Bilan de mes lectures du mois d’octobre 2015

Hello tout le monde !

Voici enfin le bilan sur mes lectures du mois d’octobre 2015 !

Les résumés ainsi que les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

La mère parfaite est une mytho – Virginie Duplessy

la mère parfaite est une mytho

Nombre de pages: 234 pages

Editeur: de l’opportun

Date de parution: 21 mai 2015

Résumé:

La vérité va enfin éclater : la mère parfaite n’existe pas, c’est The mytho ! Voilà de quoi déculpabiliser toutes les mamans et les rassurer avec humour. Entre trucs et astuces pour femme débordée, dénonciations jubilatoires des mères-modèles exaspérantes, questions taboues et clins d’oeil de nanas – qui parleront à plus d’une -, Virginie Duplessy nous offre à toutes (et à tous !) un manuel salvateur qui donne le sourire. Biberons, belle-mère, petits pots, accouchement, crèche, mari, anniversaires, jouets, sexe, épilation, poussette… tout y passe ! La mère normale contre-attaque sans langue de bois, mais toujours avec beaucoup d’humour et de tendresse. La mère parfaite n’existe pas et… c’est tant mieux

Mon avis:

Un petit livre rigolo à lire sans se prendre la tête. Je ne me suis pas retrouvée dans la plupart des situations mais j’ai quand même souri pas mal de fois en lisant certains passages. Je le recommande si vous aimez les livres genre « la femme parfaite est une connasse » etc.

Ma note: ♥♥

 

L’architecte du sultan – Elif Shafak

l'architecte du sultan

Nombre de pages: 452 pages

Editeur: Flammarion

Date de parution: 22 avril 2015

Résumé:

Istanbul, XVIe siècle. Le jeune Jahan débarque dans cette ville inconnue avec pour seul compagnon un magnifique éléphant blanc qu’il est chargé d’offrir au sultan Soliman le Magnifique. En chemin, il rencontrera des courtisans trompeurs et des faux amis, des gitans, des dompteurs d’animaux ainsi que la belle et espiègle Mihrimah. Il attirera bientôt l’attention de l’architecte royal, Sinan : une rencontre fortuite qui va changer le cours de son existence. Au coeur de l’Empire ottoman, quand Istanbul était le centre grouillant de la civilisation, L’architecte du sultan est un conte magique où l’on découvre le destin extraordinaire d’un garçon aux origines modestes qui se verra élevé au plus haut rang de la cour. «C’est le roman le plus ambitieux qu’ait écrit Elif Shafak jusqu’à présent, et le meilleur.» The Independent «Elif Shafak peint le merveilleux tableau d’une ville grouillant de secrets, d’intrigues politiques et de liaisons amoureuses.» The Daily Times

Mon avis:

Une plongée dans un univers que je ne connaissais que très peu et qui m’a passionnée ! Intrigues à la cour, amours impossibles, trahisons, amitiés, tout est là pour faire de ce roman un super page-turner. Le personnage de Jahan est très attachant, j’ai aimé son caractère et son amour pour « son » éléphant. Les personnages secondaires sont très sympathiques également (les gitans, etc.) et les décors très bien décrits. Bref, j’ai beaucoup aimé ce livre !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Pamphlet contre un vampire – Sophie Jomain

pamphlet contre un vampire

Nombre de pages: 431 pages

Editeur: France Loisirs

Date de parution: 20 décembre 2012

Résumé:

S’il y a bien un truc qui m’agace, ce sont les romans à l’eau de rose sauce vampire. Mais qu’ont-elles, à la fin, ces amoureuses de Dracula d’opérette ? Ça ne tourne vraiment pas rond chez elles et ça commence à bien faire ; il est grand temps de rétablir la vérité : les vampires n’existent pas. Comment ça, « et s’ils existent ? » ? Eh bien, s’ils existent, je vais m’occuper de leur refaire le portrait, ça changera ! Je vais jeter sur mon blog un pamphlet ; un pamphlet contre les vampires. Et si, par le plus grand des hasards, un certain Hugo Rivoire un garçon aussi mignon qu’effrayant décide de me faire fermer mon clapet, il trouvera à qui parler ! Parfaitement ! Sauf que mon petit doigt me dit que je risque de le regretter…

