mari étant tessinois, j’ai retrouvé des mots de dialecte que j’ai déjà entendu dans ma belle-famille 😉 Ce roman m’a également fait encore plus regretter la mort de son auteure (en début d’année) qui était pour moi la plus grande écrivaine suisse.

Ma note : ♥♥♥♥

L’homme qui voulait être heureux – Laurent Gounelle

l'homme qui voulait être heureux

Nombre de pages : 167

Editeur : Pocket

Date de parution : 1er avril 2010

Résumé : 

Imaginez… Vous êtes en vacances à Bali et peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où… Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas… heureux. Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.

Mon avis :

Un petit livre qui fait réfléchir sur le sens de notre vie ! On ne peut que se retrouver dans ce prof d’école n’aspirant qu’à tout quitter pour devenir photographe mais qui n’ose faire le premier pas de peur d’échouer ce qu’il entreprendra. Il a également peur du regard des autres. Ce roman nous met face à nos propres doutes face à cette existence où nous sommes parfois mis sur des rails sans pouvoir/vouloir en sortir, par peur de prendre des risques.  Je me réjouis de découvrir les autres livres de cet auteur (j’ai dans ma Pàl les dieux voyagent incognito)

Ma note : ♥♥♥♥

Voilà pour mes lectures du mois passé ! et vous, vous avez lu quoi ?

bisous !

Source : les résumés ont été pris sur le site Amazon.fr