Bilan de mes lectures du mois de juin 2018

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de juin 2018! 

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

Le marchand de sable – Lars Kepler

Nombre de pages: 384 pages

Editeur: Actes Sud – Actes noirs

Date de parution (dans cette édition): 5 novembre 2014

Résumé: 

Une froide nuit d’hiver à Stockholm. Un jeune homme est retrouvé déambulant le long d’une voie ferrée. Il souffre d’hypothermie et à l’hôpital on découvre qu’il a également contracté la maladie du légionnaire. Il s’agit d un garçon disparu depuis de très nombreuses années. L’une des dernières victimes supposées du tueur en série Jurek Walter. Mais qu’en est-il de sa petite soeur, disparue en même temps que lui à l’époque ? Le temps presse et il sera enfin temps pour Joona Linna de se confronter à l’homme qui a détruit sa vie…

Mon avis: 

J’ai été heureuse de retrouver l’inspecteur Joona Linna dans ce 4ème volet et la plume du couple Andhoril qui officie sous le pseudonyme de Lars Kepler. On est vite pris dans l’intrigue et on en apprend enfin plus sur le passé de Joona. En effet, dans les tomes précédents, je ne comprenais pas toujours tout ce qui touchait la vie privée de l’inspecteur, certains aspects restaient (à dessein très certainement) flous. De plus, ce n’est cette fois-ci pas tellement Joona qui est mis en avant mais plutôt sa collègue Saga, qui va se faire passer pour une meurtrière pour se faire incarcérer dans une prison afin de pouvoir approcher un détenu afin de lui soutirer des informations cruciales. Un personnage que j’ai vraiment apprécié durant ce tome car c’est une femme forte, qui sait qu’elle prend des risques mais qui y va quand même, pour le bien de tous. On ne s’ennuie pas une seconde! Un très bon opus, je me réjouis d’ores et déjà de lire le 5ème tome, Désaxé, (et le chasseur de lapins bien sûr) qui traîne dans ma pal depuis bien trop longtemps!

Ma note: ♥♥♥♥(♥)

 

Summer – Monica Sabolo

Nombre de pages: 320 pages

Editeur: JC Lattès

Date de parution (dans cette édition): 23 août 2017

Résumé: 

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes  ?

Mon avis: 

J’ai d’abord eu l’impression d’un livre un peu lent, voire ennuyant, on ressent une sorte de langueur en lisant ce roman, à l’image de l’été où a disparu Summer, belle jeune femme de 19 ans. C’est son frère cadet qui raconte sa version des faits, d’après ses souvenirs, 25 ans après. Mais se rappelle-t-il vraiment de certaines choses ou les a-t-il rêvées, ou fantasmées ? Cette soeur qui a disparu se transforme dans ses rêves et pensées alternativement en sainte ou en putain. Un roman qui m’a ébranlée, on sent le frère bouleversé et qui n’a pas su se construire sans sa soeur qui lui manque tellement. La tension monte petit à petit au fil du récit, jusqu’à la révélation finale, qui nous broie le cœur. L’écriture de l’auteure, sans fioriture, a su me séduire, un vrai bon moment de lecture.

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

Je m’appelle Radar – Reif Larsen

Nombre de pages: 736 pages

Editeur: Nil

Date de parution (dans cette édition): 10 mars 2016

Résumé: 

L’histoire est un cercle, et la vie un spectacle de marionnettes… Au commencement, Radar. Il naît dans le New Jersey en 1975 alors qu’une panne d’électricité plonge l’hôpital dans le noir. Le petit garçon vient au monde avec une peau d’un  » noir d’aubergine  » tandis que ses parents, Charlene et Kermin, sont blancs et que Charlene est une femme fidèle. Déboussolée, elle le soumet à une batterie de tests. Après des années de vaine quête auprès de différents médecins, Charlene et Kermin tentent un ultime essai : ils acceptent la bizarre invitation de Kirkenesferda, un groupe d’artistes-scientifiques du Grand Nord norvégien…
Un roman-kaléidoscope foisonnant, jubilatoire, culotté et mordant, qui joue de tous les genres et de toutes les traditions pour bousculer le lecteur, le conquérir… et l’enchanter. 