Mon avis:

Grande fan du travail de Sophie Jomain (j’avais adoré la saga les étoiles de Noss Head), quand ma maman m’a pris ce livre à la bibliothèque j’étais super heureuse. Cependant, je l’ai vraiment trouvé en-dessous de ce qu’elle a pu écrire ensuite (je crois d’ailleurs qu’il s’agit là de son premier roman). Certains dialogues sonnent creux, les personnages n’ont aucune profondeur, je n’ai vraiment pas réussi à m’identifier à l’héroïne… bref, un petit roman sympa mais dont (c’est dire) je ne me souviens déjà presque plus.

Ma note: ♥♥

 

Puzzle – Franck Thilliez

puzzle

Nombre de pages: 430 pages

Editeur: Fleuve Noir

Date de parution: 3 octobre 2013

Résumé:

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa. Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros. Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu – un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. » Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire… Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Mon avis:

J’ai aimé l’ambiance à la « shutter island » qui émane de ce roman. Cependant, j’ai très vite compris de quoi il retournait et d’ailleurs si vous avez lu le livre dont j’ai cité le nom juste avant (ou vu le film), je pense que vous n’aurez comme moi pas besoin d’aller jusqu’à la fin du livre pour comprendre la vérité. J’ai quand même passé un bon moment de lecture, Franck Thilliez sait instiller un sentiment d’urgence dans ses romans ce qui fait qu’on ne peut pas la lâcher avant la fin 🙂 D’ailleurs, si vous vous posez la question, les pièces de puzzle en début de chaque chapitre forment une image si on les assemble toutes et cela nous « spoile » sur le dénouement …

Ma note: ♥♥♥

 

L’ombre de Gray Mountain – Josh Grisham

l'ombre de gray mountain

Nombre de pages: 477 pages

Editeur: JC Lattès

Date de parution: 25 mars 2015

Résumé:

Nous sommes en 2008. La carrière de Samantha Kofer dans un grand cabinet d’avocats de Wall Street est sur des rails dorés… Mais la récession frappe soudain. La jeune femme se retrouve du jour au lendemain au bas de l’échelle, limogée, raccompagnée vers la sortie, quasiment jetée dehors par une escorte de vigiles. Samantha a toutefois de la « chance » dans son malheur ; un cadeau de ses supérieurs : si elle accepte de travailler gratuitement pendant un an dans un centre d’aide juridique, elle pourra peut-être réintégrer sa place au cabinet.
En quelques jours, Samantha quitte donc Manhattan pour s’installer à Brady, en Virginie, une bourgade de deux mille deux cents âmes au coeur des Appalaches, un recoin du monde où elle n’aurait jamais pensé mettre les pieds. Mattie Wyatt, une figure éminente de Brady et directrice du centre juridique va lui montrer comment aider « les vrais gens ayant de vrais problèmes ». Pour la première fois dans sa carrière d’avocate, Samantha va préparer un procès, connaître la violence des salles d’audience, se faire réprimander par un juge, recevoir des menaces de la part de gens qui n’apprécient guère qu’une avocate de New York mette son nez dans leurs affaires. Elle va apprendre également que Brady, comme nombre de petites villes, cache de lourds secrets.
Ce nouveau travail va entraîner Samantha dans les eaux troubles et dangereuses de l’exploitation minière, une terra incognita où il n’y a ni lois, ni code du travail, ni respect des biens et des personnes. Deux camps s’opposent. La population s’entre-déchire. La montagne elle-même est en danger, attaquée de toutes parts par les sociétés de charbonnage. La violence est partout. Et, en quelques semaines, Samantha va se retrouver emportée dans un combat judiciaire dont l’issue sera fatale.

Mon avis:

De prime abord, le sujet n’avait pas vraiment l’air de m’intéresser (l’exploitation du charbon aux USA) mais je me suis vite prise au jeu et j’ai vraiment adoré en apprendre plus sur les techniques qu’ils utilisent pour « détruire » les montagnes. Je dois dire que ça m’a assez révoltée ! Comme à son habitude, John Grisham arrive à nous intéresser à n’importe quoi tant il connait bien son sujet sans pour autant nous noyer dans le flot d’informations. J’ai aimé les personnages qui sont tous très attachants. Je n’ai vraiment pas vu passer les 477 pages de ce roman !

