J’ai lu: Le dévouement du suspect X de Keigo Higashino

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Le dévouement du suspect X de l’auteur japonais Keigo Higashino dont j’ai découvert la plume l’année passée avec son roman Le nouveau que j’avais beaucoup aimé.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

le dévouement du suspect X

Nombre de pages: 315 pages

Maison d’édition: Actes Sud, actes noirs

Date de parution (dans cette édition): 1er décembre 2011

4ème de couverture:

Professeur de mathématiques, Ishigami est amoureux de sa voisine, une mère divorcée. Mais son ex-mari a retrouvé sa trace, il la harcèle, et elle en vient à le tuer pour protéger sa fille. Ishigami, qui a tout entendu, voit là l’occasion de se rapprocher d’elle et lui propose son aide pour maquiller le crime.

Un corps est retrouvé au bord du fleuve. L’inspecteur Kusanagi, chargé de l’enquête, établit rapidement un lien avec la voisine d’Ishigami. Kusanagi consulte souvent son ami Yukawa, un brillant physicien aux impressionnantes facultés de déduction logique. Or Yukawa a côtoyé Ishigami à l’université. Il se souvient de sa remarquable intelligence, de ses intuitions fulgurantes, de sa personnalité énigmatique. Et aussi de la fameuse aporie mathématique qui les captivait tous deux : est-il plus difficile de chercher la solution d’un problème que de la vérifier ? Guidé par un sinistre pressentiment, le physicien engage avec le mathématicien une joute fascinante pour la vérité.

Au sommet de son art, Keigo Higashino compose un roman policier implacable où la froide ivresse de la déduction le dispute à la folle logique de la passion.

Mon avis: 

Si j’ai aimé la construction particulière de ce roman qui commence par un meurtre puis se termine par l’arrestation du (présumé) coupable, j’ai trouvé le déroulement de l’intrigue un peu long et la fin un peu embrouillée.

Ce roman est un polar et non un thriller. Pas d’effusion d’hémoglobine ici mais bien un roman noir sur une femme harcelée et poursuivie par son ex mari et qui le tue par accident. Son voisin, épris d’elle et grand mathématicien, va décider de tout prendre en charge pour brouiller les pistes et aider la femme qu’il convoite. 

Cependant, il ne va pas penser à tout et quand l’un de ses anciens ami d’université, Yukawa, qui collabore avec la police, va commencer à lui poser des questions, il va devoir faire preuve d’encore plus de prudence et d’ingéniosité pour lui cacher les choses.

Ce roman est assez original car on connaît dès le début – plus ou moins – la vérité mais l’auteur arrive quand même à nous surprendre avec un petit twist assez orignal à la fin. 

Cependant, si j’ai aimé encore une fois le style de l’auteur (comme dans le nouveau que j’avais adoré), j’ai trouvé qu’on sentait que ce roman était plus « jeune », moins abouti que ce que l’auteur écrit à présent.

Je n’ai pas réussi à m’attacher mon personnage car l’auteur ne s’appesantit pas sur eux et leurs états d’âme. on survole un peu tous les protagonistes ce qui fait qu’on n’arrive pas à se projeter en eux, ce qui est bien dommage.

Bref, j’ai été un peu déçue de ce roman-ci et j’espère que les autres livres de cet auteur sauront me plaire davantage car j’aime les thématiques engagées qu’il aborde dans ceux-ci.

Ma note: ♥♥♥

J’ai lu: Omerta de R. J. Ellory

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Omerta de l’auteur R. J. Ellory. C’est un auteur dont j’apprécie particulièrement la plume.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

omerta

Nombre de pages: 587 pages

Maison d’édition: Sonatine

Date de parution (dans cette édition): 2 juin 2022

4ème de couverture:

Écrivain à la dérive, John Harper vient d’apprendre une nouvelle qui le bouleverse : son père, qu’il n’a jamais connu et croyait mort depuis longtemps, est bel et bien en vie. Il se trouve dans un hôpital de Manhattan où l’on vient de le transporter, à la suite de graves blessures par balles. John n’est cependant pas au bout de ses surprises : son père n’est pas n’importe qui, puisqu’il s’agit de Lenny Bernstein, l’un des pontes de la mafia new-yorkaise. Bien vite, John va découvrir que si son passé a été bâti sur des mensonges, son présent l’est tout autant. Pour démêler le vrai du faux, il va devoir se confronter à une énigme insoluble : quel genre d’homme est vraiment son père ?

Plongée saisissante au sein d’une mafia new-yorkaise agitée par les luttes intestines, Omerta est surtout un superbe roman sur la perte de l’innocence, l’apprentissage des désillusions et l’héritage lourd de conséquences qu’un père peut léguer à son fils. Un sommet d’émotion, par un des écrivains les plus talentueux du genre.

