Bilan de mes lectures du mois de septembre 2015

Hello tout le monde !

Voici enfin le bilan sur mes lectures du mois de septembre 2015 !

Les résumés ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Beignets de tomates vertes – Fanny Flagg

beignets de tomates vertes

Nombre de pages: 475 pages

Editeur: J’ai Lu

Date de parution: 24 juillet 2009

Résumé:

Au sud de l’Amérique profonde, en Alabama, un café au bord d’une voie ferrée… Ninny, quatre-vingt-six ans, se souvient et raconte à Evelyn les histoires incroyables de Whistle Stop. Et Evelyn qui vit très mal l’approche de la cinquantaine et sa condition de femme rangée, découvre un autre monde. Grâce à l’adorable vieille dame, elle peut enfin se révéler, s’affirmer… Une chronique nostalgique et tendre, généreuse et colorée, pleine de saveur et d’humour. Un baume au coeur, chaud et sucré.

Mon avis:

Si vous avez lu mes dernières chroniques littéraires, vous n’êtes pas sans savoir que j’adore les histoires de famille à travers les différentes époques. Ce roman n’a pas dérogé à la règle, les personnages sont attachants et l’intrigue intéressante, on passe de l’histoire racontée du point de vue de Ninny à un narrateur inconnu ainsi qu’à un bulletin d’information du village. Toutes ces parties d’histoires forment les pièces d’un puzzle qui nous permet à la fin de reconstituer l’histoire. J’ai aimé le découpage de ce roman même s’il faut prendre garde aux dates des chapitres pour ne pas confondre les époques. Même s’il y a beaucoup de protagonistes, on s’y retrouve facilement. J’ai acheté un autre livre de cette auteure et je me réjouis de me plonger dedans!

Ma note: ♥♥♥♥

 

Je suis Pilgrim – Terry Hayes

je suis pilgrim

Nombre de pages: 906 pages

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution: 1er avril 2015

Résumé:

Une jeune femme assassinée dans un hôtel sinistre de Manhattan. Un père décapité en public sous le soleil cuisant d Arabie Saoudite. Un chercheur torturé devant un laboratoire syrien ultrasecret. Un complot visant à commettre un effroyable crime contre l’humanité. Et en fil rouge, reliant ces événements, un homme répondant au nom de Pilgrim. Pilgrim est le nom de code d un individu qui n existe pas officiellement. Il a autrefois dirigé une unité d élite des Services secrets américains. Avant de se retirer dans l anonymat le plus total, il a écrit le livre de référence sur la criminologie et la médecine légale. Mais son passé d agent secret va bientôt le rattraper…

Mon avis:

Rien qu’en lisant le résumé je me suis déjà dit « ma fille ce livre est fait pour toi ». J’adore les thrillers et celui-ci me paraissait vraiment passionnant. J’ai aimé le fait que les chapitres soient courts, cela donne un sentiment d’urgence et on a tout le temps envie d’en lire un autre pour connaître la suite … J’ai adoré le personnage principal (qui est aussi le narrateur) qui est un homme quelque peu traumatisé par son passé et qui n’aspire qu’à la tranquillité et l’anonymat. Mais pas facile de mener une vie tranquille quand on a été chef d’une agence de renseignement et qu’on a écrit un livre sur les techniques d’investigations et qu’un tueur se sert de notre livre (que personne ou presque n’a lu pourtant) pour perpetrer des meurtres « parfaits ». J’ai trouvé cet homme brisé très attachant, le fait qu’il ait dans les 35 ans le rend plus proche de nous car il n’a pas non plus 30 ans de carrière. C’est un homme qui a gravi les échelons très vite mais qui finalement est hanté par certains moments de sa vie. Il a des failles et des fêlures et connait ses faiblesses. Il ne veut qu’une chose, qu’on le laisse tranquille mais quand un flic le contacte et lui demande son aide, il n’arrive pas à refuser et se retrouve à essayer de stopper une énorme attaque bactériologique.Une intrigue brillamment menée et qui tient la route. Un vrai coup de coeur que je ne peux que vous conseiller, n’ayez pas peur du nombre de page, je l’ai littéralement dévoré !

