J’ai lu: Seuls les poissons de Françoise Kerymer

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de Seuls les poissons de Françoise Kerymer.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

Nombre de pages: 480 pages

Maison d’édition: Pocket

Date de parution (dans cette édition):24 octobre 2013

4ème de couverture:

À Paris, Marie ressasse des pensées solitaires. Alex, son mari, a rejoint Corfou pour se consacrer au piano, et ses filles ont leurs propres défis à relever. Sarah, mère célibataire, dirige seule l’entreprise familiale depuis la disparition de son compagnon. Quant à Elsa, son  » petit phare de l’autre côté de l’Atlantique « , elle a intégré une unité de recherche en médecine.
Mais le passé refait brutalement surface. Et de Paris à New York, de Corfou à la Bretagne, ce sont les vies de tous les membres de la famille qui vont soudain basculer.

Mon avis:

J’ai fait assez long pour entrer dans l’histoire tant j’ai été agacée par le personnage d’Elsa (la plus jeune fille) qui continue à cacher des choses à tout le monde et ne fait confiance à personne. Elle fait un peu son « caliméro » ce qui m’a un peu dérangée.

La vérité, c’est qu’Elsa se sent toute petite devant sa grande sœur qui domine sa vie, son monde et son avenir.

Dès le début du roman, on comprend que Gabriel, le chéri de Sarah, a disparu en mer, apparemment attaqué par des trafiquants. Toute la famille est bouleversée (à différents niveaux et pour des raisons différentes) par ce drame et essaient de se reconstruire. Mais Gabriel réapparait un an après à New-York et Elsa va s’occuper de lui dans le plus grand secret…(et surtout sans le dire à sa sœur Sarah qui a quand même eu un bébé avec!)

J’ai eu de la peine à comprendre Marie, la mère, libraire à Paris, qui souffre du départ de son compositeur de mari mais ne veut pas se l’avouer ni le rejoindre. Elle se laisse aller et dépérit. Lui-même commence un peu à déprimer mais ne fait rien pour changer cet état.. Du coup, toute la famille est dans une sortie de léthargie… Comme si la disparition de Gabriel avait tout fait éclater en morceaux. Mais il suffit d’un grain de sel, de rencontres et de retrouvailles pour que tout le monde retrouve son équilibre et sa place dans la famille.

J’ai aimé le fait que l’on suive les différents membres de la famille à chaque chapitre, et toujours à la première personne du singulier, un peu comme un journal, cela nous rend plus proche des personnages. Finalement, chacun a ses petits secrets et n’est pas vraiment honnête ni avec lui-même ni avec les autres.

Mention spéciale à Sarah, la jeune mère de famille qui se bat pour que son entreprise ne coule pas et éduquer seule le petit garçon qu’elle a eu avec Gabriel. C’est le personnage que j’ai le plus apprécié, elle est droite dans ses bottes et ne se laisse jamais abattre.

J’ai aussi beaucoup aimé la sœur de Marie, Anne, effondrée après le départ mystérieux de son amour Carlos mais qui retrouve le sourire (en tout bien tout honneur) grâce au talentueux Ahmed, l’un des élèves de son cours de sculpture. L’attitude zen d’Anne et sa façon d’être, forte, fragile et drôle à la fois m’ont vraiment plus.

J’ai également apprécié le personnage de Dave, ce professeur en psychiatrie qui essaie de séduire Elsa mais qui sait attendre son heure… tout en restant là pour elle.

Ce roman souffre de quelques longueurs ce qui fait qu’il y a un déséquilibre au niveau du rythme mais rien de grave, j’ai tout de même passé un chouette moment de lecture!

Ma note: ♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s