Mon avis: 

Je ne sais même pas par où commencer tant ce roman, à la 4ème de couverture si alléchante, m’a déçue et ennuyée.  A la base, on était sensés suivre l’histoire de Radar, enfant noir né de 2 parents blancs. Finalement, le roman part dans tous les sens et Radar n’est finalement qu’un prétexte à un grand n’importe quoi. Ce pavé de 700 pages suit tour à tour la vie des scientifiques norvégiens et de leurs parents et grands-parents (!) pour qu’on comprenne (ou du moins qu’on essaie de comprendre) comment et pourquoi ils en sont arrivés là avec leurs expériences. Certains passages sont sympas, (ceux avec Radar) mais finalement, l’auteur m’a souvent perdue dans son foisonnement d’idées (saugrenues). Le final m’a laissée sur ma faim, alors que j’espérais, jusqu’à la dernière page, un revirement de situation. Certains passages (ceux avec le théâtre de marionnettes) m’ont fait penser (vaguement) aux romans de Carlos Ruiz Zafon, mais en moins bien. Trop de personnages, trop de pages, trop de longueurs… quelle déception !

Ma note: ♥

 

 

13 reasons why – Jay Asher

Nombre de pages: 320 pages

Editeur: Livre de poche jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 6 septembre 2017

Résumé: 

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Mon avis: 

J’avais assez apprécié la série proposée par Netflix sans que cela soit un coup de coeur pour autant (en même temps, je ne vois pas comment on pourrait avoir un coup de coeur pour une histoire de suicide d’adolescente). Dans la série, Hannah m’énervait beaucoup. Et bien, dans le roman, la même chose…. Hannah se fait harceler, se fait abuser sexuellement etc. mais n’en parle à personne et préfère se suicider, mais elle prend quand même le temps d’enregistrer toutes ces cassettes. Franchement, je trouve cela un peu « gros » (au risque de paraître insensible). Le roman se lit néanmoins très bien et très vite, mais finalement – par rapport à la série – il ne s’y passe pas grand chose, on y parle principalement de Clay et Hannah, tandis que dans la série on suit beaucoup plus les autres personnages (ce qui est normal, c’est plus simple dans ce format-là de passer vraiment d’un personnage à un autre). Donc le livre est bien, bien plus supportable que la série car il s’y passe moins de choses (moins de violence) et je recommande plutôt de faire lire le livre aux ados plutôt que de leur montrer la série qui contient quand même pas mal de scènes pouvant choquer certaines sensibilités.

Ma note: ♥♥♥

 

 

L’Hayden: tome 1: le secret d’Eli – Julie Muller Volb

Nombre de pages: 416 pages

Editeur: Nouvelles plumes

Date de parution (dans cette édition): 29 mars 2018

Résumé: 

Depuis le décès de son père, Mila vit sous la tutelle de sa sœur, Elisabeth, qui gère une maison d’hôtes. Alors que de mystérieux incendies ravagent plusieurs établissements de la ville, Mila fait connaissance avec un charmant pompier, Jeremiah, qui se trouve être leur pensionnaire. Troublée par ce jeune homme qui souffle avec elle le chaud et le froid, Mila voit aussi se multiplier autour d’elle des faits étranges. Une prétendue amie de sa sœur qui débarque blessée et en danger, des tatouages trop ressemblants pour que ce soit le fruit du hasard, et bientôt le départ précipité d’Eli, sans explications…
Aidée par son ami Liam, Mila mène l’enquête et ses investigations la conduisent jusqu’à un saule rose, lieu de passage vers un monde surprenant et surnaturel. Confrontée à tous les dangers, Mila découvre alors d’inimaginables secrets à propos de sa famille.

