Bilan de mes lectures du mois de juin 2018

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de juin 2018! 

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 5

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

Le marchand de sable – Lars Kepler

Nombre de pages: 384 pages

Editeur: Actes Sud – Actes noirs

Date de parution (dans cette édition): 5 novembre 2014

Résumé: 

Une froide nuit d’hiver à Stockholm. Un jeune homme est retrouvé déambulant le long d’une voie ferrée. Il souffre d’hypothermie et à l’hôpital on découvre qu’il a également contracté la maladie du légionnaire. Il s’agit d un garçon disparu depuis de très nombreuses années. L’une des dernières victimes supposées du tueur en série Jurek Walter. Mais qu’en est-il de sa petite soeur, disparue en même temps que lui à l’époque ? Le temps presse et il sera enfin temps pour Joona Linna de se confronter à l’homme qui a détruit sa vie…

Mon avis: 

J’ai été heureuse de retrouver l’inspecteur Joona Linna dans ce 4ème volet et la plume du couple Andhoril qui officie sous le pseudonyme de Lars Kepler. On est vite pris dans l’intrigue et on en apprend enfin plus sur le passé de Joona. En effet, dans les tomes précédents, je ne comprenais pas toujours tout ce qui touchait la vie privée de l’inspecteur, certains aspects restaient (à dessein très certainement) flous. De plus, ce n’est cette fois-ci pas tellement Joona qui est mis en avant mais plutôt sa collègue Saga, qui va se faire passer pour une meurtrière pour se faire incarcérer dans une prison afin de pouvoir approcher un détenu afin de lui soutirer des informations cruciales. Un personnage que j’ai vraiment apprécié durant ce tome car c’est une femme forte, qui sait qu’elle prend des risques mais qui y va quand même, pour le bien de tous. On ne s’ennuie pas une seconde! Un très bon opus, je me réjouis d’ores et déjà de lire le 5ème tome, Désaxé, (et le chasseur de lapins bien sûr) qui traîne dans ma pal depuis bien trop longtemps!

Ma note: ♥♥♥♥(♥)

 

Summer – Monica Sabolo

Nombre de pages: 320 pages

Editeur: JC Lattès

Date de parution (dans cette édition): 23 août 2017

Résumé: 

Lors d’un pique-nique au bord du lac Léman, Summer, dix-neuf ans, disparaît. Elle laisse une dernière image  : celle d’une jeune fille blonde courant dans les fougères, short en jean, longues jambes nues. Disparue dans le vent, dans les arbres, dans l’eau. Ou ailleurs  ?
Vingt-cinq ans ont passé. Son frère cadet Benjamin est submergé par le souvenir. Summer surgit dans ses rêves, spectrale et gracieuse, et réveille les secrets d’une famille figée dans le silence et les apparences.
Comment vit-on avec les fantômes  ?

Mon avis: 

J’ai d’abord eu l’impression d’un livre un peu lent, voire ennuyant, on ressent une sorte de langueur en lisant ce roman, à l’image de l’été où a disparu Summer, belle jeune femme de 19 ans. C’est son frère cadet qui raconte sa version des faits, d’après ses souvenirs, 25 ans après. Mais se rappelle-t-il vraiment de certaines choses ou les a-t-il rêvées, ou fantasmées ? Cette soeur qui a disparu se transforme dans ses rêves et pensées alternativement en sainte ou en putain. Un roman qui m’a ébranlée, on sent le frère bouleversé et qui n’a pas su se construire sans sa soeur qui lui manque tellement. La tension monte petit à petit au fil du récit, jusqu’à la révélation finale, qui nous broie le cœur. L’écriture de l’auteure, sans fioriture, a su me séduire, un vrai bon moment de lecture.

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

Je m’appelle Radar – Reif Larsen

Nombre de pages: 736 pages

Editeur: Nil

Date de parution (dans cette édition): 10 mars 2016

Résumé: 

L’histoire est un cercle, et la vie un spectacle de marionnettes… Au commencement, Radar. Il naît dans le New Jersey en 1975 alors qu’une panne d’électricité plonge l’hôpital dans le noir. Le petit garçon vient au monde avec une peau d’un  » noir d’aubergine  » tandis que ses parents, Charlene et Kermin, sont blancs et que Charlene est une femme fidèle. Déboussolée, elle le soumet à une batterie de tests. Après des années de vaine quête auprès de différents médecins, Charlene et Kermin tentent un ultime essai : ils acceptent la bizarre invitation de Kirkenesferda, un groupe d’artistes-scientifiques du Grand Nord norvégien…
Un roman-kaléidoscope foisonnant, jubilatoire, culotté et mordant, qui joue de tous les genres et de toutes les traditions pour bousculer le lecteur, le conquérir… et l’enchanter. 

