Cold Winter Challenge 2020, ma sélection!

Hello tout le monde !

je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter (en retard, c’est vrai!) ma pile à lire pour le Cold Winter Challenge édition 2020, organisé cette année par la booktubeuse Laure de la chaîne L’Enluminée.

Pour ma part, je me la joue à la cool car j’ai juste fait une pile à lire qui je pense entrera dans la plupart des menus 😉 oui je sais je fais tout à l’envers !!

 

L’image provient de mon instagram.

cold winter challenge

Pour valider le challenge il faut au minimum lire un livre (spoiler alert:. ce qui est déjà fait!) donc je ne me mets aucune pression, surtout que je n’ai mis dans ma pile à lire que des livres qui me font très envie 🙂

Voilà donc les menus imaginés par L’Illuminée ainsi que les livres que j’ai placé dans lesdits menus

Menu 1: Magie de Noël

Under the mistletoe (romance de Noël ou livre feel good qui se passe à la période de Noël ou de l’avent)

==> Je n’ai choisi aucun roman feel  good ni de romance de Noël car je n’en ai pas dans ma pile à lire.

Raclette (famille, amis, secrets)

==> J’ai choisi de lire Cinq doigts sous la neige de Jacques Saussey où une bande d’ados est coincée dans une maison au milieu d’une forêt en pleine tempête.

==> J’ai également choisi Une putain d’histoire de Bernard Minier où l’on suit un jeune homme de 17 ans qui enquête sur le meurtre de sa petite amie et est confronté à son propre passé pour le moins mystérieux… 

Danse de la fée dragée (rêve, univers onirique, fantasy, fantastique)

==> J’ai choisi de lire Gallica, l’intégrale (le cycle des loups) de Henri Loevenbruck. J’avais déjà mis ce gros pavé dans mon challenge l’année passée, avec Moïra, l’intégrale, mais je n’avais lu que la première intégrale, pas la seconde. J’avais adoré l’univers de la Moïra donc je me réjouis de le retrouver dans cette nouvelle trilogie 🙂

==> J’ai également choisi Les limbes d’Olivier Bal où un homme arrive à contrôler d’autres personnes dans leurs rêves.

Menu 2: Hiver mystérieux

Yule (mythologie, légendes, divinités) +

Reine des neiges (femme(s) de pouvoir, féminisme, sorcières)

==> J’ai choisi de regrouper ces deux sous-catégories en lisant Meg Corbyn tome 3, gris présages d’Anne Bishop car j’ai hâte de retrouver le personnage de Meg, qui est une cassandra sangue ce qui veut dire qu’en se blessant elle peut voir l’avenir. J’aime l’univers très riche de l’autrice, les vampires, les loups-garous et les métamorphes (entre autres) sont vraiment différents que dans les autres livres du genre ce qui je dois l’avouer me plaît énormément!

New Year, new me (métamorphose, transformation, évolution)

==> J’ai choisi L’embellie de Audur Ava Olafsdottir où  l’histoire d’une jeune femme qui doit s’occuper par un étrange concours de circonstances d’un petit garçon (il me semble) autiste. J’aime en général bien la plume de cette autrice donc je me réjouis de lire ce roman, d’autant plus qu’il a assez peu de pages.

Menu 3: Marcher ensemble dans la neige

Renne du Père Noël (animaux, nature, écologie)

==> J’ai choisi Sauvage de Jamey Bradbury car je pense que ce livre à lui-seul résume bien les thèmes de ce sous-menu!

Aurore boréale (périple, aventure, voyage)

==> J’ai choisi Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mike Kitson où l’on suit 2 soeurs de 10 et 13 ans qui s’enfuient en forêt suite à un drame familial. J’ai terminé ce roman aujourd’hui et je l’ai beaucoup aimé, c’est drôle et triste en même temps, un très joli roman. (je vous en reparlerai bien entendu)

Carol of the bells (roman choral, livre avec plusieurs points de vue, avec plusieurs personnages qui partagent une expérience commune

==> Je n’ai choisi aucun roman pour ce sous-menu.