Mon avis: 

Il s’agit là du premier roman de l’auteure et je dois dire que cela se ressent un peu. En effet, elle use et abuse des points d’exclamation, comme si son héroïne, Mila, était toujours complètement excitée quand elle parle et agit. Cependant, j’ai trouvé la trame bien construite, le roman a un bon rythme et l’intrigue est intéressante. On a vraiment envie d’en savoir plus sur ce monde parallèle ! Je trouve qu’une carte du pays d’Hayden aurait été intéressante à avoir en début de livre pour que l’on puisse mieux se repérer. Par contre, j’ai vraiment adoré la plupart des idées de l’auteure (ouf pas de vampires ni de loups-garous dans ce livre) qui sont originales et innovantes. Les personnages sont attachants et on a envie de savoir comment ils vont évoluer ! Au début, Mila a vraiment un comportement d’adolescente et elle mûrit beaucoup tout au long de l’histoire. J’ai déjà commandé le tome 2 (qui vient de sortir) chez France Loisirs donc je me réjouis de le recevoir pour pouvoir retourner en Hayden! Un roman à découvrir si vous aimez les livres Fantasy avec une pointe d’amourette et une pincée d’humour 😉

Ma note: ♥♥♥♥

 

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de juin 2018!

Et vous, que lisez-vous ? 

Bisous !

Bilan de mes lectures des mois de janvier et février 2017

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures des mois de janvier et février 2017

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois de janvier 2017: 4

Livres lus durant le mois de février 2017: 4

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Le dompteur de lions – Camilla Läckberg

Nombre de pages: 392 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 11 mai 2016

Résumé:

C’est le mois de janvier et un froid glacial s’est emparé de Fjällbacka. Une fille à demi nue, surgie de la forêt enneigée, est percutée par une voiture. Lorsque Patrik Hedström et ses collègues sont prévenus, la jeune fille a déjà été identifiée. Il s’agit de Victoria, portée disparue depuis quatre mois. Son corps présente des blessures qu’aucun accident ne saurait expliquer : ses orbites sont vides, sa langue est coupée et ses tympans percés. Quelqu’un en a fait une poupée humaine. D’autres cas de disparitions dans les environs font redouter que le bourreau n’en soit pas à sa première victime. De son côté, Erica Falck commence à exhumer une vieille affaire pour son nouveau bouquin. Une femme purge sa peine depuis plus de trente ans pour avoir tué son mari, un ancien dompteur de lions, qui maltraitait leur fille avec sa complicité passive. Mais Erica est persuadée que cette mère de famille porte un secret encore plus sombre. Jonglant entre ses recherches, une maison en perpétuel désordre et des jumeaux qui mettent le concept de l’amour inconditionnel à rude épreuve, elle est loin de se douter que pour certains, l’instinct maternel n’a rien de naturel… Avec ce neuvième volet de la série Fjällbacka, Camilla Läckberg signe un polar crépusculaire et violent. La reine du noir nordique s’y montre plus indomptable que jamais.

Mon avis:

Comme dans tous les tomes de cette « série », j’ai adoré le personnage d’Erica Falck, auteure de romans et femme de flic qui continue à se mêler des affaires en cours de son mari en risquant parfois sa vie !!Je la trouve vraiment attachante car elle est vraiment décrite comme une femme « normale », avec des kilos en trop, pas toujours de patience avec ses enfants et pas toujours l’envie de faire de bons plats sains 😉 (et la culpabilité qui va avec!). Je dois dire que je me retrouve bien en elle parfois !! comme dans tous les romans de cette auteure on passe du passé au présent pour compléter le puzzle d’un drame et pour comprendre ce qui s’est réellement passé. L’intrigue m’a gardé en haleine jusqu’au bout, il s’agit donc là d’un très bon opus 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

Personne n’y échappera – Romain Sardou [Cold Winter Challenge]

Nombre de pages: 416 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 3 janvier 2008

Résumé:

New Hampshire.
24 corps sont découverts dans le sable enneigé d’un chantier d’autoroute. 24 cadavres. Tués d’une balle en plein cœur, sans aucune trace de lutte. Plus incroyable encore : personne ne les réclame.
Le même soir, Frank Franklin, 29 ans, jeune professeur de littérature, arrive pour son nouveau poste dans une université qui jouxte le chantier des 24. Très vite, quelque chose l’inquiète sur le campus. Bientôt, il va comprendre qu’il a été entraîné dans un terrifiant jeu de dupes…

Mon avis:

J’ai bien aimé ce roman même si je lui ai trouvé pas mal de faiblesses. Aucun personnage n’est vraiment bien décrit donc on n’arrive pas vraiment à s’y identifier ou s’y attacher. De plus, la fin est un peu précipitée et on ne comprend pas bien comment le tueur a fait et ce n’est pas expliqué.  (dans l’une des dernières scènes à l’université par exemple). La fin m’a un peu fait penser à Shutter Island de Dennis Lehane et m’a un peu surprise, mais en bien 🙂