Mon avis: 

Je ne sais même pas par où commencer tant ce roman, à la 4ème de couverture si alléchante, m’a déçue et ennuyée.  A la base, on était sensés suivre l’histoire de Radar, enfant noir né de 2 parents blancs. Finalement, le roman part dans tous les sens et Radar n’est finalement qu’un prétexte à un grand n’importe quoi. Ce pavé de 700 pages suit tour à tour la vie des scientifiques norvégiens et de leurs parents et grands-parents (!) pour qu’on comprenne (ou du moins qu’on essaie de comprendre) comment et pourquoi ils en sont arrivés là avec leurs expériences. Certains passages sont sympas, (ceux avec Radar) mais finalement, l’auteur m’a souvent perdue dans son foisonnement d’idées (saugrenues). Le final m’a laissée sur ma faim, alors que j’espérais, jusqu’à la dernière page, un revirement de situation. Certains passages (ceux avec le théâtre de marionnettes) m’ont fait penser (vaguement) aux romans de Carlos Ruiz Zafon, mais en moins bien. Trop de personnages, trop de pages, trop de longueurs… quelle déception !

Ma note: ♥

 

 

13 reasons why – Jay Asher

Nombre de pages: 320 pages

Editeur: Livre de poche jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 6 septembre 2017

Résumé: 

Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis, il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer.

Mon avis: 

J’avais assez apprécié la série proposée par Netflix sans que cela soit un coup de coeur pour autant (en même temps, je ne vois pas comment on pourrait avoir un coup de coeur pour une histoire de suicide d’adolescente). Dans la série, Hannah m’énervait beaucoup. Et bien, dans le roman, la même chose…. Hannah se fait harceler, se fait abuser sexuellement etc. mais n’en parle à personne et préfère se suicider, mais elle prend quand même le temps d’enregistrer toutes ces cassettes. Franchement, je trouve cela un peu « gros » (au risque de paraître insensible). Le roman se lit néanmoins très bien et très vite, mais finalement – par rapport à la série – il ne s’y passe pas grand chose, on y parle principalement de Clay et Hannah, tandis que dans la série on suit beaucoup plus les autres personnages (ce qui est normal, c’est plus simple dans ce format-là de passer vraiment d’un personnage à un autre). Donc le livre est bien, bien plus supportable que la série car il s’y passe moins de choses (moins de violence) et je recommande plutôt de faire lire le livre aux ados plutôt que de leur montrer la série qui contient quand même pas mal de scènes pouvant choquer certaines sensibilités.

Ma note: ♥♥♥

 

 

L’Hayden: tome 1: le secret d’Eli – Julie Muller Volb

Nombre de pages: 416 pages

Editeur: Nouvelles plumes

Date de parution (dans cette édition): 29 mars 2018

Résumé: 

Depuis le décès de son père, Mila vit sous la tutelle de sa sœur, Elisabeth, qui gère une maison d’hôtes. Alors que de mystérieux incendies ravagent plusieurs établissements de la ville, Mila fait connaissance avec un charmant pompier, Jeremiah, qui se trouve être leur pensionnaire. Troublée par ce jeune homme qui souffle avec elle le chaud et le froid, Mila voit aussi se multiplier autour d’elle des faits étranges. Une prétendue amie de sa sœur qui débarque blessée et en danger, des tatouages trop ressemblants pour que ce soit le fruit du hasard, et bientôt le départ précipité d’Eli, sans explications…
Aidée par son ami Liam, Mila mène l’enquête et ses investigations la conduisent jusqu’à un saule rose, lieu de passage vers un monde surprenant et surnaturel. Confrontée à tous les dangers, Mila découvre alors d’inimaginables secrets à propos de sa famille.

Mon avis: 

Il s’agit là du premier roman de l’auteure et je dois dire que cela se ressent un peu. En effet, elle use et abuse des points d’exclamation, comme si son héroïne, Mila, était toujours complètement excitée quand elle parle et agit. Cependant, j’ai trouvé la trame bien construite, le roman a un bon rythme et l’intrigue est intéressante. On a vraiment envie d’en savoir plus sur ce monde parallèle ! Je trouve qu’une carte du pays d’Hayden aurait été intéressante à avoir en début de livre pour que l’on puisse mieux se repérer. Par contre, j’ai vraiment adoré la plupart des idées de l’auteure (ouf pas de vampires ni de loups-garous dans ce livre) qui sont originales et innovantes. Les personnages sont attachants et on a envie de savoir comment ils vont évoluer ! Au début, Mila a vraiment un comportement d’adolescente et elle mûrit beaucoup tout au long de l’histoire. J’ai déjà commandé le tome 2 (qui vient de sortir) chez France Loisirs donc je me réjouis de le recevoir pour pouvoir retourner en Hayden! Un roman à découvrir si vous aimez les livres Fantasy avec une pointe d’amourette et une pincée d’humour 😉

Ma note: ♥♥♥♥

 

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de juin 2018!