Menu 4: Hiver obscur

Fantômes des Noëls passés (fantômes, revenants, voyage temporel, jeu avec les époques)

==> J’ai choisi de lire Les revenants de Seth Patrick où des personnes mortes refont apparition dans un petit village français…

Frissonner sous un plaid (Horreur, épouvante, thriller, suspense, mystère)

==> J’ai choisi de lire L’illusion de Maxime Chattam car le résumé me fait énormément penser à Shining de Stephen King! 

Nuit du solstice (lire un livre de moins de 300 pages)

==> J’ai choisi de lire Evasion de Benjamin Whitmer et Six fourmis dans la neige de Sandrine Collette qui me semblent également parfaits pour la saison!

Menu bonus: Au chaud devant la cheminée (peut remplacer un menu qui ne nous convient pas)

Grands enfants (lire un livre jeunesse)

Vitrine de Noël (lire un livre avec des illustrations, des dessins – BD, manga, roman graphique – qui soit sur thème de Noël, de l’hiver

Chocolat chaud (lire un livre qui vous fait du bien)

==> Je n’ai placé aucun de mes livres dans ce menu et ses sous-catégories!

Bon et bien je crois que c’est tout ! Ah non, j’oubliais, le challenge a commencé le 1er décembre 2020 et prendra fin le 28 février 2020, soit un mois de plus que les années précédentes, ce qui n’est pas pour me déplaire car Noël ce n’est pas la période durant laquelle je lis le plus!!

Et vous, vous participez aussi à ce challenge ?

Bilan de mes lectures du mois d’avril 2020

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter mes lectures du mois d’avril 2020.

Les résumés et les images ont été pris sur Amazon sauf pour les enfants de l’avenir, la photo ainsi que le résumé sont de mon cru 😉

Livres lus durant le mois : 8

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de coeur !

Les (♥) représentent les demis 

L’affaire Clara Miller – Olivier Bal

Nombre de pages: 493 pages

Editeur: XO

Date de parution (dans cette édition): 12 mars 2020

Résumé: 

Son cadavre est remonté, comme celui d’autres femmes, à la surface de l’eau. Six au total… Là-bas, dans les forêts du New Hampshire, le lieu maudit porte un nom : le lac aux suicidées.

Clara Miller était journaliste. Comme Paul Green, le reporter du Globe qui débarque sur l’affaire. Il avait connu Clara étudiante, et ne croit pas un instant à la thèse du suicide.

Un homme l’intrigue : Mike Stilth, l’immense rock star retranchée à quelques kilomètres de là, à Lost Lakes, dans un manoir transformé en forteresse.

L’artiste y vit entouré d’une poignée de fidèles, dont Joan Harlow, redoutable attachée de presse qui veille sur son intimité et se bat comme une lionne dès que l’empire Stilth est attaqué.

Mais Paul, lui, a tout son temps. Dans sa vieille Ford déglinguée, il tourne inlassablement autour du domaine. Avec cette question : et si, du manoir, la route menait directement au lac ?

Mon avis: 

Je dois l’avouer, j’ai été pour le moins déçue de ce thriller qui pour moi n’en est pas vraiment un. On y suit un journaliste, Green, travaillant dans un petit journal, obsédé par la mort de Clara Miller dont il était amoureux lors de ses études. Il va alors mener son enquête (même si finalement, il n’a qu’un seul suspect, un riche chanteur qui a une propriété juste à côté du lac où a été retrouvé le cadavre de Clara, du coup ça tourne un peu en rond et on sais plus ou moins dès le début qui a fait le coup en somme). J’ai été déçue car j’avais entendu tant de bien sur ce roman et j’aurais vraiment voulu l’adorer. J’ai aimé l’écriture fluide de l’auteur, le livre se dévore de bout en bout. La forme est super chouette mais le fond manque un peu de texture pour moi. Je n’ai réussi à m’attacher à aucun personnage (ni Green et encore moins Clara) ce que je trouve dommage. La paranoïa, la drogue et la dépression sont au cœur de ce roman « policier » plutôt psychologique vu que tous les protagonistes ont des problèmes de cet ordre-là. Je me réjouis toutefois de lire les autres romans de cet auteur car j’ai aimé sa plume. Simplement, j’attendais plus de ce roman encensé par la critique.