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

L’éducation d’une fée – Didier Van Cauwelaert

l'éducation d'une fée

Nombre de pages: 222 pages

Editeur: Le Livre de Poche

Date de parution: 29 mai 2002

Résumé:

« J’ai une femme que j’aime et qui est en train de me quitter, et un fils de son premier lit que j’adore et à qui je n’arrive pas à dire la vérité. » Jamais Nicolas n’a énoncé aussi clairement sa situation depuis que le rêve a tourné au cauchemar. Le rêve c’est la double rencontre-miracle qui a changé la citrouille en carrosse : « Je suis tombé amoureux de deux personnes en même temps, un vendredi matin, dans un bus d’Air France. » Le cauchemar, c’est le besoin d’Ingrid d’enterrer vivant tout ce bonheur malgré son amour pour Raoul, son fils, et pour Nicolas. Qu’y comprendre ? Devant Sezar, l’étudiante iranienne apparue comme pour panser ses plaies ou comme la fée que Raoul veut voir en elle, il est soudain possible d’être lucide mais aussi de réintroduire le merveilleux au sein du drame.

Mon avis:

J’avais déjà lu quelques livres de cet auteur et celui-ci se trouvait encore dans ma pàl. Il s’agit d’une histoire somme toute banale, un couple décide de se séparer, leur enfant essaie de les remettre ensemble. Le personnage de Nicolas m’a fait un peu pitié de se faire quitter comme ça, le petit Raoul ne croit plus à ses histoires de fées et du coup il se lie « d’amitié » avec une caissière du supermarché dans lequel il va du coup faire tous les jours des courses. En plus, il est un peu has-been, il est créateur de jeu de société mais son premier jeu a été son seul (et grand) succès et il vit des royalties de ce jeu. C’est donc un homme relativement « médiocre » qui perd tout et mettra tout en oeuvre pour retrouver la femme qu’il aime… J’ai bien aimé mais ce livre ne m’a pas laissé un souvenir impérissable…

Ma note: ♥♥

 

David Creem tome 1 : la confrérie de l’invisible – Richard Taleman

david creem

Nombre de pages: 415 pages

Editeur: J’ai Lu / semi poche

Date de parution: 21 mai 2014

Résumé:

À l’université de Cap Rock, les élèves qui suivent le cursus du professeur Wiseman ne sont pas comme les autres. Leur originalité? Ils possèdent tous des dons exceptionnels : télékinésie, télépathie, pyrokinésie… L’objectif de David en s’y inscrivant : découvrir la nature de ses capacités afin d’élucider la mystérieuse disparition de son grand-père. Une quête qui l’emportera au-delà des frontières de la réalité, dans les zones insoupçonnées de l’Invisible, là où, depuis toujours, se joue le destin de l’univers.

Mon avis:

Ce livre avait été recommandé par Maxime Chattam sur sa page Facebook et forcément pour moi c’est comme parole d’évangile (j’exagère à peine!). Du coup, ni une ni deux les deux premiers tomes de cette série (qui devrait certainement être une trilogie) ont rejoint mon panier et je me suis enfin décidée à me lancer dans le premier tome. Et bien, quelle bonne surprise ! J’avais un peu peur que cela ressemble un peu trop à un croisement entre X-Men, Harry Potter et Autremonde mais non, j’ai aimé le fait que les protagonistes soient 4 (et non 3 comme dans la plupart des romans) et que chacun ait des qualités essentielles au groupe, même si le « héros » reste bien sûr David Creem. J’ai trouvé passionnants ses espèces de « voyages dans le temps » qui lui servent à resconstituer le passé et comprendre la disparition de son grand-père. J’ai très hâte de commencer le deuxième tome, « L’entrevie », qui promet d’être mouvementé ! Une série qui gagne à être connue …

Ma note: ♥♥♥

 

Nous – David Nicholls

nous

Nombre de pages: 477 pages

Editeur: Belfond

Date de parution: 16 avril 2015

Résumé:

Paris, Amsterdam, Munich, Vérone, Venise, Florence, Rome, Naples. Le Louvre, le musée Van-Gogh, la place Saint-Marc. Terrasses ensoleillées, trattorias bondées : l’été s’annonce chargé pour les Petersen. Douglas, le père, est extatique. Connie, la mère, est plus mesurée. Pour Albie, leur fils de dix-sept ans, c’est carrément l’enfer. Et pour tous, c’est peut-être l’occasion d’un nouveau départ. Douglas le sait, c’est sa dernière chance de prouver que derrière le biochimiste coincé se cache un mari attentionné et un père superfun. Connie, elle, va devoir affronter le souvenir de celle qu’elle était, cette étudiante en art qui sillonnait l’Europe en quête de folles expériences. Et celle qu’elle est devenue, une épouse rangée qui voudrait bien passer à autre chose. Quant à Albie, grand photographe en herbe, entre fugues et passion amoureuse, arrivera-t-il à renouer avec son père et à voler enfin de ses propres ailes ? Crise de la cinquantaine, crise de couple, crise d’adolescence : Nous, c’est vous.