Ma note: ♥♥♥

Ce vain combat que tu livres au monde – Fouad Laroui

Nombre de pages: 288 pages

Editeur: Julliard

Date de parution (dans cette édition): 18 août 2016

Résumé:

Assis à la terrasse d’un café parisien, Ali et Malika bavardent paisiblement. À les voir ainsi, jeunes et amoureux, un avenir radieux devant eux, qui pourrait croire que leur existence va bientôt basculer dans l’enfer ?
Ce vain combat que tu livres au monde met en scène quatre personnages aux prises avec l’Histoire. La dérive mortelle d’un jeune Franco-Marocain de Paris à Raqqa, les réactions de son entourage, le dilemme qu’affronte sa compagne et, en arrière-plan, les événements tragiques qui ont récemment secoué l’Europe constituent la trame du récit. Fustigeant tous les fondamentalismes, mais ouvert aux points de vue les plus divers, l’auteur nous livre avec ce roman humaniste et engagé un regard indispensable sur notre temps.

Mon avis:

Ce roman raconte l’histoire de Malika, jeune femme musulmane non pratiquante et très moderne et son petit copain Ali qui, suite à « mise au placard » au travail (enfin il l’a ressenti comme ça) se met à fréquenter de plus en plus son cousin qui est très pratiquant. Peu à peu, Ali devient agressif, fermé, et s’intéresse de plus en plus au mouvement EI….jusqu’au drame final. Un roman qui m’a rendue plutôt triste mais qui reflète tout de même bien la société d’aujourd’hui 😦

Ma note: ♥♥♥

Winterheim – Fabrice Colin [Cold Winter Challenge ==> réussi car dernier livre lu avant fin janvier!]

Nombre de pages: 603 pages

Editeur: Pygmalion

Date de parution (dans cette édition): 19 octobre 2011

Résumé:

Il y a bien longtemps, les Faeders et les Dragons ont décidé de ne plus s’immiscer dans les affaires des mortels. Retirés loin de Midgard, ils ont cependant confié à la Dame des Songes et à ses trois demi-soeurs les Ténèbres la tâche de veiller sur les humains. Aujourd’hui, dans le royaume de Walroek, le jeune forestier Janes Oelsen, dont les parents n’ont jamais pu comprendre le caractère rêveur et la juvénile impétuosité, entre en possession d’une mystérieuse carte à la suite d’un pari. Accompagné de sa fidèle chouette Flocon, il va partir pour le château maudit de Nartchreck où, à en croire les légendes, repose un fabuleux trésor…

Indisponible depuis plusieurs années et réunie ici pour la première fois en un seul volume, la trilogie Winterheim demeure à ce jour l’une des oeuvres les plus complètes et les plus envoûtantes sur la mythologie nordique.

Mon avis:

Un très chouette roman (qui est en fait une trilogie mais j’avais une intégrale!) qui même fantasy et mythologie nordique. Ce thème étant assez peu abordé, je l’ai trouvé très « frais » et novateur. On s’attache très facilement aux personnages malgré le fait que l’auteur aime bien les faire mourir 😉 (sadique!) Je n’ai toutefois pas aimé la fin que j’ai trouvée un peu précipitée et elle ne répond pas à toutes nos questions. J’ai toutefois passé un excellent moment de lecture car je me suis vraiment sentie dépaysée même si j’aurais souhaité voir plus de dragons !

Ma note: ♥♥♥♥

Un paquebot dans les arbres – Valentine Goby

Nombre de pages: 268 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 17 août 2016

Résumé:

À la fin des années 1950, Mathilde, adolescente, voit partir son père puis sa mère pour le sanatorium d’Aincourt. Commerçants, ils tenaient le café de La Roche-Guyon. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant laisse alors ses deux plus jeunes enfants dans la misère. Car à l’aube des années 1960, la Sécurité sociale ne protège que les salariés et la pénicilline ne fait pas de miracle pour ceux qui, par insouciance, méconnaissance ou dénuement ne sont pas soignés à temps. Petite mère courage, Mathilde va se battre pour sortir ceux qu’elle aime du sanatorium, ce grand paquebot blanc niché dans les arbres, où se reposent et s’aiment ceux que l’enfance ne peut tolérer autrement qu’invincibles.