Et vous, que lisez-vous ? 

Bisous !

Bilan de mes lectures du mois de juin 2017

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de juin 2017!

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon sauf pour Sultana, le résumé est la 4ème de couverture du roman.

On continue sur la lancée d’avril et mai avec là encore de très belles lectures, 3 coups de coeurs sur 4 lectures 🙂

Livres lus durant le mois : 4

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

La passe-miroir tome 2 – les disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

Nombre de pages: 560 pages

Editeur: Gallimard Jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 29 octobre 2015

Résumé: 

Officiellement introduite à la cour comme Vice-conteuse, Ophélie découvre les mondanités d’un univers où complots et tensions politiques sont à l’ uvre derrière les belles apparences. Entre l’arrivée de sa famille au Pôle et les exigences de Farouk, elle n’a d’autre choix que de s’appuyer sur Thorn, son énigmatique fiancé. Quand des nobles disparaissent les uns après les autres, la liseuse d’Anima doit user de ses talents pour mener l’enquête. Une mission qui va l’entraîner beaucoup plus loin que prévu, au c ur d’une vérité plus redoutable que tout ce à quoi elle s’était préparée…

Mon avis: 

J’étais heureuse de retrouver Ophélie dans ce 2ème tome et je l’ai trouvée beaucoup plus mature et moins nunuche que dans le permier tome. Les personnages commencent vraiment à s’étoffer, auparavant on n’arrivait pas tellement à s’attacher à Thorn mais dans ce tome je l’ai trouvé très touchant et bien plus intéressant. Les décors imaginés par Christelle Dabos sont géniaux, avec ses descriptions on a vraiment l’impression d’y être. J’aime cette série (je ne sais pas si le 3ème tome – qui est déjà en ma possession –  est le dernier) car elle est vraiment innovante et ne ressemble à rien d’existant. L’ambiance est de plus en plus sombre à mesure que les secrets des uns et des autres sont percés à jour ! Une vraie réussite !

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Sultana – Jean P. Sasson (présenté par Betty Mahmoody)

Nombre de pages: 307 pages

Editeur: Fixot

Date de parution (dans cette édition):1er janvier 1994

Résumé: 

Journaliste et écrivain, Jean P. Sasson a longtemps vécu en Arabie Saoudite. C’est au printemps 1983 qu’elle fait la connaissance d’une princesse de la famille royale. Avec les années, la confiance mutuelle des deux femmes se transforme en amitié profonde. en 1988, « Sultana » (c’est le surnom qu’elle s’est donné pour protéger son anonymat) demande à Jean de raconter son histoire afin d’être son porte-parole et celui des femmes de son pays.

« Au coeur d’un pays soumis à la domination des rois, je suis une princesse »… L’histoire vraie de Sultana, princesse saoudienne, est un conte des Mille et Une Nuits devenu cauchemar. A l’ombre des palais dorés, les larmes coulent chaque jour: larmes de l’humiliation, du viol, de la torture – larmes de femmes que l’on lapide et que l’on tue. Au risque de sa vie, Sultana, la première, a rompu le silence au nom de la souffrance de ses soeurs, les femmes derrière le voile.

Mon avis: 

Je ne peux pas dire que j’ai apprécié ce récit car je trouve toujours un peu délicat de dire qu’on a aimé un témoignage qui relate des faits terribles. Néanmoins, j’ai trouvé le récit de cette princesse d’Arabie Saoudite passionnant et très intéressant. Il est également triste de se dire que finalement le statut des femmes n’a pas évolué dans ce pays et dans bien d’autres depuis toutes ces années. J’ai trouvé Sultana très courageuse de s’opposer à la polygamie et à essayer de sauver une jeune femme destinée à mourir car elle avait eu le tort d’aimer un homme alors qu’elle n’était pas mariée. Certains passages sont dérangeants, difficiles à lire car sous l’horreur de la situation on sait qu’il s’agit du quotidien de la plupart des femmes des pays musulmans et dans bien d’autres encore. Sultana est une privilégiée, appartenant à la famille royale donc riche et vivant dans de magnifiques palais.Elle est protégée par son puissant père qui l’adore et qui lui passe pas mal de ses caprices … Je n’ose imaginer le destin des femmes de plus basse caste, celles qui n’ont rien et qui doivent payer de leur sang la folie des hommes. Ce genre de lecture donne encore plus envie de se battre chaque jour pour l’égalité hommes-femmes partout dans le monde.

