Bilan de mes lectures du mois de juillet 2017

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois de juillet 2017!

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon.

Livres lus durant le mois : 6

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Et je danse aussi – Anne-Laure Bondoux et Jean-Claude Mourlevat

Nombre de pages: 312 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 4 février 2016

Résumé: 

Un mail comme une bouteille à la mer. D’ordinaire, l’écrivain Pierre-Marie Sotto ne répond jamais aux courriers d’admirateurs. Mais cette Adeline Parmelan n’est pas une  » lectrice comme les autres « . Quelque chose dans ses phrases, peut-être, et puis il y a cette épaisse et mystérieuse enveloppe qu’elle lui a fait parvenir – et qu’il n’ose pas ouvrir. Entre le prix Goncourt et la jeune inconnue, une correspondance s’établit qui en dévoile autant qu’elle maquille, de leurs deux solitudes, de leur secret commun…

Mon avis: 

J’ai  vraiment adoré ce roman épistolaire qui ne manquait pas de rythme et dont la fin a su me surprendre. Une femme commence à écrire à un écrivain qui la prend pour une fan un peu insistante. Mais les apparences peuvent être trompeuses ! Les personnages sont attachants et pas ennuyeux. Un livre qui se dévore d’une traite, un vrai roman feel good !

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

 

Le chagrin des vivants – Anna Hope

Nombre de pages: 400 pages

Editeur: Gallimard

Date de parution (dans cette édition): 25 janvier 2016

Résumé: 

Durant les cinq premiers jours de novembre 1920, l’Angleterre attend l’arrivée du Soldat inconnu, rapatrié depuis la France. Alors que le pays est en deuil et que tant d’hommes ont disparu, cette cérémonie d’hommage est bien plus qu’un simple symbole, elle recueille la peine d’une nation entière. À Londres, trois femmes vont vivre ces journées à leur manière. Evelyn, dont le fiancé a été tué et qui travaille au bureau des pensions de l’armée ; Ada, qui ne cesse d’apercevoir son fils pourtant tombé au front ; et Hettie, qui accompagne tous les soirs d’anciens soldats sur la piste du Hammer-smith Palais pour six pence la danse. Dans une ville peuplée d’hommes incapables de retrouver leur place au sein d’une société qui ne les comprend pas, rongés par les horreurs vécues, souvent mutiques, ces femmes cherchent l’équilibre entre la mémoire et la vie. Et lorsque les langues se délient, les cœurs s’apaisent.

Mon avis: 

J’ai trouvé très touchant ce roman qui raconte le destin de 3 femmes en 1920. L’une continue à voir partout son fils décédé à la guerre, l’autre essaie de se noyer dans le travail suite au décès de son fiancé (en se cachant derrière une apparente froideur) et la dernière, danseuse professionnelle, essaie de tromper son ennui en participant à des soirées dansantes qui ont lieu dans des caves… un roman touchant et intéressant sur l’après-Première Guerre Mondiale.

Ma note: ♥♥♥♥

 

 

Ma raison d’espérer – Rebecca Donovan

Nombre de pages: 608 pages

Editeur: Pocket Jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 15 octobre 2015

Résumé: 

Et si le secret d’Emma en cachait bien d’autres ?

 » Tu es le sens de ma vie, la raison de chacun de mes actes. Et je ne changerai ça pour rien au monde.  »

Emma commence doucement à réapprendre à vivre aux côtés d’Evan et de Sara. Hantée par des cauchemars terribles, elle décide de donner une seconde chance à sa mère, qui l’a abandonnée, espérant trouver un sens à sa souffrance. Mais elle doit aussi affronter le regard des autres : ceux qui s’en veulent de ne pas l’avoir soutenue, ceux qui la jugent mais aussi ceux qui, surgissant de son passé, ont encore bien des révélations à faire sur sa vie d’avant…

Mon avis: 

Dans ce deuxième tome on retrouve Emma, qui, suite au drame de la fin du tome 1, décide de renouer avec sa mère destructrice et alcolo et d’essayer de repartir sur de bonnes bases en retournant habiter avec elle… est-ce un bon choix ? Je ne vous en dirai pas plus si ce n’est que j’ai bien aimé ce 2ème tome même si l’issue est plus que prévisible. J’aime toujours autant le personnage d’Evan et trouve quand même qu’Emma a un comportement vraiment pas cool avec et certaines de ses réactions sont plus que limites ! A des moments, j’avais vraiment envie de la baffer !! Enfin bref, un tome où il se passe beaucoup de choses et qui fait bien le joint entre le tome 1 et le tome 3 (que j’ai lu plus tard dans le mois ;-))

Ma note: ♥♥♥

 

 

Les infortunes de la Belle au Bois Dormant – tome 1: Initiation – Anne Rice

Nombre de pages: 352 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 20 février 2014

Résumé: 