Mon avis:

Au début du roman j’ai trouvé les descriptions des lieux un peu longues mais ensuite cela nous permet de mieux nous repérer parmi les différents endroits. J’ai trouvé l’histoire de cette famille touchée par la tuberculose et mise au ban de la société et ruinée très attachante. L’héroïne, Mathilde, sacrifie tout pour s’occuper de ses parents, quitte à s’oublier elle-même alors qu’elle n’en reçoit vraiment pas autant en retour de la part de ses parents, éternels adolescents. Un beau roman sur l’amour filial.

Ma note: ♥♥♥

La mer infinie (la 5ème vague tome 2) – Rick Yancey

Nombre de pages: 416 pages

Editeur: R-Jeunes Adultes

Date de parution (dans cette édition): 16 octobre 2014

Résumé:

Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d’habitants ? Retirez aux hommes leur humanité…

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l’espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l’hiver en espérant le retour rapide d’Evan Walker, ou se mettre en quête d’éventuels survivants avant que l’ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s’abaisser, ni à quelles hauteurs l’humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer…
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.

Mon avis:

Dans ce 2ème tome on suit principalement Ringer et Zombie, laissant un peu de côté les autres personnages. Les chapitres sont plus longs mais ce tome « transitoire » était nécessaire pour pouvoir comprendre certaines choses, ce que sont vraiment les « autres » et on comprend de plus en plus où l’auteur veut en venir. Un très bon 2ème tome qui m’a donné envie d’enchaîner directement avec le tome 3 !

Ma note: ♥♥♥♥

La dernière étoile (la 5ème vague tome 3) – Rick Yancey

Nombre de pages: 432 pages

Editeur: R-Jeunes Adultes

Date de parution (dans cette édition): 26 mai 2016

Résumé:

1ère vague : Extinction des feux.
2e vague : Déferlante.
3e vague : Pandémie.
4e vague : Silence.

À l’aube de la 5e vague…

Ils sont parmi nous. Ils sont dans leur vaisseau. Ils sont nulle part. Ils veulent la Terre. Ils veulent qu’elle nous revienne. Ils sont venus nous exterminer. Ils sont venus nous sauver…
Cassie a été trahie. Ringer aussi. Et Zombie. Et Nugget. Et les 7,5 milliards d’humains qui peuplaient notre planète. Trahis d’abord par les Autres, et maintenant par eux-mêmes.
En ces derniers jours, les rares survivants sur Terre se retrouvent confrontés au dilemme ultime : sauver leur peau… ou sauver ce qui les rend humains.

Mon avis:

J’ai enchaîné directement avec le tome 3 afin de ne rien oublier et rester dans le sentiment « d’urgence » sur lequel nous laissait le tome 2. Si dans le tome 2 on suivait surtout Ringer, dans celui-ci on retrouve pas mal Cassie et les autres protagonistes, les chapitres sont plus courts. J’ai aimé la fin de cette trilogie, même si j’en aurais souhaité une autre. Pis bon, Evan quoi

Ma note: ♥♥♥♥

Genèse (Autremonde tome 7) – Maxime Chattam

Nombre de pages: 618 pages

Editeur: Albin Michel

Date de parution (dans cette édition): 16 novembre 2016

Résumé:

Traqués par l’empereur et par Entropia, Matt, Tobias, Ambre et les leurs doivent fuir et rallier des terres inconnues pour s’emparer du dernier Cœur de la Terre avant qu’il ne soit détruit. Mais le monde souterrain qu’ils découvrent ne grouille pas seulement de dangers. Il recèle d’incroyables révélations. La guerre est proche. Les sacrifices nécessaires. L’ultime course-poursuite est déclarée. Autre-Monde s’achève et livre enfin tous ses secrets.