Ma note: ♥♥(♥)

 

Les enfants de l’avenir – Cynthia Jhaveri

Nombre de pages: 111 pages

Editeur: Editions Eclectica

Date de parution (dans cette édition):  mars 2020

Résumé: 

L’histoire prend place à Lifeland, un monde où les habitants sont forcés de se marier jeunes et de faire 4 enfants pour « repeupler » la terre. Les familles sont choyées et leur vie est douce, comme dans une bulle de coton. Kara, jeune femme qui refuse ce destin qui lui est imposé, s’enfuit et rejoint un groupe de rebelles qui a élu domicile dans la forêt. Elle fera également la connaissance de Hawk, un beau « chasseur » sensée la ramener sur le droit chemin et Cory, jeune homme qui comme elle s’oppose à la dictature.

Mon avis: 

Vous retrouverez mon avis complet sur ce roman juste ici 🙂

Ma note: ♥♥♥

 

La terre des morts – Jean-Christophe Grangé

Nombre de pages: 560 pages

Editeur: Albin Michel

Date de parution (dans cette édition): 2 mai 2018

Résumé: 

Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de strip-teaseuses, il pense avoir affaire à une traque criminelle classique.
Il a tort : c’est d’un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.
Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

Mon avis: 

Après avoir lu l’affaire Clara Miller d’Olivier Bal (voir ma critique plus haut)et ma semi-déception, j’ai eu envie de lire un vrai thriller noir et là je dois dire que j’ai été servie ! Comme à son habitude, Jean-Christophe nous emmène dans les méandres de la noirceur de l’esprit humain et nous ballade jusqu’à un final surprenant. Là pour le coup j’ai beaucoup aimé le principal protagoniste, Corso, flic qui se fie à son instinct. J’ai adoré aussi sa coéquipière, maline et intelligente, un peu borderline elle aussi mais pleine de ressources. Difficile de trop vous parler de l’intrigue sans en dire trop (et ça serait dommage), sachez juste que ce roman vous tiendra en haleine du début à la fin et qu’il vous laissera un petit goût de malaise au fond de la gorge …

Ma note: ♥♥♥♥

 

Pactum Salis – Olivier Bourdeaut

Nombre de pages: 256 pages

Editeur: Finitude

Date de parution (dans cette édition): 4 janvier 2018

Résumé: 

Très improbable, cette amitié entre un paludier misanthrope, ex-Parisien installé près de Guérande, et un agent immobilier ambitieux, prêt à tout pour « réussir ». Le premier mène une vie quasi monacale, déconnecté avec bonheur de toute technologie, tandis que le second gare avec fierté sa Porsche devant les boîtes de nuit.

Liés à la fois par une promesse absurde et par une fascination réciproque, ils vont passer une semaine à tenter de s’apprivoiser, au coeur des marais salants.

Mon avis: 

Ce livre, qui raconte l’improbable rencontre entre un agent immobilier sûr de lui, riche et imbu de lui-même et un homme qui cultive du sel à Guérande et qui vit une vie d’ascète, était plaisant à lire mais un peu agaçant par bien des aspects. On suit la vie des deux protagonistes avant leur rencontre (ce qui n’apporte pas grand chose au livre en soi) et ensuite quand ils se confrontent enfin, c’est un peu « je t’aime moi non plus ». Une amitié (qui n’en est pas vraiment une) naît entre ces deux hommes que tout oppose, même si la jalousie et le ressentiment pointent toujours le bout de leur nez. Un roman sympa à lire mais qui ne m’a pas non plus laissé un souvenir impérissable.

