Bilan de mes lectures du mois de mars 2020

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de mars 2020.

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

Seule la haine – David Ruiz Martin [SP]

Seule la haine

Nombre de pages: 240 pages

Editeur: Editions Nouvelle Bibliothèque

Date de parution (dans cette édition): 10 février 2020

Résumé: 

Elliot est intelligent. Elliot est sensible. Elliot a quinze ans aujourd’hui. Elliot a tout pour être heureux. Mais Elliot a vécu un drame. Elliot est dévasté. Elliot cherche des réponses… alors Elliot s’est pointé avec un flingue chargé. Persuadé que Larry Barney, psychanalyste spécialisé dans les troubles de l’adolescence, est responsable du suicide de son frère, Elliot, quinze ans, se présente armé dans son cabinet. Séquestré, Larry n’a d’autre choix que de laisser le jeune homme lui relater les derniers mois. Mais très vite, c’est l’escalade de l’horreur : Larry est jeté dans un monde qui le dépasse, aux frontières de l’abject et de l’inhumanité. Au fil du récit, tandis que les détails se succèdent, une seule idée l’obsède : celle de s’en sortir, à tout prix…

Mon avis: 

Vous trouverez mon avis complet juste ici 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

 

Volée noire – Meg Corbyn tome 2 – Anne Bishop

Volée noire Meg Corbyn tome 2

Nombre de pages: 408 pages

Editeur: Milady

Date de parution (dans cette édition): 15 avril 2015

Résumé: 

Grâce à son don de clairvoyance, Meg Corbyn a gagné sa place auprès des dangereux terra indigene de Lakeside. Lorsque l’apparition d’une nouvelle drogue violente et addictive remet en cause le pacte fragile entre Autres et humains, la petite ville est de nouveau plongée dans la tourmente. Les aptitudes de Meg devraient permettre à Simon Wolfgard, dirigeant métamorphe de l’enclos, d’éviter un bain de sang. Mais encore faut-il pouvoir déchiffrer ses visions à temps. D’autant que l’homme qui veut récupérer la prophétesse se rapproche, mettant en péril les vies de tous ceux qui la considèrent à présent comme l’une des leurs.

Mon avis: 

J’avais hâte de me replonger dans l’univers imaginé par Anne Bishop, tant il est riche, bien construit et cohérent. J’ai aimé faire plus ample connaissance avec Meg Corbyn et je l’ai trouvée encore plus attachante. Sa relation avec Simon Wolfgard évolue de plus en plus et je dois dire que ce n’est pas pour me déplaire !! 🙂 Comme pour le premier tome, j’adore toujours autant les interactions entre les personnages, les différents groupes (les vampires, les métamorphes, les élémentaires, et les humains bien sûr) et je trouve les idées de l’auteure toujours originales et inédites. Je vais essayer de lire très vite le tome 3 car j’ai hâte de connaître la suite !

Ma note: ♥♥♥♥

 

Le cirque des rêves – Erin Morgenstern

le cirque des rêves

Nombre de pages: 576 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 3 septembre 2015

Résumé: 

Il est arrivé comme par enchantement, dressant sous le ciel étoilé ses chapiteaux noir et blanc : Le Cirque des rêves.
Approchez, Mesdames et Messieurs, petits et grands, entrez ! Ici se déroule plus que tours et acrobaties. Sous vos yeux ébahis, la véritable magie est à l’œuvre : deux jeunes illusionnistes, Celia et Marco, s’affrontent dans un combat magique pour lequel ils sont entraînés depuis l’enfance. Voués à se mesurer dans le plus prodigieux des défis, ils sont adversaires. Mais entre eux, une magie plus grande opère, celle de l’amour.
Une passion ensorcelante qui pourrait leur être fatale…

Mon avis: 

J’avais entendu beaucoup de bien à propos de ce roman et je dois dire que cela faisait plusieurs années qu’il dormait dans ma pile à lire. En fait j’avais peur d’en attendre trop et d’être déçue. Et bien, pas du tout ! Je me suis laissée embarquée par cette histoire de cirque itinérant où les spectacles sont vraiment magiques et où deux jeunes personnes sont liées par un concours lancé par leur mentor. Celia et Marco, ces fameux jeunes magiciens, vont devoir rivaliser de créativité et de virtuosité afin de gagner ce fameux concours… mais l’amour s’en mêle… j’ai vraiment aimé tous les personnages de ce roman et l’aura mystérieuse entourant le cirque 🙂 Ce roman m’a fait rêver et voyager et je crois que c’était bien son but 🙂 une pépite à découvrir !