Mon avis:

J’avais adoré le roman « un jour », donc la barre était très haute ! Je dois avouer que j’ai eu un peu d’apréhension en commençant ce roman car j’avais peur d’être déçue … comme je me trompais ! J’ai retrouvé l’écriture fluide de David Nicholls et ces dialogues qui sonnent juste. Douglas, le père, biochimiste bien trop sérieux qui ne veut pas sortir du moule, chiant à en mourir, va se faire quitter par sa femme à l’issue de leur « Grand Tour » d’Europe. Il a donc quelques semaines pour essayer de lui faire changer d’avis, et cela ne sera pas chose facile … Un joli roman qui retrace la vie de Douglas, de sa jeunesse et sa rencontre avec Connie, sa future femme, à la naissance d’Albie et son éducation, un peu trop stricte du côté de Douglas et un peu trop dans un cocon du côté de Connie. Albie a beaucoup de ressentiment envers ce père qui ne l’a jamais laissé s’épanouir et qui pense que la seule voie qui vaut la peine est celle qu’il a empruntée lui … un roman familial sympathique et touchant, qui se lit très rapidement.

Ma note: ♥♥♥

 

L’autre fille dans le miroir – Maliki

maliki

Nombre de pages: 297 pages

Editeur: Bayard jeunesse (Ankama)

Date de parution: 19 février 2015

Résumé:

Maliki est une jeune fille de 13 ans, qui se sent différente des autres. Et à juste titre. Avec ses cheveux roses et ses oreilles pointues, elle est aussi plus mature et lucide que ses camarades. Jeune collégienne, Maliki traine un lourd secret. Son corps sert d’abri à une créature surnaturelle nommé Lady : fusion de l’esprit de son défunt chat et de l’esprit de Maliki, cette fille féline, s’éveille doucement et aimerait bien sortir et découvrir le monde… Maliki doit apprendre à contrôler cette présence fascinante et inquiétante à la fois, ainsi que les étranges pouvoirs qu’elle lui confère. Enquête aux sources de cette métamorphose; quotidien d’une collégienne et difficulté à trouver sa place quand on décide de ne pas rentrer dans un moule – premiers amours et super pouvoirs : la vie de Maliki est bien remplie et pleine de mystères.

Mon avis:

Si vous avez déjà lu les bandes dessinées Maliki, ce roman est pour vous ! Ce roman retrace l’adolescence de Maliki et on apprend comment (et surtout pourquoi) son double « lady » est apparu. J’ai aimé ce roman qui m’a permis de comprendre un peu mieux le personnage de Maliki, la rendant encore plus attachante ! Un joli roman sur l’acceptation des différences et sur cette période somme toute difficile et complexe qu’est l’adolescence.  Une histoire facile à lire mais bien écrite !

Ma note: ♥♥♥

 

Et voilà ! N’hésitez pas à commenter cet article si vous avez lu ces livres (ou si vous en avez à me conseiller dans le même genre) !

gros bisous !

4 réflexions sur “Bilan de mes lectures du mois de septembre 2015

  1. Beignets de tomates vertes, j’ai adoré le film dès que je l’ai vu, c’est l’un de mes préférés. Faudrait que je lise le livre pour voir si l’atmosphère est la même.

  2. Beignets de tomates vertes est l’un de mes romans préférés 🙂
    et mon Croque-Monsieur est en train de lire Je suis Pilgrim, il en est tout fou!
    Merci pour ces résumés 🙂
    Bises
    Virginie

    • oui apparemment ce roman (beignets…) a eu un succès fou ! et c’est mérité 🙂 oui je suis pilgrim est super top, j’espère que ton homme l’appréciera autant que moi. j’ai été très émue et presque exaltée par la fin 🙂 bisous !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s