Mon avis:

J’avais un peu d’appréhension à finir cette saga que j’avais vraiment aimé de bout en bout. Et bien j’ai été non seulement très heureuse de retrouver les personnages d’Ambre, Matt et Tobias mais j’ai également vraiment aimé la fin de cette série. Je ne vous en dit pas plus pour ne pas vous spoiler mais cette fin me convient très bien même si elle laisse encore quelques flous par-ci par-là ! apparemment il y aura une duologie qui sortira sur le personnage de Gaspard, je me réjouis de comprendre ce qui lui est arrivé car il semble être un personnage clé de la résolution de cette saga même si l’auteur n’en dit pas tellement à son sujet 🙂

Ma note: ♥♥♥♥♥

Et voilà c’est tout pour mes lectures des mois de janvier et février 2017 ! Je vous retrouve très prochainement avec mon article du mois de mars 🙂

Bisous !

Bilan de mes lectures du mois de juillet 2016

Hello tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures des mois de juillet 2016.

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

13 à table! édition 2014 – collectif

13 à table

Nombre de pages: 273 pages

Editeur: pocket

Date de parution (dans cette édition): 6 novembre 2014

Résumé:

13 des plus grands auteurs français actuels pour 13 nouvelles autour d’un thème commun : un repas. Intrigues policières, réunions de famille qui dérapent, retrouvailles inattendues… Du noir, de la tendresse, de l’humour, de l’absurde, à chacun sa recette. 13 repas à déguster sans modération, alors à table ! Françoise Bourdin – Maxime Chattam – Alexandra Lapierre – Agnès Ledig – Gilles Legardinier – Pierre Lemaitre – Marc Levy – Guillaume Musso – Jean-Marie Périer – Tatiana de Rosnay – Éric-Emmanuel Schmitt – Franck Thilliez – Bernard Werber INÉDIT

Mon avis:

J’ai bien aimé ce recueil de nouvelles même si je dois avouer que ce n’est pas mon format de lecture favori. En effet, je trouve toujours que les histoires ne sont pas assez développées !! Le thème de toutes les nouvelles est le repas, de famille ou pas. Si certaines histoires respectent vraiment ce thème, d’autres n’en parlent quasi pas ! J’ai surtout aimé la nouvelle de Guillaume Musso, celle de Marc Lévy et celle de Pierre Lemaître ! La nouvelle de Maxime Chattam m’a beaucoup déçue, et pourtant vous savez combien j’adore cet auteur ! Et bien sa nouvelle ressemblait un peu à une histoire de la série « Chair de Poule » si vous voyez de quoi je parle. J’espère mieux apprécier le recueil de cette année !

Ma note: ♥♥♥

 

Les Outrepasseurs, tome 3 : le libérateur – Cindy Van Wilder

les outrepasseurs tome 3 le libérateur

Nombre de pages: 350 pages

Editeur: Gulf Stream Editeur

Date de parution (dans cette édition): 9 avril 2015

Résumé:

Alors qu’un hiver des plus rudes s’abat sur la Grande-Bretagne, Peter se retrouve isolé après avoir été sauvé par Arnaut. Lorsque ce dernier tombe dans le coma, la situation semble désespérée. Mais Peter découvre que le sous-sol de Lion House recèle de nombreuses ressources.

Mon avis:

J’ai bien aprécié cette suite de saga, qui devait normalement être le dernier tome mais en fait Cindy Van Wilder est en train de finir d’écrire le tome 4 ! J’ai retrouvé avec plaisir les héros, même si Arnaut est presque absent tout du long. Peter s’affirme un peu plus dans ce tome et assume enfin ses sentiments envers sa copine ! J’aime le fait que les personnages soient tirés des contes de fées (mais en bien plus badass). Bref je ne peux pas vous en dire beaucoup plus de peur de vous spoiler, mais en tout cas j’ai hâte de lire la suite !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Histoire de l’Oubli – Stefan Merril Block

histoire de l'oubli

Nombre de pages: 361 pages

Editeur: Albin Michel

Date de parution (dans cette édition): 7 janvier 2009

Résumé:

Impressionnant premier roman d’un jeune auteur de vingt-six ans, Histoire de l’oubli raconte, des années 50 à la fin des années 90, l’histoire d’une famille frappée de génération en génération par une forme précoce de la maladie d’Alzheimer. Seth, un adolescent surdoué, conscient que ses parents lui ont toujours caché les secrets du passé familial, se lance dans une véritable enquête sur ses origines. A quelques centaines de kilomètres de là, Abel Haggard, un vieil ermite bossu, ne vit plus que de souvenirs, attendant le retour de sa fille dont il n’a plus de nouvelles depuis plus de vingt ans. Et si la rencontre improbable de Seth et Abel parvenait à rompre l’engrenage de la malédiction? Fait de tragédie mais aussi d’humour et d’espoir, un grand livre plein d’émotion, qui ne vous lâche pas.