Ma note: ♥♥♥♥

 

La tempête des échos – la passe-miroir tome 4 – Christelle Dabos

la tempête des échos, la passe-miroir tome 4

Nombre de pages: 576 pages

Editeur: Gallimard Jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 28 novembre 2019

Résumé: 

Les effondrements se multiplient, de plus en plus impressionnants : Babel, le Pôle, Anima… aucune arche n’est épargnée. Pour éviter l’anéantissement total, il faut trouver le responsable. Trouver l’Autre. Mais comment faire sans même savoir à quoi il ressemble ? Plus unis que jamais, Ophélie et Thorn s’engagent sur des chemins inconnus où les échos du passé et du présent les mèneront vers la clef de toutes les énigmes.

Mon avis: 

Voilà enfin le dernier tome de la saga la passe-miroir. J’avais beaucoup aimé les tomes 2 et 3 (même si le tome 2 reste mon préféré), après un tome 1 qui m’avait plu mais m’avais laissée pour le moins dubitative à des moments. Ce tome 4 m’a un peu déçue de par le fait que j’ai trouvé très long l’internement volontaire d’Ophélie dans cet institut qui étudie les échos. Je pense que cette partie aurait pu être bien raccourcie. De plus, j’ai trouvé dommage qu’on ne voie plus ou presque plus les autres protagonistes des autres romans (Archibald, Berenilde, etc.). J’aurais aimé que l’auteure nous fasse découvrir les autres arches et pas seulement Anima, le Pôle et Babel. Le point positif est la relation entre Ophélie et Thorn qui s’intensifie, ils apprennent à s’aimer et à se faire confiance, chose que j’attendais depuis la fin du tome 1 (même si c’était pas gagné, je vous rappelle que c’était un mariage arrangé à la base!). Bref, j’ai aimé ce dernier tome, qui clôture tout de même bien la saga (mais en laissant bien des portes ouvertes) mais j’aurais voulu que certains passages soient raccourcis et d’autres plus étoffés ! Une série que je recommande toutefois si vous aimez le genre fantastique.

Ma note: ♥♥♥

 

Souvenirs de mamans – The promised Neverland – Kaiu Shirai

souvenirs de mamans the promised neverland

Nombre de pages: 176 pages

Editeur: Kazé Manga

Date de parution (dans cette édition): 5 février 2020

Résumé: 

La nuit de l’évasion, tandis que Grace Field brûle, des morceaux de papier volètent dans le ciel nocturne. Tout en les contemplant, Isabella se souvient d’un petit garçon… De son côté, soeur Krone, au seuil de la mort, repense à ses jours d’insouciance à l’orphelinat, avant que son existence ne prenne un tout autre sens. Découvrez dans ce deuxième roman le secret de la naissance d’Isabella, la redoutable Maman qui entravera le destin d’Emma et de ses amis !

Mon avis: 

Comme pour la lettre de Norman que j’ai lu il y a quelques mois, ce nouveau roman est un bon complément à la série Manga que j’adore, The Promised Neverland. On y comprend un peu mieux comment Maman et Sœur Krone sont devenues ce qu’elles sont et on arrive même à s’apitoyer sur leur sort. Vous pouvez très bien vous passer de ce roman (vous comprendrez très bien le manga quand même), mais il vous apportera des informations inédites et complémentaires au manga et j’ai trouvé ça vraiment chouette. J’ai bien aimé ma lecture !

Ma note: ♥♥

 

Coupable ? – Laurent Loison [SP]

Coupable

Nombre de pages: 349 pages

Editeur: Slatkine & Cie

Date de parution (dans cette édition): 6 février 2020

Résumé: 

Garges-Les-Gonesse, France – Un jeune voyou est prêt à tout pour intégrer le gang des Frères de Sang. Pour prouver son courage, il décide de cambrioler le pavillon d’un ancien légionnaire. Tout ne se passe pas comme prévu.
Scottsdale, Arizona – À la suite d’un cambriolage qui tourne au drame, un père de famille succombe à ses blessures. Sa femme est prête à tout pour faire condamner à mort le coupable. Une lutte sans merci s’engage entre la veuve déterminée à obtenir justice et la jeune avocate qui veut sauver son client.
Quel est le lien entre ces deux affaires, ces deux destins brisés ? Les intrigues s’entrecroisent et s’emmêlent dans une surenchère de rebondissements et de coups bas bien tordus.
Un vrai polar à la française. Éparpillé façon puzzle.

Mon avis: 

Vous pourrez retrouver mon avis complet juste ici 🙂

Ma note: ♥♥♥

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de mars 2020 🙂 et vous, vous avez lu quoi ?

A tout bientôt et surtout, prenez soin de vous !

logo Badgeekette

[SP] J’ai lu: Coupable? de Laurent Loison

Hello tout le monde !