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

Amelia – Kimberly McCreight

amelia

Nombre de pages: 523 pages

Editeur: Cherche-Midi

Date de parution: 26 août 2015

Résumé:

À New York, Kate élève seule sa fille de 15 ans, Amelia. En dépit d’un rythme professionnel soutenu, elle parvient à être à l’écoute de cette adolescente intelligente et responsable, ouverte et bien dans sa peau. Très proches, elles n’ont pas de secrets l’une pour l’autre. C est en tout cas ce que croit Kate, jusqu’à ce matin d’octobre où elle reçoit un appel de l’école. On lui demande de venir de toute urgence. Lorsqu’elle arrive, Kate se retrouve face à une cohorte d’ambulances et de voitures de police. Elle ne reverra plus jamais sa fille. Amelia a sauté du toit de l’établissement.
Désespoir et incompréhension. Pourquoi une jeune fille en apparence si épanouie a-t-elle décidé de mettre fin à ses jours ? Rongée par le chagrin et la culpabilité, Kate tente d’accepter l’inacceptable… Mais un jour, elle reçoit un SMS anonyme qui remet tout en question : « Amelia n’a pas sauté. »
Obsédée par cette révélation, Kate s’immisce alors dans la vie privée de sa fille et réalise bientôt qu’elle ne la connaissait pas si bien qu’elle le pensait. À travers les SMS, les mails d Amelia, les réseaux sociaux, elle va tenter de reconstruire la vie de son enfant afin de comprendre qui elle était vraiment et ce qui l’a poussée à monter sur le toit ce jour-là. La réalité qui l’attend sera beaucoup plus sombre que tout ce qu elle avait pu imaginer.

Une vision singulière du malaise de l adolescence. Des personnages inoubliables. Un sens du suspense unique. Une critique dithyrambique. Ce premier roman de Kimberly McCreight est un chef-d uvre. Nicole Kidman en a acquis les droits d adaptation cinématographique pour un film produit par HBO.

Mon avis:

Un seul mot : wahoooo !! mon Dieu, ce livre a été vraiment un ascenseur émotionnel pour moi !! J’ai souri, pleuré, je me suis fâchée enfin bref, toute la palette émotionnelle y est passée ! Etant maman également, je ne peux qu’imaginer la douleur de cette mère (Kate) qui se bat pour connaitre et comprendre la vérité sur la mort de sa fille car à l’instar du sms qu’elle reçoit, elle est également persuadée que sa fille n’a pas sauté du toit de son école … mauvaises fréquentations, communautés secrètes, la vérité ira bien plus loin que ce qu’elle pouvait imaginer… J’ai aimé les personnages de ce roman et le fait que le roman soit entrecoupé de conversations SMS, profils Facebook, etc, pour remonter le fil du temps et assembler les pièces du puzzle. Cela m’a fait mal au coeur de voir la « descente aux enfers » d’Amelia, jeune fille pour qui tout allait bien avant de faire de mauvaises rencontres.

Ma note: ♥♥♥♥♥

Et voilà c’est tout pour mes lectures du mois d’octobre 2015 🙂

Mes lectures du mois de novembre suivront dans peu de temps…

Et vous, vous avez lu quoi le mois passé ?

bisous

2 réflexions sur “Bilan de mes lectures du mois d’octobre 2015

  1. Je vais aller à la bibliothèque à l’instant. je regarde toujours sur ton blog pour trouver un livre sympa à emprunter. Mais zut zut, tu lis des livres trop récents 😉 En fait, tu m’as vendu Amélia, mais ils ne l’ont pas dans le catalogue. 😦

    • oh mince désolée !! bon au mois de novembre je n’ai pas tellement lu de nouveautés (enfin pas des livres super super récents du moins) donc si qquns t’intéressent, peut-être qu’ils seront à la biblio 🙂 gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s