J’ai lu: Une putain d’histoire de Bernard Minier (Cold Winter Challenge)

Hello tout le monde !

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler du roman Une putain d’histoire de Bernard Minier.

 ♥ = Bof bof, à éviter

♥♥ = Sympa, sans plus

♥♥♥ = Pas mal du tout , j’ai passé un bon moment !

♥♥♥♥ = A lire absolument !

♥♥♥♥♥ = Attention, gros coup de cœur !

Les (♥) représentent les demis 

L’image provient de mon instagram.

Nombre de pages: 600 pages

Maison d’édition: Pocket

Date de parution (dans cette édition): 12 mai 2016

4ème de couverture:

Hors des flots déchaînés, une main tendue vers le ciel. Un pont de bateau qui tangue, la pluie qui s’abat, et la nuit… Le début d’une  » putain d’histoire « .
Une histoire d’amour et de peur, de bruit et de fureur. L’histoire de Henry, 17 ans, que le meurtre de sa petite amie plonge dans l’enfer du soupçon. Sur son île, Glass Island, battue par les vents, cernée par la brume 360 jours par an et uniquement accessible par ferry, tout le monde connaît tout le monde, jusqu’au plus noir de ses secrets. Ou du moins le croit-on.
Quand la peur gagne, la vérité s’y perd…

Mon avis:

Ce roman est un one shot et n’a rien à voir avec la série des « Martin Servaz » de l’auteur.

Je me suis complètement fait retourner le cerveau par ce roman où l’auteur nous lance sur plusieurs pistes différentes. 

L’ambiance du roman est glaciale, à l’image de l’eau qui entoure l’archipel où se passe le roman. 

Henry, jeune homme de 17 ans, effondré par la mort de sa petite amie, va tout mettre en œuvre pour retrouver le ou les coupable(s). J’ai aimé l’enquête menée par Henry et ses copains, un peu à la manière du club des 5… mais en plus violent 😉

Peu à peu, les langues se délient et le vernis parfait de certaines personnes commence à se craqueler. Sur Glass Island, les gens ont peur que leurs petits secrets honteux soient dévoilés. 

Tout accuse Henry, qui est le dernier à avoir vu la victime vivante. Jeune homme introverti, un peu mystérieux et adopté par un couple d’homosexuelles, on sent que sa famille à l’habitude de déménager relativement souvent mais on ne sait pas pourquoi.. pour fuir qui, quoi ? Eux qui pensait que le passé était derrière eux en venant sur cette île vont en avoir pour leurs frais…

Le rythme est haletant et on sent dès le début que quelque chose « cloche » sans réussir à mettre le doigt dessus. Le malaise grandit de page en page. 

Comme pour tous les thrillers, je trouve toujours l’exercice de l’avis toujours un peu compliqué car j’ai toujours peur de vous donner trop de pistes menant au dénouement donc je vais m’arrêter là 😉

J’ai apprécié ce roman et ai été surprise par la fin même si celle-ci m’a rendue pour le moins mal à l’aise car je l’ai trouvée dérangeante. Une vraie claque !

Cependant, j’adore toujours autant la plume de Bernard Minier que j’avais découverte avec « Glacé » et me réjouis d’ailleurs de retrouver Martin Servaz dans ses nouvelles aventures car j’avoue avoir préféré « glacé » à « une putain d’histoire ».

Ma note: ♥♥♥♥


Bilan de mes lectures du mois de décembre 2020

Coucou tout le monde !

Je reviens aujourd’hui pour vous présenter (enfin!) mes lectures du mois de décembre 2020.

Toutes les images proviennent de mon instagram.

Romans lus durant le mois : 7 (dont 1 SP et 2 emprunts bibliothèque)

Mangas lus durant le mois: 5

Bandes dessinées lues durant le mois: 0

lectures décembre 2020chère mamie au pays du confinement

S’il devait y avoir un thème récurrent dans les romans lus le mois passé, cela serait l’adolescence car les romans Une putain d’histoire de Bernard Minier, Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mike Kitson et Presque génial de Benedict Wells (dont je vous ai parlé juste ici) abordent tous cette période charnière entre l’enfance et le passage à l’âge adulte. Bernard Minier a su encore une fois me faire tourner en bourrique dans ce thriller hyper angoissant mais j’avoue avoir préféré glacé et son personnage de Martin Servaz ! J’ai eu beaucoup de plaisir à suivre les aventures des deux sœurs Sal et Peppa dans Manuel de survie à l’usage des jeunes filles, livre que j’ai trouvé dur et léger à la fois, l’auteur sachant bien alterner entre les moments tristes et les moments gais.

