J’ai lu: Omerta de R. J. Ellory

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Omerta de l’auteur R. J. Ellory. C’est un auteur dont j’apprécie particulièrement la plume.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

omerta

Nombre de pages: 587 pages

Maison d’édition: Sonatine

Date de parution (dans cette édition): 2 juin 2022

4ème de couverture:

Écrivain à la dérive, John Harper vient d’apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu’il n’a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l’on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balles. John n’est cependant pas au bout de ses surprises : son père n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de Lenny Bernstein, l’un des pontes de la mafia new-yorkaise. Bien vite, John va découvrir que si son passé a été bâti sur des mensonges, son présent l’est tout autant. Pour démêler le vrai du faux, il va devoir se confronter à une énigme insoluble : quel genre d’homme est vraiment son père ?

Plongée saisissante au sein d’une mafia new-yorkaise agitée par les luttes intestines, Omerta est surtout un superbe roman sur la perte de l’innocence, l’apprentissage des désillusions et l’héritage lourd de conséquences qu’un père peut léguer à son fils. Un sommet d’émotion, par un des écrivains les plus talentueux du genre.

Mon avis:

Plus qu’un simple roman sur la mafia new-yorkaise, on parle surtout des liens du sang dans ce roman. En effet, John Harper, le personnage principal du livre, est un homme qui pense que ses deux parents sont morts alors que son père est toujours en vie mais il ignore tout de son existence.

John va donc quitter Boston, où il exerce – sans grande ambition ni motivation – le métier de journaliste, après l’appel de sa tante qui lui demande de venir de toute urgence à New-York. En effet, son père est l’un des parrains de la mafia new-yorkaise et est entre la vie et la mort à l’hôpital après qu’on lui ait tiré dessus. 

A partir de ce moment, John va devoir détricoter les fils de sa vie et comprend très vite qu’on lui a toujours menti sur sa famille et ses parents. Il tombe de très haut et franchement cela m’a fait vraiment mal au cœur pour lui!

John est vraiment attachant de par son intégrité et son envie de faire le bien. Il va cependant devoir se faire passer pour le digne héritier de son père ce qui ne sera pas une mince affaire étant donné qu’il ignore tout du milieu mafieux. Entre quiproquos, mensonges et magouilles, ce roman est vraiment savoureux.

J’ai trouvé toute l’histoire vraiment bien ficelée, l’auteur sait ménager son suspense et nous fait nous intéresser vraiment aux personnages. L’intrigue est passionnante et pleine de rebondissements.

R.J. Ellory sait doser parfaitement les moments d’action et les moments d’émotions, nous livrant un cocktail parfait. Le roman se lit d’une traite malgré ses 587 pages qui pourraient en rebuter plus d’un. 

Un roman maîtrisé de bout en bout et encore un coup de cœur de ma part pour un livre de cet auteur beaucoup trop talentueux! 😉 

Ma note: ♥♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s