J’ai lu: Celle qu’il attendait de Baptiste Beaulieu

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Celle qu’il attendait de l’auteur  et médecin Baptiste Beaulieu, auteur que j’avais découvert avec le roman toutes les histoires d’amour du monde qui m’avait beaucoup plu.

 ♥ = Bof bof, à éviter 

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

celle qu'il attendait

Nombre de pages: 342 pages

Maison d’édition: Fayard

Date de parution (dans cette édition): 5 mai 2021

4ème de couverture:

Eugénie D déborde d’imagination et  de projets farfelus pour s’isoler d’un monde qui l’effraie. Elle sait les hommes prompts à arracher les ailes des femmes.
Joséphin, chauffeur de taxi mutique, est né dans un pays en guerre. Il charrie sa maigreur et sa méfiance des hommes. Pour oublier sa mélancolie, il tourne la terre sous ses mains à l’infini.
Leurs vies basculent quand ces deux empotés magnifiques se croisent sur un quai de gare.
Une rencontre improbable, une histoire d’amour hors du temps. 
Avec beaucoup de poésie et d’originalité,
Baptiste Beaulieu tisse le destin fantastique de ces deux êtres dont les fêlures se répondent comme par magie.

Mon avis:

Ce livre m’a fait vraiment du bien car il s’agit d’un roman d’amour mais totalement atypique. On en ressort comme vidé, mais heureux (mais un peu triste de quitter les personnages quand même).

On y suit donc Eugénie, jeune femme fantasque, qui créé des objets totalement farfelus. Elle vit au milieu de ses inventions originales et s’est refermée sur elle-même par peur des hommes et compense sa gêne et sa timidité par une exubérance à toute épreuve. 

Joséphin, quant à lui, est un jeune homme timide, taiseux. Il n’arrive à s’exprimer et à s’ouvrir aux autres que quand il fait tourner la terre pour créer des vases ou autres contenants. Cette activité le libère, le désinhibe. 

On alterne les chapitres suivant les deux protagonistes et on sent un narrateur plutôt présent, est-ce l’auteur ou une tierce personne ? On ne le saura pas !

Très vite, on comprend que ce roman va bien plus loin qu’une simple histoire d’amour. Il aborde des thèmes très durs mais de manière presque poétique, aérienne. On ne tombe jamais dans le pathos. 

Cette histoire est un hymne à la tolérance et à l’amour de soi et des autres. Elle a été écrite avec une sensibilité à fleur de peau propre à Baptiste Beaulieu qui sait tellement bien nous transmettre des émotions à travers ses mots, qu’il choisit toujours soigneusement. 

Ce roman vous fera voyager, alors que finalement, les personnages ne bougent pas beaucoup. Il vous fera rire, et pleurer aussi. 

J’ai refermé ce livre avec regret mais bizarrement avec une énergie folle et un sentiment d’urgence.

L’urgence de dire aux gens que j’aime que je les aime. 

Merci Baptiste Beaulieu pour cette histoire si touchante.

Un petit bijou!

Ma note: ♥♥♥♥♥