J’ai été surprise en bien par le dernier roman de Romain Puértolas, Sous le parapluie d’Adélaïde, dont j’ai trouvé l’intrigue vraiment bien développée, même si j’avais découvert le twist final depuis le début du roman. Pour ce dernier, je trouve que l’auteur avait été plus habile dans son roman précédent, mais peut-être que c’est moi qui était beaucoup plus à l’affut de certains indices pour ne pas me faire rouler 😉

Gros coup de cœur pour les sorcières de Pendle de Stacy Halls dont j’ai vraiment aimé la narration, on se met vraiment à la place de Fleetwod, jeune femme enceinte faisant appel à une sage femme accusée de sorcellerie afin de sauver son bébé à naître. L’ambiance et l’écriture sont parfaites !

J’ai passé un joli moment de détente avec le nouveau Chère Mamie (au pays du confinement) de Virginie Grimaldi, chroniques de son confinement sous forme de lettres écrites à sa Mamie. J’ai adoré tout comme le premier opus qu’elle avait sorti en 2019.

Un roman tout doux avec lettre d’amour sans le dire d’Amanda Sthers, je n’avais jamais rien lu de cette autrice mais ce roman très poétique m’a beaucoup touchée.

Côté mangas, j’ai commencé la saga l’atelier des sorciers dont j’ai acheté les 7 tomes (oui je suis folle :P) J’ai lu les deux premiers et le troisième tome est en cours de lecture. Pour le moment j’aime beaucoup l’univers très frais de ce manga et j’adore les dessins! J’ai également continué The Promised Neverland avec le tome17, on continue à suivre Emma et ses amis et l’intrigue devient de plus en plus complexe mais impossible de plus vous en dire sinon je vais trop vous en dévoiler et cela serait vraiment dommage. En tout cas, j’adore toujours autant cette série et j’ai hâte d’en voir le dessin animé.

J’ai également lu le tome 4 de Magus of the library où on continue de suivre les futurs bibliothécaires qui se tirent toujours un peu dans les pattes ! Les dessins et l’univers sont toujours autant somptueux 🙂 J’ai également lu le tome 5 de it’s my life, manga rigolo et grave à la fois où on suit une petite sorcière qui s’incruste chez un paladin trentenaire à la retraite. Les personnages sont vraiment attachants et j’adore vraiment cette série dont je trouve qu’on ne parle vraiment pas assez !

Bien entendu, je vous reparlerai plus en détail des romans dans les articles qui leur seront consacrés!

Et vous, qu’avez-vous lu le mois passé?

A tout bientôt 🙂

logo Badgeekette

Cold Winter Challenge 2020, ma sélection!

Hello tout le monde !

je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter (en retard, c’est vrai!) ma pile à lire pour le Cold Winter Challenge édition 2020, organisé cette année par la booktubeuse Laure de la chaîne L’Enluminée.

Pour ma part, je me la joue à la cool car j’ai juste fait une pile à lire qui je pense entrera dans la plupart des menus 😉 oui je sais je fais tout à l’envers !!

 

L’image provient de mon instagram.

cold winter challenge

Pour valider le challenge il faut au minimum lire un livre (spoiler alert:. ce qui est déjà fait!) donc je ne me mets aucune pression, surtout que je n’ai mis dans ma pile à lire que des livres qui me font très envie 🙂

Voilà donc les menus imaginés par L’Illuminée ainsi que les livres que j’ai placé dans lesdits menus

Menu 1: Magie de Noël

Under the mistletoe (romance de Noël ou livre feel good qui se passe à la période de Noël ou de l’avent)

==> Je n’ai choisi aucun roman feel  good ni de romance de Noël car je n’en ai pas dans ma pile à lire.

Raclette (famille, amis, secrets)

==> J’ai choisi de lire Cinq doigts sous la neige de Jacques Saussey où une bande d’ados est coincée dans une maison au milieu d’une forêt en pleine tempête.