J’ai eu la chance de recevoir le tout nouveau roman de Laurent Loison, « Coupable? » par les éditions Slatkine & Cie chez qui il est à présent édité. J’avais déjà lu un roman de cet auteur, Charade, que j’avais acheté directement auprès de lui sur sa page Facebook et je dois dire que l’auteur est vraiment adorable, très proche de ses lecteurs. J’ai également Cyanure, son second roman dans ma pile à lire mais je dois avouer qu’il s’est un peu perdu dans ma bibliothèque un peu trop fournie (lire est ma grande passion que voulez-vous !). Cependant, j’espère le lire très prochainement.

Mais revenons à nos moutons ou plutôt à ce fameux nouveau roman 🙂

Nombre de pages: 349 pages

Editeur: Slatkine & Cie

Date de parution: 6 février 2020

 

Résumé

Suite à un cambriolage qui a mal tourné, un père de famille américain est accidentellement tué par le voleur. Sa veuve remuera ciel et terre pour faire condamner à mort son assassin, même si pour cela il faut falsifier des faits.

Loin de là, en France, un jeune adolescent, Michel (ou Ivan comme il aime se faire appeler) torture un ancien légionnaire pour lui voler ses économies. Attrapé par la police, il croupira durant quelques années en prison.

Un roman à tiroirs où passé-présent se mêlent et où les méchants ne sont pas forcément ceux qu’on croit …

Mon avis

Avant toute chose, je dirais qu’il s’agit d’un thriller psychologique. Les faits (la mort accidentelle d’un père de famille, Mark, lors du cambriolage de sa maison et la torture d’un vieillard par un adolescent manipulé par un groupe de petites frappes) surviennent dans les premières pages du roman.

Dès le début, on sent qu’il y a un lien entre les deux événements sans pouvoir toutefois vraiment savoir lequel.

Si les chapitres évoquant l’adolescent se font rares et plutôt courts, les chapitres qui suivent le combat de Julia, la veuve de Mark, qui veut faire condamner à mort l’assassin de son mari,  Patrick, et faire passer un homicide involontaire pour un homicide volontaire sont plus nombreux et plus denses.

A partir de là, on suit la descente aux enfers de cette femme qui ne peut accepter que son mari soit mort accidentellement (et bêtement finalement), quitte à manipuler les faits.

Patrick, arrêté et mis en prison, est défendu par une jeune avocate talentueuse, Kenza. De par son passé de cambrioleur, tout le condamne et il sait très bien qu’il n’a aucune chance et sera broyé par la machine judiciaire.

Ces deux écorchés de la vie vont apprendre à se connaître, à s’apprécier et bien plus encore…

J’ai aimé les différents personnages et j’ai même réussi à vraiment m’attacher à Patrick et Kenza. L’auteur souffle le chaud et le froid avec ses différents protagonistes pour qu’aucun ne soit vraiment tout blanc ou tout noir. Patrick m’a fait souvent de la peine car il se sait condamné et regrette ses choix de vie et ne recherche finalement que la rédemption. Je l’ai trouvé vraiment touchant.

Kenza, de son côté, veut prouver sa valeur à son père (qui est sénateur) pour s’affranchir de lui.

Par contre, j’ai vraiment eu de la peine avec Julia et sa fille aînée qui je trouve vont trop loin, trop vite, sans vraiment réfléchir on dirait. Pour moi, Julia est le personnage le plus machiavélique du roman alors qu’à la base elle était sensée en être la victime. C’est le seul personnage pour lequel je n’ai pas éprouvé de compassion, étonnamment !

Durant tout le roman, on sent qu’on est manipulés et embarqués de force dans ce tourbillon implacable et étourdissant, un puzzle dont la dernière pièce ne se met en place qu’à la toute fin.

La fin m’a laissée sans voix, je ne m’y attendais vraiment pas !! On referme le livre avec un gros sentiment de malaise… 

Cependant, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur la jeunesse et le premier mariage de Julia car la révélation tombait un peu de nulle part (à part la discussion qu’à Julia avec son ex-mari quand il l’appelle suite au décès de Mark).

Pour terminer, j’ai aimé ce thriller palpitant où on tremble pour connaître le fin mot de l’histoire et la décision du Tribunal. Le suspense est tenu jusqu’à la dernière page !

Encore une fois, Laurent Loison sait tirer son épingle du jeu et mérite largement sa place parmi les étoiles montantes du polar français.

Vivement son prochain roman !!

Ma note ♥♥♥♥

 

Un grand merci aux éditions Slatkine & Cie pour l’envoi de ce sp !

logo Badgeekette