J’ai lu: Frangines d’Adèle Bréau

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Frangines d’Adèle Bréau. Il s’agit d’un emprunt bibliothèque 🙂

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

AB82F600-AEBE-4F84-B636-E2FEBCA5CAE6 - Copie

Nombre de pages: 350 pages

Maison d’édition: JC Lattès

Date de parution (dans cette édition): 10 juin 2020

4ème de couverture:

Mathilde, Violette et Louise sont sœurs. Depuis l’enfance, elles vivent leurs plus belles heures à La Garrigue, une bâtisse que leurs parents ont achetée autrefois à Saint-Rémy-de-Provence.
Tout les oppose et pourtant rien ne peut séparer Mathilde, éblouissante et dominatrice, Violette, qui a grandi dans l’ombre de son aînée, et Louise, la benjamine, née des années plus tard.
Cet été, les frangines se réunissent dans la demeure familiale pour la première fois depuis le drame de l’année précédente.
Entre petites exaspérations et révélations inattendues, ces retrouvailles vont bouleverser à jamais leur vie. Car les murs de La Garrigue, gardiens des secrets de trois générations, ne les protégeront peut-être plus.

Mon avis:

J’ai trouvé l’écriture de ce roman très agréable, on entre très vite dans l’histoire et les dialogues sont vraiment bien écrits.

Je me suis très vite attachée à ces sœurs très différentes les unes des autres mais qui secrètement s’admirent mutuellement.

Toutes trois se retrouvent dans la maison d’enfance habitée par leur maman, leur père ayant quitté le foyer familial l’année précédente.

Cette séparation est très mal vécue par les trois filles, même si celles-ci sont adultes. Effectivement, on espère toujours que nos parents resteront pour toujours ensemble…

Le personnage qui m’a le plus touché est Violette, la cadette, qui se dévalorise sans cesse et qui sort d’une relation compliquée où elle se faisait malmener par son compagnon. Heureusement, sa fille qui entre dans l’adolescence est là pour lui rappeler qu’elle est une super maman.

Mathilde, l’aînée, dont la vie doit être millimétrée sans quoi la machine se grippe et s’emballe… fissurant le vernis de perfection dont elle a enduit sa vie. Elle est très sûre d’elle et mène tout le monde à la baguette!

La benjamine, Louise, est la seule qui est restée proche de sa maman géographiquement parlant et c’est finalement elle qui souffre le plus de la situation car elle aide énormément sa maman. Difficile dans ces conditions de vraiment construire sa vie de son côté sans passer pour une lâcheuse tant par sa mère que par ses sœurs (ces ingrates!). Elle garde tout ses soucis pour elle et cela commence à lui peser…Elle a je pense le rôle le plus dur car née des années après ses sœurs, elle s’est toujours sentie un peu mise à l’écart par les deux « grandes ».

Ce roman parle de secrets de famille, de la façon dont nous appréhendons les changements dans nos vies et surtout, il parle d’amour et de liens familiaux.

Un joli roman que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire!

Ma note: ♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s