Selon le conte traditionnel, la Belle sera tirée de son long sommeil par un chaste baiser. Ici, point de baiser. C’est en l’initiant aux délices de la chair que le Prince rompt l’enchantement. Pour prix de sa délivrance, la Belle le suit dans son lointain royaume où il la fait entrer au service de la reine. Dans ce monde de luxe et de luxure, où elle devra assouvir tous les fantasmes de la cour, la Belle va découvrir l’extase dans la douleur et l’ivresse de la soumission…

Mon avis: 

Bon alors déjà, si vous n’aimez pas les livres érotiques voire même pornographiques, passez votre chemin. Je ne suis pas particulièrement friande de ce genre de littérature mais comme j’aime beaucoup Anne Rice, je me devais de me plonger dans cette trilogie un jour ! En gros, il s’agit en fait de la Belle au Bois Dormant revisitée en version X. La Belle est réveillée par un jeune Prince venant d’un royaume très porté sur la chose si vous voyez ce que je veux dire 😉 Il l’emmène donc dans son château où il en fait son objet sexuel en l’obligeant à vivre nue et au service de la Reine qui est d’une perversité sans égale… plaisant à lire, très déjanté (si on compare au conte initial), je me réjouis tout de même de lire la suite car quand même .. Anne Rice quoi 😉

Ma note: ♥♥♥

 

[SP] Qui a tué Heidi ? – Marc Voltenauer

Nombre de pages: 445 pages

Editeur: Slatkine & Cie

Date de parution (dans cette édition): 24 août 2017

Résumé: 

Un chassé-croisé infernal « Andreas fonçait au volant de sa vieille BMW. Il enchaînait les virages et jouait avec les limites qu’imposait la route sinueuse. Les haut-parleurs diffusaient encore la chanson. Le refrain lancinant résonnait au fond de lui comme un écho de son état intérieur. » Qu’a-t-il bien pu arriver à l’inspecteur Auer ? Un tueur à gages abat un politicien à l’opéra de Berlin, en plein milieu d’une représentation. Sa prochaine destination : Genève. Et puis, Gryon. Gryon où Andreas Auer, qui vient d’être suspendu par le commandant de la police, décide d aider un ami paysan à la ferme pour sortir de sa déprime. Gryon, ce petit village si paisible. Paisible ? Pas si sûr… Dans la chambre de sa mère, un homme rumine ses fantasmes les plus fous. Il est prêt à passer à l’acte. Un chassé-croisé infernal se profile, et va tout balayer sur son passage. Andreas et les siens en sortiront-ils indemnes ?

Mon avis: 

Vous pouvez lire mon avis complet sur ce livre (que j’ai adoré) ici 🙂

Ma note: ♥♥♥♥♥

 

Ma raison de respirer – Rebecca Donovan

Nombre de pages: 576 pages

Editeur: Pocket Jeunesse

Date de parution (dans cette édition): 19 mai 2016

Résumé: 

– J’ai absolument besoin de sauter.
– Pourquoi ?
– Parce que je n’arrive plus à respirer.

Deux ans après avoir brisé le coeur d’Evan, Emma ne parvient pas à l’effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l’armure d’Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l’assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l’adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu’à une rencontre décisive,
qui bouleversera toutes ses certitudes…

Mon avis: 

Bon je pense que le livre aurait pu être allégé de quelques 200 pages où Emma déprime et fait le vide autour d’elle (et on a toujours autant envie de la baffer au demeurant). On y retrouve une Emma complètement à l’Ouest (je ne vous dirai pas pourquoi, ça ne serait pas sympa) qui fait vraiment n’importe quoi de sa vie. Je suis contente de la fin, même si elle est un peu bâclée à mon sens (trop rapide).  Bon et je dois dire que la pauvre jeune femme à qui il n’arrive que des merdes (il n’y a pas d’autres termes désolée) ça va aussi un moment… Une bonne trilogie pour les adolecent(e)s mais que je ne conseille pas forcément pour les trentenaires comme moi 😉

Ma note: ♥♥♥

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois de juillet !

Je suis navrée d’avoir pris du retard dans mes petites chroniques mais entre le travail et le reste, je peine parfois à garder un rythme de publication correct, j’espère que vous m’en excuserez !

Et vous, qu’avez-vous lu dernièrement ? 

Bisous 🙂

ps. je suis en train de préparer l’article de mes lecture du mois d’août du coup vous devriez l’avoir d’ici à ce week-end.

[SP] J’ai lu: Qui a tué Heidi ? de Marc Voltenauer

Coucou tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du nouveau roman de l’écrivain suisse Marc Voltenauer, auteur du « Dragon du Muveran » que j’avais adoré et littéralement dévoré (vous pouvez en trouver ma revue ici).

J’ai eu l’honneur d’être contactée par Marc Voltenauer lui-même pour recevoir « Qui a tué Heidi? » et en parler sur le blog! J’ai reçu le service presse courant juillet 2017 et je l’ai de suite attaqué (enfin j’ai fini ma lecture en cours quand même, hein, mais je dois dire que je n’ai jamais été aussi pressée de finir un livre pour en commencer un autre!)