Ma note: ♥♥♥

 

Playground – Lars Kepler

Nombre de pages: 406 pages

Editeur: Actes Sud

Date de parution (dans cette édition): 29 avril 2017

Résumé: 

Lors d’une mission de l’Otan dans le Nord du Kosovo, le lieutenant Jasmine Pascal-Anderson est grièvement blessée. Son coeur s’arrête pendant près de quarante secondes avant que les médecins ne parviennent à la réanimer. A son réveil, elle est persuadée d’avoir vu l’antichambre de la mort ― une étrange ville portuaire évoquant la Chine ancestrale. Un monde sans foi ni loi sur le-quel un gang fait régner la terreur pour s’emparer des « visas » des nouveaux arrivants, seuls viatiques permettant d’espérer un retour à la vie. Des années plus tard, quand son fils de cinq ans doit subir une opération délicate nécessitant un arrêt cardiaque, Jasmine sait que le petit garçon n’en réchappera pas s’il se rend tout seul dans l’au-delà. Une solution radicale s’impose : provoquer chez elle un coma artificiel et l’accompagner de l’autre côté. Mais une fois réunis dans la salle d’attente entre vie et mort, mère et fils vont devoir affronter de terribles mercenaires sur le playground―véritable théâtre des horreurs. Puisant dans les méandres de la mythologie chinoise, Lars Kepler est de retour avec un thriller surnaturel qui met aux prises l’amour filial avec la perversité humaine. L’homme serait-il fondamentalement voyeur, attiré par le spectacle macabre de la souffrance d’autrui ? Sur le playground en tout cas, les spectateurs assoiffés d’ultraviolence veulent en avoir pour leur argent.

Mon avis: 

Ce livre m’a empêché de dormir durant les 3 jours où je l’ai dévoré !! Dès que je le posais l’histoire continuait dans ma tête, ne me laissant aucun repos! Je pense que c’est la première fois que je ressens un tel stress en lisant un roman. Je suppose que le fait que le roman raconte l’histoire d’une maman ayant fait une NDE (Near Death Experience) et ayant vu ce qu’il se passe « après » et qui veut accompagner et protéger son fils – dont le coeur doit être arrêté dans le cadre d’une opération vitale – dans l’antichambre de la mort m’a passionnée, étant moi-même maman d’une petite fille et très maman-louve. Ce livre vous retourne le cerveau, vous fait douter de tout ce qu’on peut  déjà savoir (enfin, qui sait quoi que ce soit sur la vie après la mort après tout?) ou ce qu’on pense déjà savoir sur l’au-delà. Un roman haletant, dérangeant, brillant.

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Lontano – Jean-Christophe Grangé

Nombre de pages: 800 pages

Editeur: Albin Michel

Date de parution (dans cette édition): 9 septembre 2015

Résumé: 

Le père est le premier flic de France.
Le fils aîné bosse à la Crime. Le cadet règne sur les marchés financiers.
La petite soeur tapine dans les palaces. Chez les Morvan, la haine fait office de ciment familial. Pourtant, quand l’Homme-Clou, le tueur mythique des années 70, ressurgit des limbes africaines, le clan doit se tenir les coudes.
Sur fond d’intrigues financières, de trafics miniers, de magie yombé et de barbouzeries sinistres, les Morvan vont affronter un assassin hors norme, qui défie les lois du temps et de l’espace. Ils vont surtout faire face à bien pire : leurs propres démons.
Les Atrides réglaient leurs comptes dans un bain de sang. Les Morvan enfouissent leurs morts sous les ors de la République.

Mon avis: 

J’étais heureuse de retrouver le style fluide de Jean-Christophe Grangé dans ce premier tome de son dyptique africain. L’intrigue est prenante, on est tout de suite plongé dans l’histoire et dans l’horreur. La famille Morvan est attachante à sa façon, avec ses failles et ses faiblesses sous la puissance apparente. J’ai surtout adoré le personnsage d’Erwan, le grand frère protecteur. J’ai hâte de connaître la suite de cette histoire, car c’est sûr, la boîte de Pandore vient juste de s’ouvrir pour la famille Morvan !

Ma note: ♥♥♥♥♥

Et voilà c’est tout pour mes lectures du mois de juin!  J’ai très hâte de lire le 3ème tome de la Passe-Miroir ainsi que la suite de Lontano (Congo Requiem), tous les deux m’attendent tranquillement dans ma pile à lire 🙂  je vous retrouve très vite pour vous parler de mes lectures du mois de juillet 🙂

A bientôt !!