[SP]J’ai lu: Le jour et l’heure de Francis Parel

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Le jour et l’heure de l’auteur suisse Francis Parel que j’ai eu la chance de recevoir de la part des éditions Slatkine. Il s’agit de son troisième roman.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon Instagram.

le jour et l'heure

Nombre de pages: 368 pages

Maison d’édition: Slatkine 

Date de parution (dans cette édition): 27 avril 2022

4ème de couverture:

Genève été 1995. Dans les sous-sols de la cathédrale Saint-Pierre une équipe d’archéologues travaillant sur le site de fouilles découvre trois corps emmurés au coeur d’un caveau datant du XIe siècle. Selon toute vraisemblance, il ne s’agit pas des restes d’ecclésiastiques et encore moins de bâtisseurs de cathédrales à qui l’on aurait offert une sépulture. Des individus solidement entravés et qui furent très probablement emmurés vivants il y a une douzaine d’années. Le commissaire Fournier va devoir remonter le temps afin d’identifier ces corps en partie momifiés, et découvrir qui est cet homme qui arpente les sombres ruelles de la vieille ville, non loin des remparts que tentèrent d’escalader les soldats du duc de Savoie quatre siècles plus tôt… Un passe-muraille tout droit sorti d’un film d’horreur ou un simple mortel amoureux des Lettres et de la belle Estelle… Un roman qui plonge le lecteur dans les entrailles de la cité, au coeur de ces galeries souterraines oubliées de Dieu et des hommes. Sauf pour celui qui va en faire son terrain de chasse…

Mon avis:

Ce roman commence par la découverte de trois corps dans sous-terrains de la cathédrale Saint-Pierre à Genève en 1995. Ensuite, on remonte le temps en 1985 et le meurtre de la jeune Sophie, violée et jetée dans les eaux du lac Léman par ses agresseurs. J’ai aimé en savoir plus sur cette fameuse cathédrale.

J’ai trouvé la construction de ce roman un peu étrange car finalement dès le début, on sait qui a fait le coup et pourquoi. L’auteur ne s’en cache pas d’ailleurs. De ce fait, j’ai trouvé que certains passages étaient un peu longs, car comme on savait déjà ce qui allait arriver, tout était un peu trop prévisible à mon goût.

Je dois avouer avec eu beaucoup de mal avec la plupart des dialogues que j’ai trouvé invraisemblables et plats. On retiendra l’inspecteur de police s’adressant pour la première fois la femme du suspect Numéro 1: « Vous êtes ravissante, mais (…) » et quelques lignes plus bas: « Et vous Madame ….., à part être très jolie, que faites-vous dans la vie? ». Ce genre de réplique m’a dérangée car personne ne parle comme ça et cela m’a fait lever les yeux au ciel plus d’une fois.  Certains dialogues sont presque du langage parlé (quand les policiers discutent entre eux) et parfois ils sont un peu trop forcés (quand le couple d’amoureux dont je tairai les noms ici parle ensemble à coup de tirades romantiques et improbables).

De plus, les descriptions sont souvent un peu longues et ne servent pas toujours le récit, perdant un peu le lecteur en cours de route. 

Les phrases sont elles aussi souvent longues et la ponctuation peu présente (les virgules en particulier), ce qui rend parfois la compréhension de celles-ci un peu difficile. J’ai parfois du relire plusieurs fois certaines phrases pour en saisir le sens.

Au niveau des forces de police, j’ai trouvé qu’il y avait un peu trop de personnages et j’ai eu un peu de peine à me rappeler de qui était qui. Difficile de s’attacher à qui que ce soit, tant on survole les personnages sans vraiment s’attarder sur eux.

Cependant, j’ai trouvé que le fond de l’histoire était bien pensé et les procédés et mécanismes du roman policier bien utilisés. Pour moi c’est plutôt la forme qui a un peu péché, je n’ai pas vraiment accroché à la plume de Francis Parel. La fin m’a cependant bien plu et m’a surprise en bien. J’espère que le prochain roman de l’auteur saura me convaincre davantage!

Ma note: ♥♥(♥)


Un grand merci aux éditions Slatkine pour l’envoi de ce SP!