Ma note: ♥♥

 

Cogito – Victor Dixen

Nombre de pages: 566 pages

Editeur: R-Jeunes adultes

Date de parution (dans cette édition): 29 mai 2019

Résumé: 

Un don du ciel…

Roxane, dix-huit ans, a plongé dans la délinquance quand ses parents ont perdu leur emploi, remplacés par des robots. Sa dernière chance de décrocher le Brevet d’Accès aux Corporations : un stage de programmation neuronale, une nouvelle technologie promettant de transformer n’importe qui en génie.

…ou un pacte avec le diable ?

Pour les vacances de printemps, Roxane s’envole pour les îles Fortunées, un archipel tropical futuriste entièrement dédié au cyber-bachotage. Mais cette méthode expérimentale qui utilise l’intelligence artificielle pour  » améliorer  » la substance même de l’esprit humain est-elle vraiment sûre ? En offrant son cerveau à la science, Roxane a-t-elle vendu son âme au diable ?

Demain, l’intelligence artificielle envahira toutes les strates de la société.
L’ultime frontière sera notre cerveau.

Mon avis: 

Un roman d’anticipation qui fait beaucoup réfléchir aux avancées technologiques actuelles. Dans un monde où la plupart des humains sont remplacés par des robots qui font leur travail à leur place, la colère gronde et les inégalités sont légion. Quand Roxane est retenue pour faire un stage pour se faire « injecter » des connaissances en vue d’obtenir son BAC, elle prend ça comme une revanche sur la vie qui ne lui a jamais fait de cadeaux…. sur place, elle est mêlée à un groupe de jeunes personnes qui ne font pas du tout partie de la même classe sociale qu’elle, ce qui la rend déjà mal à l’aise et elle va vite se rendre compte que la situation n’est plus vraiment sous contrôle… . Un roman sur les risques à vouloir aller toujours plus loin, quitte à se faire contrôler soi-même par une puissance qu’on ne maîtrise pas… Un chouette roman qui se lit très vite mais je l’ai trouvé un peu trop jeunesse à mon goût ! (bon j’ai 34 ans aussi donc ceci explique cela 😉 ) Cela dit, j’aime toujours autant la plume de Victor Dixen et me réjouis de lire Extincta 🙂

Ma note: ♥♥♥

 

Petites recettes de bonheur pour les temps difficiles – Suzanne Hayes & Loretta Nyhan

Nombre de pages: 416 pages

Editeur: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 18 juin 2015

Résumé: 

Deux femmes que tout sépare nouent une relation d’amitié extraordinaire au fil de la plume, et racontent ainsi leur Seconde Guerre mondiale.

États-Unis, années 1940. Glory, enceinte et déjà mère d’un petit garçon, souffre de l’absence de son mari, parti au front, de l’autre côté de l’Atlantique. À des centaines de kilomètres d’elle, Rita, femme et mère de soldat également, n’a pour compagnie que la fiancée de son fils.
Une lettre, envoyée comme une bouteille à la mer, va les réunir. Entre inconnues, on peut tout se dire. Les angoisses, l’attente des êtres aimés, mais aussi les histoires de voisinage, les secrets plus intimes et les recettes de cuisine. Les petites joies qui font que, dans les temps les plus difficiles, le bonheur trouve son chemin.

Mon avis: 

J’avais envie de lire un roman feel good et j’ai pioché celui-ci dans mon énorme pile à lire, un peu au hasard. Il s’agit d’un roman épistolaire donc qui est raconté sous forme de correspondance entre deux femmes lors de la Seconde Guerre Mondiale. Glory, mère de deux jeunes enfants avec un mari au front et Rita, plus âgée, donc le mari est également engagé à la guerre. J’ai trouvé leurs échanges de lettres et de recettes de cuisine savoureux et j’ai vraiment dévoré ce livre. Elles doivent les deux être fortes et faire face aux ravages de la guerre mais elles arrivent toujours à voir du positif dans leur situation et à se tourner en dérision pour dédramatiser. Un roman, finalement assez dramatique mais qui m’a fait vraiment du bien durant ce confinement. Ce roman, avec ses personnages de femmes fortes qui relèvent toujours la tête est exactement ce dont j’avais besoin au moment où je l’ai lu.

