J’ai lu: Le passager sans visage de Nicolas Beuglet

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman le passager sans visage de l’auteur Nicolas Beuglet. C’est la suite directe du roman Le dernier message, lu l’année dernière et que j’avais beaucoup aimé.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon Instagram.

le passager sans visage

Nombre de pages:  366 pages

Maison d’édition: XO

Date de parution (dans cette édition): 16 septembre 2021

4ème de couverture:

 » Tu n’es pas seule à chercher « …
Ce mot anonyme laissé sur son paillasson est plus qu’un appel : un électrochoc. Cette fois, l’inspectrice Grace Campbell le sait, elle n’a pas le choix. Elle doit ouvrir la porte blindée du cabinet situé au fond de son appartement. Et accepter de se confronter au secret qui la hante depuis tant d’années…

Des confins de la campagne écossaise aux profondeurs de la Forêt-noire où prend vie le conte le plus glaçant de notre enfance, jamais Grace n’aurait pu imaginer monter dans ce train surgi de nulle part et affronter le Passager sans visage…

Avec ce thriller au suspense angoissant, Nicolas Beuglet nous plonge dans les perversions les plus terribles de nos sociétés. Et, au passage, nous interroge : et si parmi les puissants qui régissent le monde se cachaient aussi des monstres sans visage ?

Un train, un passager sans visage, une organisation terrifiante

Mon avis:

J’ai retrouvé avec beaucoup de plaisir le personnage de Grace Campbell et j’ai été ravie d’en savoir plus sur elle et sur son passé. En effet, j’avais été un peu frustrée de tout le mystère que l’auteur avait fait planer autour d’elle dans « le dernier message », même si c’était voulu.

Là on apprend vite ce qu’elle avait caché dans le premier tome et j’ai trouvé cela appréciable, j’aurais été vraiment frustrée que l’auteur nous laisse encore plus longtemps mariner!

On est très vite plongé dans l’action et l’auteur a l’art de terminer ses chapitres par un suspens insoutenable qui nous donne à chaque fois envie de lire un chapitre supplémentaire. 

J’avoue que parfois cela m’a fait lever les yeux au ciel mais cela donne également un rythme plutôt frénétique au récit donc cela ne m’a pas dérangée plus que cela non plus.

Dans ce tome-ci on va pas mal voyager à nouveau entre l’Ecosse, la France et l’Allemagne et surtout, on va à nouveau voyager dans les méandres de la malfaisance humaine. De plus, comme elle nous livre enfin ses secrets, j’ai trouvé Grace bien plus attachante que dans le premier tome. J’ai enfin compris certaines de ses réactions que je trouvais un peu extrêmes dans le premier tome. C’est une jeune femme résiliente avec une telle volonté de découvrir la vérité qu’elle passe outre tous les obstacles.

En essayant de résoudre le mystère de son enfance, Grace va mettre le pied dans une affaire bien plus grande et elle sera irrémédiablement entraînée dans une enquête assez incroyable et très dangereuse. 

J’ai trouvé ce tome-ci, tout comme tous les précédents de l’auteur, très visuel. En effet, on imagine vraiment bien les scènes et je pense que ces romans seraient parfaits adaptés au cinéma ou en série télé.

Comme d’habitude dans les romans de Nicolas Beuglet, il y a toujours un sujet assez grave qui est abordé et qui nous fait réfléchir. Ici le fond est assez flippant je dois dire, surtout quand on voit vers quoi tend la société actuelle (mais je ne vous en dirai pas plus, de peur de vous spoiler). 

Bref, j’ai dévoré ce roman vraiment prenant tant par le fond que la forme. Et même si parfois les ficelles sont un peu grosses (l’héroïne qui s’en sort toujours même si en vrai elle n’avait aucune chance de s’en sortir indemne, les méchants un peu caricaturés, etc.) j’ai passé un vrai bon moment de lecture.

La dernière phrase du roman présage une suite riche en rebondissements et j’avoue avoir super hâte de lire le troisième tome des aventures de Grace. 

Ma note: ♥♥♥♥(♥)