Nombre de pages: 448 pages

Editeur: Slatkine & Cie

Date de parution: 21 août 2017

Résumé

Dans ce roman, on retrouve l’inspecteur Andreas Auer et son compagnon Mikaël ainsi que le village de Gryon (un village des Alpes Vaudoises qui est un personnage à part entière du roman), où prenait déjà place le premier roman. Même si les deux romans peuvent se lire individuellement (à la manière des romans de Camilla Läckberg), il y a quand même un ordre chronologique à respecter si on veut en connaître plus sur la vie de l’inspecteur Auer.

De plus, dans « Qui a tué Heidi » on retrouve des personnages du livre précédent et on y fait également mention des faits qui se sont passés dans « le Dragon du Muveran » donc si vous n’avez pas lu le tome précédent, il se pourrait que vous soyez un peu « perdus ». Même si ce n’est pas essentiel pour comprendre la trame de « Qui a tué Heidi? », cela permet surtout de mieux cerner ce qu’il se passe dans la tête du principal protagoniste et les démons qui le hantent.

Cette fois encore, des meurtres sont perpétrés dans le (pas si) paisible village de Gryon et c’est l’inspecteur Auer qui devra à nouveau s’y coller !

En effet, une vache a été tuée suite à un concours bovin et c’est en enquêtant sur cette mort (et celles qui suivent), que l’inspecteur Auer et son compagnon Mikaël mettent le nez dans une histoire bien plus compliquée qu’elle n’y paraissait aux premiers abords !

L’intrigue se passe également en partie entre Berlin et Genève, contrairement au « Dragon du Muveran » où tout se passait à Gryon (ou les villages aux alentours).

Mon avis

J’ai adoré ce second volet des aventures d’Andreas Auer et j’ai été heureuse de retrouver l’écriture précise et fluide de Marc Voltenauer. Les pages ont défilées à une vitesse folle !! On y retrouve certaines similarités d’écriture par rapport au livre précédent (le meurtrier se fait appeler par l’auteur « l’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère » alors que dans le roman précédent il s’agissait de « l’homme qui n’était pas un meurtrier » ;-)) et tout comme dans le livre précédent, j’ai été bluffée par la fin car même si j’avais deviné quelques bouts du dénouement, je m’étais trompée sur l’identité de l’un des assassins! (« ah ben si c’est pas lui c’est lui alors! ah ben non … encore raté! »)

Marc Voltenauer sait avec brio nous balader et nous semer sur de fausses pistes et je dois dire que j’adore ne pas avoir deviné la fin, malgré tous les romans policiers/thrillers que je lis au quotidien 🙂

Les chapitres sont assez courts, chose que j’adore car cela créé une sensation d’urgence toujours bienvenue dans ce genre de roman. A chaque fois on se dit « bon j’en lis encore un et je pose le livre » et à chaque fois on continue car « c’est impossible de ne pas connaître la suite! ». #coucoulescerneslematin !

J’ai également aimé en connaître un peu plus sur l’inspecteur Auer, j’ai apprécié voir les ressemblances qu’il peut avoir avec l’auteur lui-même (ce mélange fiction/réalité est très plaisant) et j’espère en savoir encore plus sur le passé d’Andreas Auer dans le prochain roman. Dans ce livre, Mikaël, le compagnon de de l’inspecteur Andreas Auer, a également un plus grand rôle ce qui n’est pas pour me déplaire car je le trouve très intelligent et fin dans ses déductions donc il est d’une grande aide pour son compagnon qui est un peu moins réfléchi et plus impulsif. 

Par contre, sans vous spoiler, la fin est vraiment affreuse, Marc Voltenauer nous laisse sur un climax de dingue, je n’ai qu’une hâte, connaître la suite !!!!!

Comme vous l’aurez compris, « Qui a tué Heidi » est un roman que j’ai adoré et qui n’a rien à envier au « Dragon du Muveran » tant les deux romans sont excellents et complémentaires tout en étant bien différents.

Dans « Qui a tué Heidi » on connaît déjà les personnages principaux du coup on entre plus rapidement dans le roman tandis que dans le « Dragon du Muveran » on devait déjà apprendre à connaître les principaux protagonistes ainsi que la topographie des lieux.

Je pense que ce sont des romans que je vais relire dans 2-3 ans tant je les ai appréciés (et je relis très rarement des livres).

Ma note : ♥♥♥♥♥ (sans surprise 😉 )

Samedi 26 août 2017 je serai d’ailleurs à Gryon pour la présentation du livre par l’auteur et enfin pouvoir le rencontrer en vrai (même si vous me connaissez, je suis la timidité incarnée) 🙂 Si jamais, c’est à 16h à la salle de la Barboleuse, y serez-vous également ?

Encore un grand merci à Marc Voltenauer et aux Editions Slatkine & Cie pour l’envoi de ce service presse !

A bientôt 🙂