Mon avis:

Plus qu’un simple roman sur la mafia new-yorkaise, on parle surtout des liens du sang dans ce roman. En effet, John Harper, le personnage principal du livre, est un homme qui pense que ses deux parents sont morts alors que son père est toujours en vie mais il ignore tout de son existence.

John va donc quitter Boston, où il exerce – sans grande ambition ni motivation – le métier de journaliste, après l’appel de sa tante qui lui demande de venir de toute urgence à New-York. En effet, son père est l’un des parrains de la mafia new-yorkaise et est entre la vie et la mort à l’hôpital après qu’on lui ait tiré dessus. 

A partir de ce moment, John va devoir détricoter les fils de sa vie et comprend très vite qu’on lui a toujours menti sur sa famille et ses parents. Il tombe de très haut et franchement cela m’a fait vraiment mal au cœur pour lui!

John est vraiment attachant de par son intégrité et son envie de faire le bien. Il va cependant devoir se faire passer pour le digne héritier de son père ce qui ne sera pas une mince affaire étant donné qu’il ignore tout du milieu mafieux. Entre quiproquos, mensonges et magouilles, ce roman est vraiment savoureux.

J’ai trouvé toute l’histoire vraiment bien ficelée, l’auteur sait ménager son suspense et nous fait nous intéresser vraiment aux personnages. L’intrigue est passionnante et pleine de rebondissements.

R.J. Ellory sait doser parfaitement les moments d’action et les moments d’émotions, nous livrant un cocktail parfait. Le roman se lit d’une traite malgré ses 587 pages qui pourraient en rebuter plus d’un. 

Un roman maîtrisé de bout en bout et encore un coup de cœur de ma part pour un livre de cet auteur beaucoup trop talentueux! 😉 

Ma note: ♥♥♥♥♥

J’ai lu: Solitudes de Niko Tackian

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du thriller Solitudes de l’auteur Niko Tackian.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

solitudes

Nombre de pages: 252 pages

Maison d’édition: Calmann Lévy 

Date de parution (dans cette édition): 6 janvier 2021

4ème de couverture:

AUSSI ÉPAISSES SOIENT LES BRUMES QUI LES PROTÈGENT,
CERTAINES VÉRITÉS NE PEUVENT ÊTRE OUBLIÉES.
  Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.

Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.  LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION,
IL EN EST CERTAIN. ET IL EST TERRIFIÉ.

Mon avis:

On est de suite plongés dans l’ambiance glaçante de ce roman, ce qui m’a rappelé le roman « quelque part avant l’enfer » du même auteur, que j’avais lu il y a quelques mois.

On suit l’inspectrice Nina Mellinsky qui doit enquêter sur le meurtre d’une femme retrouvée pendue à un arbre au sommet d’une montagne. Elle est épaulée par son coéquipier Charlie (dont je ne me souviens plus le nom de famille). 

J’avoue avoir lu ce roman il y a moins de deux mois et si j’ai passé un chouette moment de lecture sur le moment, je n’en ai plus un grand souvenir, j’ai un peu honte mais c’est un fait. 

Les chapitres sont courts et on alterne entre les moments où l’on suit Nina et ceux où l’on suit Elie Martins, un jeune homme garde nature dans le Vercors, qui a trouvé le corps pendu à un arbre. La victime et la mise en scène lui rappelle des choses de son passé sans qu’il arrive à mettre le doigt dessus. 

J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages, peut-être de par la brièveté des chapitres et du roman en général. On passe très rapidement d’un sujet à l’autre, d’une manière très cinématographique, ce qui d’un côté accélère le rythme du roman mais fait perdre de l’étoffe aux protagonistes car on passe très peu de temps avec eux, on ne les connait finalement pas vraiment. Même si c’était voulu de la part de l’auteur, j’ai trouvé cela dommage.

L’intrigue est prenante et haletante et j’ai dévoré ce livre en un rien de temps. Cependant, comme je l’ai dit plus haut, je n’arrive plus à me rappeler de l’histoire ni de sa résolution après même pas deux mois, ce que je trouve plutôt alarmant. En effet, pour « quelque part avant l’enfer » j’ai encore bien en tête certains éléments de l’intrigue, ce qui n’est pas du tout le cas pour Solitudes.

Je pense que cette fois-ci, la magie n’a pas opérée sur moi. Je lirai toutefois d’autres livres de cet auteur avec plaisir, tant sa plume est fluide et addictive. Ce n’est pas un flop car j’ai aimé ma lecture sur le moment mais impossible de lui donner une meilleure note vu le peu de souvenirs qu’il m’en reste.

Ma note: ♥♥♥