==> J’ai également choisi Une putain d’histoire de Bernard Minier où l’on suit un jeune homme de 17 ans qui enquête sur le meurtre de sa petite amie et est confronté à son propre passé pour le moins mystérieux… 

Danse de la fée dragée (rêve, univers onirique, fantasy, fantastique)

==> J’ai choisi de lire Gallica, l’intégrale (le cycle des loups) de Henri Loevenbruck. J’avais déjà mis ce gros pavé dans mon challenge l’année passée, avec Moïra, l’intégrale, mais je n’avais lu que la première intégrale, pas la seconde. J’avais adoré l’univers de la Moïra donc je me réjouis de le retrouver dans cette nouvelle trilogie 🙂

==> J’ai également choisi Les limbes d’Olivier Bal où un homme arrive à contrôler d’autres personnes dans leurs rêves.

Menu 2: Hiver mystérieux

Yule (mythologie, légendes, divinités) +

Reine des neiges (femme(s) de pouvoir, féminisme, sorcières)

==> J’ai choisi de regrouper ces deux sous-catégories en lisant Meg Corbyn tome 3, gris présages d’Anne Bishop car j’ai hâte de retrouver le personnage de Meg, qui est une cassandra sangue ce qui veut dire qu’en se blessant elle peut voir l’avenir. J’aime l’univers très riche de l’autrice, les vampires, les loups-garous et les métamorphes (entre autres) sont vraiment différents que dans les autres livres du genre ce qui je dois l’avouer me plaît énormément!

New Year, new me (métamorphose, transformation, évolution)

==> J’ai choisi L’embellie de Audur Ava Olafsdottir où  l’histoire d’une jeune femme qui doit s’occuper par un étrange concours de circonstances d’un petit garçon (il me semble) autiste. J’aime en général bien la plume de cette autrice donc je me réjouis de lire ce roman, d’autant plus qu’il a assez peu de pages.

Menu 3: Marcher ensemble dans la neige

Renne du Père Noël (animaux, nature, écologie)

==> J’ai choisi Sauvage de Jamey Bradbury car je pense que ce livre à lui-seul résume bien les thèmes de ce sous-menu!

Aurore boréale (périple, aventure, voyage)

==> J’ai choisi Manuel de survie à l’usage des jeunes filles de Mike Kitson où l’on suit 2 soeurs de 10 et 13 ans qui s’enfuient en forêt suite à un drame familial. J’ai terminé ce roman aujourd’hui et je l’ai beaucoup aimé, c’est drôle et triste en même temps, un très joli roman. (je vous en reparlerai bien entendu)

Carol of the bells (roman choral, livre avec plusieurs points de vue, avec plusieurs personnages qui partagent une expérience commune

==> Je n’ai choisi aucun roman pour ce sous-menu.

Menu 4: Hiver obscur

Fantômes des Noëls passés (fantômes, revenants, voyage temporel, jeu avec les époques)

==> J’ai choisi de lire Les revenants de Seth Patrick où des personnes mortes refont apparition dans un petit village français…

Frissonner sous un plaid (Horreur, épouvante, thriller, suspense, mystère)

==> J’ai choisi de lire L’illusion de Maxime Chattam car le résumé me fait énormément penser à Shining de Stephen King! 

Nuit du solstice (lire un livre de moins de 300 pages)

==> J’ai choisi de lire Evasion de Benjamin Whitmer et Six fourmis dans la neige de Sandrine Collette qui me semblent également parfaits pour la saison!

Menu bonus: Au chaud devant la cheminée (peut remplacer un menu qui ne nous convient pas)

Grands enfants (lire un livre jeunesse)

Vitrine de Noël (lire un livre avec des illustrations, des dessins – BD, manga, roman graphique – qui soit sur thème de Noël, de l’hiver

Chocolat chaud (lire un livre qui vous fait du bien)

==> Je n’ai placé aucun de mes livres dans ce menu et ses sous-catégories!

Bon et bien je crois que c’est tout ! Ah non, j’oubliais, le challenge a commencé le 1er décembre 2020 et prendra fin le 28 février 2020, soit un mois de plus que les années précédentes, ce qui n’est pas pour me déplaire car Noël ce n’est pas la période durant laquelle je lis le plus!!

Et vous, vous participez aussi à ce challenge ?