Ma note: ♥♥♥♥

 

L’épouse de bois – Terri Windling

Nombre de pages: 309 pages

Editeur: Les moutons électriques

Date de parution (dans cette édition): 3 mai 2018

Résumé: 

Maggie Black est écrivain, auteur d’études sur des poètes. Elle apprend qu’un de ses plus anciens correspondants, Davis Cooper, vient de mourir en lui laissant tous ses biens en héritage. Maggie décide d’aller s’installer dans l’ancienne maison de Cooper, pour enfin s’atteler à la rédaction d’une biographie du grand écrivain. Mais elle n’avait pas prévu que Cooper habitait en plein désert, dans les montagnes de l’Arizona (près de Tucson). Là, la vie n’a pas le même rythme qu’ailleurs. Les choses sont plus pures, les formes plus essentielles, les mystères plus profonds…

Pourquoi Cooper est-il mort noyé dans un lit de rivière asséché ? Pourquoi des coyotes rôdent-ils autour de sa maison ? Qui est l’étrange fille-lapin qui s’abrite sous les grands cactus ? La magie de ces collines désertiques est puissante, Maggie Black devra prendre garde à ne pas y perdre la raison ― ou la vie.

Mon avis: 

Mon gros coup de cœur du mois d’avril ! On y suit Maggie Black, poète et journaliste qui hérite de la maison d’un vieux poète, Davis Cooper, qui a fini sa vie en ermite dans le désert. Là-bas, elle va faire la connaissance de personnages hauts en couleur, et des phénomènes extraordinaires vont commencer à se produire, faisant douter Maggie de santé mentale, ce lieu est-il en train de la rendre folle? J’ai aimé ce mélange de légendes et de magie shamanique et je me suis vraiment fait emporter par ce roman qui se lit très vite et surtout très facilement. Je ne veux pas vous en dire plus pour ne pas vous spoiler mais je ne peux que vous recommander ce livre qui vous fera voyager et rêver.

Ma note: ♥♥♥♥

 

Feed tome III – Red Flag – Mira Grant

Nombre de pages: 768 pages

Editeur: folio

Date de parution (dans cette édition): 29 janvier 2015

Résumé: 

Plus que jamais hanté par sa soeur Georgia, Shaun Mason doit aussi faire face au poids de la culpabilité : n’est-ce pas son entêtement à faire éclater la vérité qui a poussé ses ennemis à utiliser le virus à grande échelle et à transformer la Floride en un no man’s land infesté de zombies ? Mais à présent qu’il est immunisé, il compte bien aller jusqu’au bout de son enquête et révéler au grand jour le complot qui semble toucher les plus hautes sphères de l’Etat. Red Flag, qui conclut brillamment la trilogie Feed, est à la fois une fable grinçante sur le journalisme et la politique, une ode à la culture geek, un thriller conspirationniste… Et bien plus encore !

Mon avis: 

Vous savez si vous me suivez depuis un petit moment que j’avais adoré les deux premiers tomes de cette trilogie. J’avoue que j’étais un peu réticente à l’idée de lire ce dernier tome car je savais que cela clôturerait définitivement cette saga et j’avais envie de faire durer le plaisir. Ce tome 3 ne m’a vraiment plu et apporte la seule réponse possible au virus (celui qui fait se relever les morts en zombie). Bref, un très bon roman de Science-Fiction/Dystopie avec des personnages attachants (et l’auteure ne nous épargne pas dans les trois tomes, elle fait mourir à tour de bras des personnages qu’on adore grr!) et un rythme hyper soutenu. Même si les trois tomes sont des petits pavés, ils se lisent vraiment rapidement car on alterne les points de vue des différents principaux protagonistes et cela maintient toujours le suspens. La trilogie Feed gardera pour toujours une place de choix dans ma bibliothèque 🙂

Ma note: ♥♥♥♥

 

Et voilà, c’est tout pour mes lectures du mois d’avril 2020 🙂 et vous, vous avez lu quoi ?

A tout bientôt et surtout, prenez soin de vous !

logo Badgeekette