J’ai lu: Solitudes de Niko Tackian

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du thriller Solitudes de l’auteur Niko Tackian.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

solitudes

Nombre de pages: 252 pages

Maison d’édition: Calmann Lévy 

Date de parution (dans cette édition): 6 janvier 2021

4ème de couverture:

AUSSI ÉPAISSES SOIENT LES BRUMES QUI LES PROTÈGENT,
CERTAINES VÉRITÉS NE PEUVENT ÊTRE OUBLIÉES.
  Élie Martins est garde nature dans le massif du Vercors. Il y a douze ans, une blessure par balle l’a laissé totalement amnésique. Depuis, il s’est reconstruit une vie dans cette région aux hivers impitoyables, aux brumes si opaques qu’elles vous égarent en deux pas.

Alors qu’une tempête de neige s’abat sur le Vercors, des traces étranges mènent Élie jusqu’à l’« arbre taillé », un pin gigantesque dressé comme un phare au milieu de l’immensité blanche. Une femme nue est pendue à ses branches. Cette macabre découverte anime quelque chose sur la toile vierge des souvenirs d’Élie.  LA VICTIME EST UN MESSAGE À SON INTENTION,
IL EN EST CERTAIN. ET IL EST TERRIFIÉ.

Mon avis:

On est de suite plongés dans l’ambiance glaçante de ce roman, ce qui m’a rappelé le roman « quelque part avant l’enfer » du même auteur, que j’avais lu il y a quelques mois.

On suit l’inspectrice Nina Mellinsky qui doit enquêter sur le meurtre d’une femme retrouvée pendue à un arbre au sommet d’une montagne. Elle est épaulée par son coéquipier Charlie (dont je ne me souviens plus le nom de famille). 

J’avoue avoir lu ce roman il y a moins de deux mois et si j’ai passé un chouette moment de lecture sur le moment, je n’en ai plus un grand souvenir, j’ai un peu honte mais c’est un fait. 

Les chapitres sont courts et on alterne entre les moments où l’on suit Nina et ceux où l’on suit Elie Martins, un jeune homme garde nature dans le Vercors, qui a trouvé le corps pendu à un arbre. La victime et la mise en scène lui rappelle des choses de son passé sans qu’il arrive à mettre le doigt dessus. 

J’ai eu beaucoup de mal à m’attacher aux personnages, peut-être de par la brièveté des chapitres et du roman en général. On passe très rapidement d’un sujet à l’autre, d’une manière très cinématographique, ce qui d’un côté accélère le rythme du roman mais fait perdre de l’étoffe aux protagonistes car on passe très peu de temps avec eux, on ne les connait finalement pas vraiment. Même si c’était voulu de la part de l’auteur, j’ai trouvé cela dommage.

L’intrigue est prenante et haletante et j’ai dévoré ce livre en un rien de temps. Cependant, comme je l’ai dit plus haut, je n’arrive plus à me rappeler de l’histoire ni de sa résolution après même pas deux mois, ce que je trouve plutôt alarmant. En effet, pour « quelque part avant l’enfer » j’ai encore bien en tête certains éléments de l’intrigue, ce qui n’est pas du tout le cas pour Solitudes.

Je pense que cette fois-ci, la magie n’a pas opérée sur moi. Je lirai toutefois d’autres livres de cet auteur avec plaisir, tant sa plume est fluide et addictive. Ce n’est pas un flop car j’ai aimé ma lecture sur le moment mais impossible de lui donner une meilleure note vu le peu de souvenirs qu’il m’en reste.

Ma note: ♥♥♥


J’ai lu: Quelque part avant l’enfer de Niko Tackian

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du livre Quelque part avant l’enfer de l’auteur Niko Tackian.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

quelque part avant l'enfer

Nombre de pages:  352 pages

Maison d’édition: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 8 mars 2018

4ème de couverture:

Une matinée comme les autres. Après avoir déposé son fils à l’école, Anna s’engage sur le boulevard sans remarquer le semi-remorque lancé à pleine vitesse. C’est le choc. Le tunnel. La musique des sphères. Mais, au seuil de la lumière, une silhouette s’interpose. Un homme, petit et barbu, la prévient :  » Je vais te tuer. « 
Miraculeusement revenue d’entre les morts, Anna reprend ses marques, peu à peu. Or une présence semble partout suivre ses pas, semant dans Paris des cadavres de femmes. Il l’a prévenue : elle sera la dernière…

Mon avis:

Un thriller mêlant action et psychologie qui m’a tenue en haleine du début à la fin!

J’ai découvert pour la première fois la plume de Niko Tackian et j’avoue avoir été séduite par sa façon de nous mettre directement dans l’ambiance. 

C’est angoissant, poisseux, on sent qu’il va arriver des bricoles à l’héroïne… 

J’ai aimé le personnage de Anna, perdue entre cauchemars et réalité. Elle est partagée entre le besoin de comprendre ce qui lui arrive et l’envie de continuer sa petite vie comme avant, tout en étant irrésistiblement attirée par la noirceur qui l’entoure depuis son accident.

J’ai aimé les interactions avec les autres personnages, sa relation avec son mari qui se détériore au fil des jours, même s’ils essaient de préserver les apparences pour leur fils. Le doute ensuite, qui s’insinue dans la tête d’Anna. Si elle n’était pas folle ? Si tout cela était vrai? Si elle et sa famille étaient vraiment en danger ? Elle va essayer de mener sa propre enquête pour comprendre ce qui lui arrive et pourquoi on lui en veut ainsi.

Son mari, quant à lui, est un personnage assez énigmatique, j’ai eu beaucoup de peine à le cerner même si je pense que ses sentiments pour Anna sont sincères et qu’il a vraiment envie qu’elle aille mieux. L’auteur souffle le chaud et le froid pour nous embrouiller et qu’on n’arrive pas à comprendre qui sont les « gentils » est qui sont les « méchants » de l’histoire. 

Le personnage du flic, Zed, est également très intéressant psychologiquement parlant. Il ne se démonte jamais, fait preuve d’un sang froid et d’une maîtrise parfaite de son corps et de ses émotions, bien que cette enquête dépasse largement tout ce dont il a déjà eu à traiter dans sa carrière.

Un roman qui a su me surprendre avec une fin pas du tout téléphonée. 

Un rythme effréné et un final à couper le souffle. J’ai déjà hâte de lire les autres livres de cet auteur!

Ma note: ♥♥♥♥(♥)