Mon avis:

Ce roman, qui traite d’une variante héréditaire de la maladie d’Alzheimer qui touche quasiment tous les membres d’une famille ainsi que leurs déscendants à travers les époques, est très bien écrit. On y suit Seth, qui chercher des réponses à ses questions et aimerait comprendre la maladie de sa maman. J’ai trouvé cependant que certains passages du livre étaient un peu longuets (les passages « historiques » surtout) et j’ai regretté le fait que Seth et Abel ne se rencontrent qu’à la toute fin du livre. (alors que je pensais qu’ils allaient devenir amis, etc..).

Ma note: ♥♥♥

 

La maison des chagrins – Victor Del Arbol

la maison des chagrins

Nombre de pages: 480 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 31 août 2013

Résumé:

Une violoniste virtuose commande à un peintre brisé le portrait du magnat des finances qui a tué son fils. Elle veut déchiffrer sur son visage la marque de l’assassin. Pour cautériser ses propres blessures, elle ouvre grand la porte de la maison des chagrins dont personne ne sort indemne. Un thriller viscéral qui conduit chaque être vers ses confins les plus obscurs.

Mon avis:

J’avais acheté et fait dédicacer ce livre au salon du livre de Genève en 2014 et – honte à moi – je ne l’ai sorti que maintenant de ma pàl ! Dans ce thriller on suit Eduardo, qui vient de sortir de prison pour avoir assassiné le chauffard qui aurait provoqué l’accident de voiture qui a coûté la vie à sa femme et sa fille. Ce portraitiste, un brin torturé, se voit commander le portrait d’un homme – Arthur – qui a renversé (et tué) le fils de sa cliente. Là encore, je ne veux pas trop vous en dire, mais j’ai adoré ce roman, les personnages sont somme toute attachants, on arrive à trouver des excuses à leurs actes (j’ai beaucoup aimé le détective privé dont je ne me rappelle plus le nom). Le final est saisissant et pas téléphoné. Magistral.

Ma note:  ♥♥♥♥♥

 

Tu pourrais rater complètement ta vie – Toni Jordan

tu pourrais rater intégralement ta vie

Nombre de pages: 256 pages

Editeur: 10-18

Date de parution (dans cette édition): 19 mai 2011

Résumé:

Grace compte tout ! Les bananes du supermarché, ses pas, les poils de sa brosse à dents. Sa folie douce lui a valu d’être renvoyée, et côté cœur, c’est le néant… Quand Seamus, un garçon tout à fait normal frappe à sa porte, Grace doit résoudre la nouvelle équation à une inconnue : l’amour en cinq lettres.

Mon avis:

Là encore, j’ai sorti « une vieillerie » de ma pàl ! Dans ce livre, on suit Grace, qui est atteint de troubles obsessionels du comportement (TOC) et qui compte tout ! Sa vie est rythmée par une routine millimitrée (c’est le cas de le dire) et le moindre grain de sable qui vient s’insérer dans celle-ci la déboussole complètement. Quand elle rencontre Seamus, elle baisse la garde et commence à vivre normalement. Mais à trop vouloir changer, ne devient-on pas quelqu’un d’autre ? Seamus l’aimera-t-il encore sans tous ses problèmes ? Et elle, s’aimerait-t-elle encore?J’ai bien aimé la réflexion qu’amène ce livre sur tous nos défauts et le fait que la personne qui nous aime, nous aime  également à cause d’eux. Un petit livre sympa et sans prise de tête, parfait pour l’été!

Ma note: ♥♥♥

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de juillet ! Je vous retrouve très vite avec celles d’août !! N’hésitez pas non plus à suivre mes lectures via Goodreads, sous « Badgeekette » 🙂 (lien à droite dans la barre du blog)

Bisous !